N°129
  11 Mai 2009

 



 

 

Je commence cet éditorial par un proverbe africain qui résume bien la tonalité de ce numéro de Iota : "Quand un arbre tombe, on l’entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit". L’IRIS et le projet Providence ne font pas beaucoup de bruit non plus, mais pourtant, chacun à leur manière, ils sont de la graine de forêt.
Or, on dit que les forêts sont les poumons de la planète. Je n’ose pousser la métaphore plus loin avec l’IRIS pour les associations de l’UDV, et la maison Providence pour la solidarité à Toulon.
Je vous laisse découvrir de manière plus précise ce que l’on cache sous ces deux réalités et vous invite, si le cœur vous en dit, à vous y associer de la manière qui vous semblera la plus appropriée. Pour ces deux chantiers, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !

Bonne lecture, retroussons nos manches car il reste beaucoup à faire !


 

Ludovic Teillard
Directeur administratif de l'UDV

Une nouvelle manifestation à l'initiative de l'IRIS

Mardi 19 mai, une journée de réflexion sur la dimension sociale du développement durable a lieu, pour approfondir le thème d’année de l’UDV : "Agissons ensemble pour un développement socialement durable".

L’Institut de Recherche et d’Ingénierie Sociale (IRIS) de l’union diaconale, invite les acteurs de l’UDV et ses partenaires, à venir échanger à l’université de La Garde mardi 19, de 9h à 17h. Jean-Luc Dubois, économiste-chercheur à l’Université de Versailles, spécialiste du développement socialement durable, donnera des clés pour comprendre et pour agir.
 

Mais qu’est ce que l’IRIS ?

Animé par le centre ressources interassociatif de l’UDV, l'IRIS, regroupe l'ensemble des actions d’accompagnement de projets, de recherche et de prospective.
Son objectif est d’impulser une réflexion, de développer des liens au sein du réseau ainsi qu’avec les partenaires, en vue d’améliorer des pratiques sociales co-construites et partagées, au bénéfice de l’ensemble des acteurs et du public accueilli.
 
Depuis début 2009, l’IRIS a déjà organisé 4 manifestations dans des formes différentes.
Une de ses applications début 2009 a été de favoriser la rencontre des acteurs de terrain et des chercheurs-auteurs.
- le 3 février matin, 150 professionnels, majoritairement assistants de service social du Var, ont participé à la conférence-débat  sur l’ouvrage "l’intervention sociale d’intérêt collectif, de la personne au territoire", présentée par ses 4 auteurs*. L’après-midi, ces derniers ont rencontré quelques travailleurs sociaux pour un temps de formation plus approfondi autour d’une démarche participative comme facteur de changement.
(voir iota n°123  et le communiqué de presse)

- le 31 mars, 25 animateurs de quartier regroupant  13 associations de Toulon Ouest se sont retrouvés au Centre d’Animation de l’Escaillon pour profiter de l’expérience grenobloise de Jean-Luc Graven, conceptualisée dans un ouvrage collectif "Pédagogie du développement local"**. Les participants ont témoigné de leur souci de mieux se connaître, de développer le travail en partenariat et la complémentarité, de prolonger cette réflexion-formation afin de communiquer davantage sur les attentes et l’implication des habitants. (voir communiqué de presse)

- le 24 avril, l’IRIS a permis la rencontre entre les 6 associations membres de l’UDV, agréées établissement social et médico-social (ESMS) et 2 formateurs-consultants, Jacques Papay*** et Meriem HAJJAR, experts de la mise en place de l’évaluation interne, obligatoire dans le cadre de la loi du 2002-2. Cette rencontre a facilité le décodage de la loi, l’appropriation de sa philosophie, des repères méthodologiques. Perçue comme une opportunité de revisiter et améliorer ses pratiques, elle constitue la première étape d’une collaboration inscrite dans le temps.
 
N'oubliez pas le prochain rendez-vous de l’IRIS le 19 mai à l'université de La Garde!

