N°127
14 avril 2009

 



Optimiser le travail en réseau… au service
des plus démunis !

Comme chaque année, nous avons été étonnés et heureux de voir le dynamisme de l’UDV, à travers la présentation du rapport d’activité de l’année 2008. L’UDV n’est pas seulement un centre ressources, efficace et dynamique, mais avant tout, une union d’associations, riche de l’ensemble des hommes et des femmes qui la constituent et de leur volonté d’agir ensemble, au service des plus pauvres, en respectant des valeurs et des principes spécifiques.

En 2009, nous avons décidé de travailler plus particulièrement sur deux grands projets, qui s’ajoutent aux multiples actions déjà engagées : compléter notre projet associatif, en travaillant sur la gouvernance de l’UDV ; participer aux années de la Diaconie lancées par le diocèse, et approfondir ainsi le sens de notre engagement envers les plus pauvres…

Nous avons aussi tracé les grandes lignes d’une réflexion autour du thème d’année : "agissons ensemble pour un développement durable et solidaire". Il nous invite à inscrire la lutte contre l’exclusion dans un écosystème à la fois économique, social, et environnemental. Notre action quotidienne sera plus juste et plus efficace si elle est sans cesse éclairée par une réflexion prospective…

 

Jean Michel Permingeat,
Président de l'UDV

Télécharger le rapport de gestion de l'UDV

 


Dracénie solidarités : des projets et de nouveaux locaux en ces années de la Diaconie

Jeudi 26 mars 2009 s’est déroulée l’assemblée générale de Dracénie solidarités. Occasion de rappeler les faits saillants de l’année 2008 et d’anticiper sur 2009.

Pour 2008, l’attention a été retenue par le travail collectif de la mise en place d’une Epicerie solidaire sur Draguignan, espace de convivialité, pour l’insertion de personnes en situation de précarité, par la réalisation de leur projet social. En effet, depuis janvier 2008, Dracénie solidarités pilote un comité de travail composé d’associations locales comme le Secours Catholique, Secours Populaire, Conférence Saint Vincent de Paul et Croix Rouge. Ces dernières ont d’ailleurs fait émerger le besoin d'harmoniser leurs pratiques pour une meilleure visibilité et une plus grande efficacité de l'aide à travers la rédaction d’une Charte de l’aide alimentaire d’urgence. Elle sera signée le 9 juin entre les 4 associations et Dracénie Solidarités, en présence du maire de Draguignan.

Par ailleurs, en l'espace de quelques semaines, l'association a reçu deux bonnes nouvelles en terme de locaux. Tout d'abord, dans le cadre de l'Epicerie solidaire, des locaux viennent d’être mis à disposition par la mairie de Draguignan et ce, grâce aussi au réseau associatif local et notamment de Promo soins Draguignan et l'Ordre de Malte. Etant donnés les travaux d'aménagement à prévoir, l'ouverture de l'épicerie est prévue pour l'automne 2009.
Ensuite, le 21 mars dernier, en présence de Mgr Rey, l'association a participé à la bénédiction de ses futurs bureaux au rez-de-chaussée de la villa Erymanthe, don d'une paroissienne. D'autres projets sont également prévus sur l'ensemble des espaces cédés au diocèse, comme une antenne RCF, des jardins solidaires ou encore un pôle accueil pour prêtres retraités.
Là aussi, des travaux sont à envisager pour un probable déménagement des bureaux de l'association durant l'hiver prochain. Pour l'instant, nous en sommes à l'étape des plans, de la recherche de main d'oeuvre et de finances.

Enfin, l’association participe à la préparation d’un Forum de la diaconie qui aura lieu avec les acteurs du doyenné de Draguignan, vraisemblablement à l’automne 2009.                   

Plus d'infos
Dracénie solidarités
Le rapport d’activités 2008 est à votre disposition
en appelant le 06 99 86 72 71 ou par mail [email protected]




Une mine d’archives à explorer au centre international Joseph Wresinski

"Recueillir l’histoire des très pauvres, comprendre les causes de la misère, et approfondir l’engagement de ceux qui la combattent", voilà l’ambition du centre international Joseph Wresinski. Créé à Baillet-en-France par le mouvement ATD Quart Monde il rassemble d’innombrables archives, recueillies par le père Joseph Wresinski et ses équipes d’action, sur la pauvreté et la pensée des très pauvres, sous tous les supports possibles : écrits, enregistrements audio, films et vidéos, créaphotos et objets.

Le 14 mars dernier une rencontre inédite a eu lieu au centre Internationale Joseph Wresinski à Baillet pour présenter le livre de gilles Rebêche écrit pour les 25 ans de la diaconie. Ce fut l’occasion de rassembler des volontaires et des alliés d’ATD quart monde mais aussi les membres de la nouvelle diaconie du diocèse de Pontoise présidé par Monseigneur Riocreux.

Le Centre International Joseph Wresinski s’efforce de rassembler et protéger les matériaux contribuant à la connaissance de la vie, des luttes et de la pensée des très pauvres. Mais sa mission ne s’arrête pas là, elle consiste surtout à mettre en valeur ce patrimoine exceptionnel, rassemblé par le Mouvement ATD Quart Monde depuis bientôt 50 ans grâce la vie partagée par ses volontaires permanents avec des familles extrêmement démunies des cinq continents, et à en organiser l’accessibilité et la diffusion internationale.

Pour le mouvement ATD Quart Monde, ce projet revêt un double enjeu :
- Permettre aux familles les plus démunies de prendre conscience de leur identité collective et de leur histoire commune pour leur permettre de dialoguer avec les autres composantes de la société. Leur donner les moyens de transmettre à leurs enfants la fierté d’une histoire de courage et de résistance à la misère qui leur permet de prendre une place active dans la société.
 Permettre à la société de renouveler la façon d’appréhender la lutte contre la misère grâce à la pensée du Père Joseph Wresinski. Lui laisser percevoir la richesse de vie qui habite les plus démunis et comprendre les mécanismes de la misère et de l’exclusion pour en enrayer la transmission. Disposer d’une base solide pour l’élaboration d’outils qui facilitent l’action et la formation de tous ceux qui participent à la lutte contre la misère et l’exclusion, et la proposition de voies et de moyens innovants dans ce domaine.

Vous l’aurez compris, le centre est ouvert à tous les visiteurs et nous propose de découvrir ses trésors. Les varois seront passionnés de retrouver l’histoire des familles des anciens bidonvilles de la Loubière et de l’égoutiers, de la cité de transite du Fort rouge, et du déménagement des familles vers les Oeillets, La Beaucaire, la cité Berthe et Le Guynemer.

N’hésitez pas à prendre contact : Centre International Joseph Wresinski
Baillet-en-France
01.34.08.31.40
[email protected]
 

 

Le mémo
-
 Visitez le site Internet du centre international Joseph Wresinski
 

 

 
 

Le nouveau programme de formation du SYFORM pour l'année 2009 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)