N°133
   13 juillet 2009

 



 

En choisissant le Var comme département d'accueil pour Brigitte, mon épouse et pour moi après une vie professionnelle de 35 ans dans le Jura , je ne pensais pas trouver ici une telle diversité de populations, sensibilités spirituelles, situations matérielles...

Ordonné diacre dans le diocèse de St Claude en 1996, j’ai reçu une lettre de mission qui m'envoyait servir dans les milieux financiers et économiques.
En nous installant définitivement à Six-Fours nous souhaitions être disponibles vis-à-vis des nombreux besoins associatifs locaux. Nous sommes bénévoles à la Maison des frères du Beausset, et Brigitte est bénévole à l'accueil de Promo Soins Toulon.

Fin 2008, le Centre Ressources de L’UDV recherchant un trésorier, j'ai accepté de succéder à Alain lors de la dernière A.G., en avril dernier.
Merci à l'U.D.V. de me permettre de vivre cette expérience, à l’équipe du centre ressources pour son accueil ainsi qu'à tous ceux qui nous accueillent ici.

Yves Rémond
Trésorier de l'UDV

En cette période de vacances, Iota propose un grand écart entre les générations en s'intéressant aux plus jeunes, les enfants et adolescents accueillis au CAE pour la période estivale, et aux moins jeunes, résidents de la maison relais des Petits frères des pauvres, qui retrouvent dans l’environnement enchanteur de Bormes les Mimosas un petit de coin de soleil et de chaleur humaine... 
 

 

Au CAE, détente rime avec découverte et éducation

En juillet, le centre d’animation de l’Escaillon ouvre ses portes et propose aux enfants et adolescents un programme bien rempli. Impossible de s’ennuyer !   

En ce moment se déroule un séjour dans le Verdon, organisé avec les adolescents qui fréquentent le CAE, de façon à équilibrer activités sportives et culturelles. Côté sport, les adolescents découvrent les sensations du rafting et apprennent à connaître les fonds marins grâce à la randonnée aquatique. Côté culture, ils visitent des villages de l’arrière pays et découvrent les trésors qui s’y cachent.
La découverte ne s’arrête pas là puisque le séjour sera aussi l’occasion pour beaucoup d’entre eux de s’essayer au camping, d’en connaître les joies et les contraintes, et de partager une vie en collectivité, souvent pour la première fois.

De retour de leur séjour, ils pourront continuer tout le mois de juillet à participer aux différentes activités que leur propose le CAE : par exemple, découverte de la ville de Marseille, temps de loisirs tels que le bowling, le cinéma, les soirées à thème, ou encore les visites de musées…

Pour les plus jeunes, le thème choisi cet été est celui de l’environnement : les différents jeux, sorties et activités permettront de créer un parcours progressif de réflexion en partant de l’environnement proche, le quartier, pour aller vers l’environnement plus large, la nature et la planète.
La première moitié du mois de juillet est consacrée à l’environnement proche : qu’est-ce que l’on trouve dans le quartier, qui sont nos voisins, comment se comporter pour bien vivre dans le quartier, dans le bus… ?
Un spectacle, qui traduira toute cette réflexion, est en cours de montage et sera présenté le jeudi 16 juillet en fin d’après-midi à Pontcarral.

Après cet intermède festif, la réflexion sera élargie au respect de l’environnement, de la nature, de la planète à travers différentes activités : herbier, balades dans la forêt de Janas (qui ont déjà commencé, au rythme d’une par semaine), pratique du sport et respect de la nature… pour que les enfants deviennent acteurs de leur environnement. Ils auront ensuite la possibilité de traduire leur réflexion par des réalisations libres qui seront présentées aux habitants du quartier lors d’un goûter partagé pour clôturer les activités fin juillet.

Parallèlement, l’équipe du CAE met à profit la période estivale pour préparer un prochain rendez-vous important : une journée contre la misère, organisée avec l’ensemble des associations du quartier et le comité du 17 octobre, qui devrait avoir lieu en septembre pour mobiliser la population contre la misère.
 

Plus d'infos
Centre d'animation de l'Escaillon
04 94 24 21 91
[email protected]



Inauguration de la Maison relais Malbuisson

Le 29 juin dernier, la maison relais des Petits frères des pauvres à Bormes les Mimosas était inaugurée. L'occasion de faire un premier bilan après une année de fonctionnement.

Pour Ruth Ladure, présidente du conseil de maison, "ce lundi 29 juin, jour de l’inauguration officielle de la maison relais Malbuisson, fut un grand jour". Située dans un cadre magnifique à Bormes les Mimosas, cette maison accueille, depuis juillet 2008, 16 résidents dans ses 14 chambres. Ce sont actuellement 10 hommes et 4 femmes qui y habitent en permanence. 

Dans son n°88 de juillet 2007, Iota présentait le projet de la maison relais et expliquait les raisons de son émergence : la prise de conscience de l'absence de structures relais entre l'accueil d'urgence et les structures d'hébergement collectif type "maison de retraite" sur le territoire varois pour les populations marginales vieillissantes. C'est donc pour répondre à ce besoin que la maison a été ouverte en juillet 2008.

Aujourd'hui, une équipe composée de trois salariés, 1 responsable d’unité et deux animateurs, 1 temps plein et 1 mi-temps, encadre les occupants.
Des bénévoles participent aussi à la vie de la Maison en animant des ateliers de travaux artistiques, initiation au yoga, gymnastique, etc. … Des sorties en ville, visites de marchés, de musées, expositions et baignades sont organisées par les animateurs.

"Bien entendu nos résidents, personnes en situation de précarité avec parfois des problèmes de santé physique et quelques fois mentale, font que la vie en communauté n’est pas toujours facile", nous confie Ruth Ladure, "mais dans l’ensemble cela se passe très bien".
Les séances de prise de parole, organisée pour que chacun puisse s’exprimer contribuent a développer une sérénité dans le partage du quotidien.

"Après un passage dans un centre d’action et de libération du mal-être éthylique, je suis devenu résident de la maison. La vie communautaire est en quelque sorte une mini société avec tout ce que cela représente et il faut un temps d’adaptation. Je pense que les personnes sortant de précarité ou d’autres déboires peuvent intégrer une maison relais en vue d’un éventuel retour à la vie dite "normale". Je félicite et remercie tous les bénévoles et salariés qui œuvrent pour que cette maison soit une réussite". Michel D., résident.

"Vous dire mon bonheur de vivre dans cette belle maison tout en me sentant libre et en partageant des moments toujours un peu épiques avec les autres résidents..." Mireille D., résidente. 

Plus d'infos
Maison relais Malbuisson
Route du Baguier - 83 230 Bormes les Mimosas
Tel : 04.94.02.99.77 - Fax : 04.94.02.99.78
[email protected]
www.petitsfreres.asso.fr


 

 

 
 

Le nouveau programme de formation du SYFORM pour l'année 2009 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)