* DE ROBERTIS Cristina, ORSONI Marcelle, PASCAL Henri, ROMAGNAN Micheline, « L’intervention sociale d’intérêt collectif, de la personne au territoire »,
Ed Presses l’EHESP, coll.politiques et interventions sociales, sept. 2008.
** GRAVEN Jean Luc, BERNE Anne-Catherine, NOVE-JOSSERAND Pascaline,
« Pédagogie du développement local, faire cause commune», éditeur Lyon : Chronique Sociale, 2008.
*** PAPAY Jacques, «L'évaluation des pratiques dans le secteur social et
médico-social », Editeur Vuibert , Collection Perspectives sociales, 2e édition parue le 01/04/2009.

 

Plus d'infos
Laurence Boillée
Directrice des projets
et de l'observatoire sociale de l'UDV
04 94 24 80 41
http://www.udv-services.fr

Le mémo
-
 Sur le même sujet : Un cycle de conférences est organisé par le Covaceq dans le cadre de la quinzaine du commerce équitable sur le thème "Commerce équitable, volet essentiel du développement durable"



Providence : un projet de développement durable et solidaire

La maison Providence, propriété de l’évêché de Fréjus-Toulon à Saint-Jean-du-Var, est depuis plus de 25 ans, synonyme de l’accueil des plus pauvres. Elle va être démolie d’ici quelques semaines, puis reconstruite pour qu'une nouvelle maison de la solidarité voit le jour en 2011.  Une belle illustration du développement durable et solidaire !

Ce projet est né à la croisée de plusieurs réalités :
- un besoin urgent de rénovation du bâtiment
- la mise en place du plan de rénovation urbaine de l'agglomération TPM
- la nécessité de reloger le centre ressource de l’Union Diaconale du Var

Ainsi, des partenaires très divers ont décidé de s'engager ensemble et pour la première fois dans une action au service des plus faibles. La nouvelle maison Providence permettra d’abriter dans une composition urbaine de qualité, des logements sociaux, des logements en secteur libre, et une maison de la solidarité qui regroupera les activités de l’association Les amis de Jéricho, ainsi que les bureaux du centre ressource de l’UDV.
             
C'est un bel exemple de la solidarité entre la diaconie diocésaine, la société civile et les collectivités locales, réunis autour d'un projet de développement durable et solidaire, puisqu'il répond en même temps à des critères environnementaux, économiques et sociaux.

Critères environnementaux
Les normes Hautes Qualités Environnementales (HQE) seront respectées, ce qui implique notamment :
- les normes en matière d’isolation thermique et phonique tant vis-à-vis de l’extérieur qu’entre les logements.
- l’ensemble des logements, des bureaux et locaux associatifs seront accessibles pour les personnes handicapées.

Critères économiques

Ce projet s’intègre dans la réalité économique du quartier. Il est cohérent avec la requalification urbaine et la modernisation de St Jean du Var, qui va de pair avec la réalisation du transport urbain en site propre.
Le programme est conçu sous la forme d’une équerre en bordure des avenues Picot et Bellegarde ce qui permet de créer une composition urbaine de qualité à la place du bâtiment vétuste, et du vieux transformateur EDF dont la silhouette est particulièrement disgracieuse et anachronique dans ce tissu urbain proche du centre ville.

Critères sociaux
Le projet social, basé sur l’équité, la non discrimination et la participation active des personnes, puise ses fondements dans les valeurs et principes développés dans la charte des associations membres de l’UDV : la solidarité, le partage et la fraternité. Cet immeuble va abriter des occupants à des titres très divers : salariés, bénévoles, public accueilli, locataires. L’enjeu et l’originalité du projet sont de créer des liens, d’impulser une dynamique, afin que chacun se sente concerné pour faire vivre cette maison de façon pratique, conviviale, ouverte sur le quartier, et mettant l’Homme au cœur du projet. Un groupe d’animation associant les différents représentants de la maison sera constitué.

Sur une enveloppe globale de 13 millions d’euros, il ne manque plus que 400 000 € pour boucler le budget.
Ce projet ne pourra voir le jour que grâce à l'effort et au dévouement de tant d'hommes et de femmes qui consentent à mettre leurs talents, leurs compétences et leurs moyens financiers au services des plus démunis.

Mais les porteurs de projet ont confiance, après tout cette maison porte bien son nom...

Plus d'infos
Dossier maison Providence
Soutenir le projet providence


 

 


 

 

 
 

Le nouveau programme de formation du SYFORM pour l'année 2009 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)