N°136
   22 Septembre 2009

 



 

Arrivé de Lyon début septembre, j’ai intégré l’équipe du Pôle Ingénierie Sociale au centre ressources de l'UDV. Je travaille spécialement sur l’accompagnement des projets des associations du réseau, en soutien à Laurence Boillée. Dans ce cadre c’est avec plaisir que je travaillerai avec certains d’entre vous.
Ma rencontre avec l’UDV c’est faite après deux années comme bénévole dans une Bibliothèque de Rue d’ATD Quart-Monde. C’est là que j’ai découvert la lutte contre l’exclusion et la défense des droits fondamentaux ; deux objectifs qui animent aussi l’UDV et qui donnent sens à mon travail.
Mes études m’ont aussi donné la chance de découvrir ces réalités à l’étranger, notamment en Cisjordanie et au Liban. Bref, je retrouve avec joie la méditerranée et ses réseaux de solidarités !
Pour la rentrée, Iota aborde des thèmes studieux. Il présente d’abord le nouveau catalogue du Syform et la réforme de la formation professionnelle votée ces jours-ci au Sénat. Puis un retour sur les premières assises de la mobilité en PACA qui se sont déroulées à Toulon la semaine dernière.
Bonne lecture et au plaisir de vous rencontrer bientôt.

Johan Charvet
Agent de Développement - IRIS
[email protected]

Une rentrée sous le signe du changement pour la formation

Avec l’arrivée du catalogue de formation pour l’année 2010 et le vote au sénat, hier matin, de la réforme sur la formation professionnelle, un vent de nouveauté souffle sur la formation et c’est plutôt de saison… 

Le catalogue 2010 des formations proposées par le Syform, dans le secteur associatif sanitaire et social, a commencé à être diffusé dans les associations depuis quelques jours. Construit autour des 6 thématiques habituelles, il présente une dizaine de nouvelles formations, mises en place pour répondre aux besoins, exprimés sous différentes formes par les acteurs des associations.
Par exemple, le thème de "l’accueil", d’ailleurs retenu comme thème d’année par le Syform, est décliné à travers 4 nouvelles formations sur une dizaine de journées dans l’année : Accueillir des publics en difficulté, bien accueillir quand le temps presse, rencontrer et accueillir les personnes de culture différente, accueillir l’étranger.
A la demande des travailleurs sociaux du réseau, une nouvelle formation a aussi été mise en place sur le thème : "penser le travail social pour rester cohérent dans la diversité".
Diffusé en grand nombre cette année dans sa version papier, le catalogue 2010 sera très prochainement consultable en ligne sur le site Internet du centre ressources de l’UDV.

Dans un autre registre, le 21 septembre 2009, le " Projet de Loi relatif à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie " a été adopté au Sénat. Les difficultés économiques actuelles ont renforcé la nécessité d’utiliser mieux et davantage les outils de la formation professionnelle, au service du maintien dans l’emploi ou du retour vers l’emploi.

Pour résumer, la réforme a cinq objectifs :
- Mieux orienter les fonds de la formation professionnelle vers les demandeurs d’emploi et les salariés peu qualifiés.
- Développer la formation pour les petites et les moyennes entreprises
- Insérer les jeunes sur le marché du travail en s’appuyant sur les contrats en alternance.
- Améliorer la transparence et les circuits de financement
- Accompagner les salariés et les demandeurs d’emploi

Cinq axes pour cinq objectifs :
1. Créer un fond prioritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Ce fond est issu des contributions des employeurs.
2. Rendre les financements plus efficients, les OPCA seront organisés par grands secteurs d’activité.
3. Simplifier les outils de la formation : plus de formation hors temps de travail, DIF utilisé après rupture du contrat de travail, création d’un bilan d’étape professionnel tous les 5 ans …
4. Faire de l’orientation professionnelle une mission d’intérêt général.
5. Créer un plan régional de développement des formations professionnelles avec l’Etat et les partenaires sociaux.

Vous trouverez tous les détails sur cette réforme sur le site de l’assemblée nationale et, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter le service formation.
 

Plus d'infos
Service formation UDV
Marie-josé Parrinello : 04 94 24 90 01
[email protected]



Les acteurs de la mobilité s’organisent en PACA

Depuis 2006, 14 structures de soutien à la mobilité dont l’association Garrigues se sont constituées en collectif afin de mutualiser leurs moyens, de promouvoir leur savoir-faire et d’offrir aux collectivités une vision plus globale du champ de leur intervention. Les premières assises de la mobilité en PACA, organisées le 17 septembre dernier, représentent le premier pas vers un nouvel objectif : dépasser le stade de l’expérimentation et diffuser, partager, transférer les innovations, en un mot essaimer ! 

Le taxi social, la voiture partagée, le transport à la demande, la location à bas prix de vélo, de scooters, de voitures et de camionnettes, le covoiturage, l’apprentissage des bases de la mobilité (savoir lire une carte, un plan, une fiche horaire de bus), les auto-écoles associatives et les garages solidaires…: une myriade d’actions innovantes sont imaginées et animées par les structures d’aide à la mobilité pour accompagner, momentanément ou durablement, ceux qui rencontrent des difficultés de mobilité, en milieu urbain, périurbain ou rural. 

