N°138
    20 octobre 2009

 



 

Le COVACEQ est mort, vive VAR EQUITABLE !

Le COVACEQ travaille depuis 2003 pour sensibiliser l’opinion publique de notre département aux dysfonctionnements des relations économiques mondiales, dont les populations les plus démunies des pays pauvres sont les principales victimes.

Les consommateurs varois sont maintenant de plus en plus nombreux à acheter des produits issus du commerce équitable et à agir ainsi en citoyens responsables et solidaires. L’an dernier, le COVACEQ a proposé aux collectivités locales de s’engager à leur tour en faveur du commerce équitable. Elles sont nombreuses à avoir ainsi signé la charte « Var Equitable » : La Valette, Ollioules, Bandol, Sanary, Saint-Mandrier, Le Luc, Correns, La Garde, Le Pradet,… 

L’assemblée générale extraordinaire du COVACEQ du 12 octobre dernier a donné un nouvel élan à cette campagne qui sera étendue aux entreprises. Pour marquer cette nouvelle phase et donner plus de visibilité à son action, l’association a adopté une nouvelle raison sociale et s’appelle désormais « VAR EQUITABLE ».

L’association « VAR EQUITABLE » compte à ce jour plus de 200 adhérents. Vous pouvez la rejoindre en envoyant une simple lettre d’adhésion sur papier libre, en indiquant vos adresses postales et électroniques, et en l’accompagnant d’une chèque de cotisation annuelle de 8 euros. L’adhésion vous permettra notamment de recevoir la newsletter mensuelle donnant toutes les informations sur les activités de l’association en particulier et sur le commerce équitable en général.
 

Yves de Kermel,
Président de VAR EQUITABLE
98, avenue Victorine 83000 TOULON
tél. 04 94 42 24 35
courriel (provisoire) : [email protected]
www.covaceq.org
www.var-equitable.org


 

Au sommaire du numéro 138 de Iota : les premières impressions sur le vernissage de l'exposition "la Famille recyclo", que vous pourrez visiter à l'espace Kaïré durant un mois, et une rétrospective en son et en images du grand rassemblement solidaire du 17 octobre contre la misère.
Bonne lecture !

 

La famille Recyclo s'invite à l'espace Kaïré

Jeudi 19 octobre, l'association Kaïré a donné le coup d'envoi de l'exposition "la Famille Recyclo" en invitant petits et grands à son vernissage.
Cette exposition, qui pourra être admirée pendant près d'un mois à l'espace Kaïré, présente au public une série d'œuvres fabriquées à partir de matériel de récupération et de recyclage. Un voyage haut en couleur où art et recyclage font plutôt bon ménage !

De la récup' à l'art...
L'association Kaïré lutte depuis de nombreuses années afin que la culture soit accessible à tous et notamment aux plus démunis. Par l'intermédiaire de son atelier d'art plastique, l'atelier de la Gribouille, l'association se lance un nouveau défi : celui de créer des œuvres d'art à partir de matériel de récupération. S'inspirant du travail d'Enrico Baj , un célèbre plasticien italien, les artistes de Kaïré sont partis à la pêche au matériel de récupération : "cagettes, chiffons, bouteilles plastiques, papiers usagers, bouchons...tout a été récupéré mise à part la colle" explique Violaine, responsable de l'Espace Kaïré mais aussi l'une des artistes de l'exposition.
Le résultat est impressionnant : marionnettes, poupées, maquettes, montages rigolos et tableaux colorés se succèdent dans des tons gais et chaleureux pour le plus grand bonheur du public.

Apprendre aux enfants la récupération
Si cette exposition s'adresse aussi bien aux adultes qu'aux plus jeunes, les artistes de Kaïré font du jeune public leur cible privilégiée. "Dans notre société de consommation, les enfants sont plus que jamais soumis au gaspillage et jettent sans réfléchir. Cette expo leur montre les bienfaits du recyclage", explique une autre artiste. "On essaie également de leur prouver qu'il ne faut pas se fier aux apparences car même ce qui est vieux, abimé ou laid peut se transformer en véritable œuvre d'art."