La création du collectif des acteurs de la mobilité a pour but de mutualiser les pratiques et les moyens de ces structures d’aide à la mobilité et notamment d’un logiciel informatique régional de covoiturage et de mise à disposition de véhicule. Il a également pour objectif d’être une véritable force d’ingénierie sociale, de se poser en interlocuteur légitime pour les collectivités territoriales afin de contribuer aux politiques sociales et aux dispositifs qu’elles impulsent.

Car l’état des lieux régional, établit collectivement par les acteurs de la mobilité, met en évidence des disparités de connaissance, de reconnaissance, de partenariats et de financements, en fonction des territoires d’intervention. Il pointe le vide juridique, qui entoure les structures d’aide à la mobilité, comme un poids pesant sur leur fonctionnement et un véritable frein à leur développement.

Les dispositifs d’aide à la mobilité pour l’insertion sont mis en oeuvre par des travailleurs sociaux, qui ne sont en aucun cas des spécialistes des transports. Pour construire une réponse adaptée, un rapprochement entre les politiques sociales et les politiques de transport, coordonné par les collectivités territoriales, apparaît nécessaire.
 
Dans ce contexte, une telle journée d’information, d’échanges et de rencontres, vise à améliorer la structuration de l’offre de services, à promouvoir les actions existantes et à envisager de nouvelles pistes de développement…

L’après midi s’est organisée autour de trois ateliers de travail pour décrypter les enjeux de la mobilité :
- Mobilité et développement économique
- Mobilité, aménagement du territoire et développement durable
- Mobilité, insertion sociale et citoyenneté

La réflexion sur ce dernier thème, animé entre autres par Mathieu Galand, coordinateur de l’association Garrigues, confirme l’intuition de nombreux acteurs : le manque de mobilité ne nuit pas simplement à l’accès à l’emploi, même s’il est toujours un frein à la reprise d’activité des demandeurs d’emploi. La mobilité est une condition fondamentale, dans un processus d’insertion, pour accéder à une vie sociale et professionnelle normale, pour entrer dans une démarche de citoyenneté active. Ainsi, aux cotés de la formation, de la santé et du logement, la mobilité s’impose comme l’un des 4 piliers indispensable à toute insertion. 

Par ailleurs, tout au long de la journée, un film montrant les initiatives de ces structures d’aide à la mobilité, dont Garrigues, a permis d’illustrer concrètement les différents services qu’elles proposent, tout en donnant la parole aux premiers concernés. Car au-delà d’une simple aide à la mobilité, ces structures poursuivent l’ambition d’impulser de véritables espaces d’implication pour leurs usagers. C’est en s’appuyant sur les multiples savoir-faire des usagers et sur leurs compétences, que les associations parviennent à tisser plus de lien et à renforcer la cohésion sociale. 

Plus d'infos
Garrigues
Mathieu Galand
Covoiturage solidaire et mobilité
 

 

Diaconie 83 - n°2
le 2ème numéro mensuel de "diaconie 83" est en ligne
(pour mieux comprendre et approfondir le sens de la diaconie)  Télécharger Diaconie 83 - n°2

Recrutements
1 offre d'emploi est à consulter sur le portail de l'UDV :
- Un poste de secrétaire pour les associations Vigies et Centre d’animation de l’Escaillon pour une durée de 6 mois en CAE à raison de 35h/semaine.  

Réalisez vos projets !
L'association Vigies, dans le cadre de son activité Omniservices et de son chantier d'insertion,  propose ses services aux particuliers, associations et paroisses : travaux d'aménagement intérieur, bricolage, entretien de jardins, transfert de meubles, etc.
Les devis sont gratuits !
Si vous êtes intéressés, contactez Vigies au 0971 529 878 ou Georges Leloup au 0628 197 670 ou Michel Buy au 0628 197 669.
Parlez-en autour de vous et distribuez le tract.

Séminaire de rentrée
L'union diaconale du Var fait sa rentrée en réunissant présidents et coordinateurs des associations membres en séminaire les 13 et 14 octobre. Une étape clé dans la construction du projet associatif, qui s'inscrit dans la continuité des assises de l'UDV. Le séminaire sera cloturé par un CA élargi, à 1 ou 2 administrateurs et aux coordinateurs des associations, où seront présentées les différentes synthèses : assises, enquête "De la charte ... à la vie du réseau de l'UDV, enquête sur vos attentes relatives au réseau", et des réflexions des coordinateurs remontées en séminaire.

Découvrez le nouveau visage d'Habitat et Humanisme
L'association Habitat et Humanisme, qui oeuvre pour le logement et l'insertion des plus démunis depuis plus de 20 ans, lance son nouveau site internet.
Rendez vous sur :  http://www.habitat-humanisme.org

 

Le nouveau programme de formation du SYFORM pour l'année 2009 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)