D'un simple travail en atelier, on en arrive à une première exposition puis à un véritable projet artistique et éducatif. L'envie de partager ce nouveau mode de création a engagé l'équipe de Kaïré dans la construction d'un projet à destination des enfants. Des journées de découverte sont aujourd'hui proposées pour qu'ils puissent développer, au travers d'ateliers ludiques, leur créativité appliquée à cet art particulier de la récupération, un véritable art de vivre.
Les artistes de Kaïré travaillent en partenariat avec les écoles et les centres sociaux pour faire découvrir aux enfants l'art sous un jour différent... si le projet vous intéresse, n'hésitez pas à contacter l'équipe.

De nouveaux projets dans les valises...

Dès la mi-novembre, l'espace Kaîré réouvrira ses portes pour une expo-vente des nombreuses oeuvres réalisées dans l'atelier d'art plastique. Cette vente sera ouverte au public... Avis aux amateurs !

En pratique :
La Famille "Recyclo" à l'espace Kaïré
14 rue Chalucet à Toulon
Du 15 octobre au 13 novembre 2009
Horaires d'ouverture : Lundi : 14 h à 19 h
Mercredi, jeudi et vendredi : de 14 h à 17 h

 

Plus d'infos
Kaïré
04 94 92 77 24
[email protected]



Le 17 octobre, grand rassemblement citoyen contre la misère

Pour l'édition 2009 de la journée du refus de la misère, le comité varois a choisi de donner la parole à ceux qui n'ont généralement pas l'occasion de la prendre.

En amont de cette grande journée de mobilisation, déjà, cette parole était portée sous la forme du recueil de témoignage publié par le comité du 17 octobre : "La misère, à qui le tour ?".
Ce recueil, présenté à la librairie Charlemagne le 14 octobre, rassemble une succession de témoignages de personnes confrontées à la misère et à la précarité : paroles d'enfants, de jeunes et de moins jeunes...Un message unanime pour condamner la misère...

Sur la place de la Liberté, les stands colorés ont entouré le podium qui laissait cette année une large place aux débats. Chacun s'est exprimé tout au long de la journée au cour des différents débats thématiques : le travail, le logement, la santé, la culture mais aussi à travers des danses folkloriques, des témoignages poignants, ou des Slams, improvisés. Ces interventions variées se sont succédées dans une écoute respectueuse.

Les enfants aussi étaient invités à s'exprimer en participant aux ateliers ludiques, à travers leurs coloriages, ballons, ou poupées géantes.

Sous le signe de l'acceptation de la différence, générations et cultures se sont mélangées et ont engagé le dialogue dans une ambiance de respect et de sérénité.
Petit aperçu en images...

...et en son : Slam à écouter.

Plus d'infos
Reccueil de témoignages en vente
La misère, à qui le tour ? Comité Varois du 17 octobre - Éditions Géhess
Prix: 10 euros
Passez vos commandes à l'adresse suivante :
[email protected]
 

 

4èmes rencontres nationales des Epiceries sociales et solidaires
Plus de quatre cents participants se sont retrouvé à Rungis pour le forum national des Epiceries sociales et solidaires. L'association Dracénie solidarités a assisté aux conférences données par des intervenants de qualité, ponctuées de témoignage et de présentation d'études.


6ème rencontres nationales des associations de maison d'accueil des proches de personnes incarcérées
L'association Dracénie solidarités ainsi que les amis de l'Horeb ont assisté aux sixièmes rencontres nationales des associations de maison d'accueil de familles et proches de personnes incarcérées. Un des thèmes principaux abordés : les relations parentales face à l'épreuve de la prison. Intervenants spécialisés sont venus animer des conférences particulièrement instructives.
 

Communion St Lazare
Le 9 octobre dernier la Communion St Lazare faisait sa rentrée, pour revivre cet évennement vous pouvez lire  l'article publié sur le site Internet du Diocèse.

Le nouveau rapport de l'Observatoire européen de l’accès aux soins de Médecins du Monde vient d'être publié.
Deux ans après la sortie de son premier rapport, Médecins du Monde publie sa deuxième enquête européenne sur l’accès aux soins des sans-papiers. Basée sur 1 218 entretiens dans 11 pays, elle constitue un témoignage inédit sur les conditions de vie, l’état de santé et l’accès aux soins des personnes parmi les plus pauvres et les plus discriminées : les sans-papiers. Et parmi eux, les plus vulnérables : les femmes enceintes et les enfants.
Télécharger le rapport.
 

 

Le nouveau programme de formation du SYFORM pour l'année 2009 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)