N°139
    2 novembre 2009

 



 

Arrivée fraîchement début octobre au centre ressources en tant que volontaire civil associatif, j’ai l’opportunité de travailler au service bénévolat en soutenant Marie Monnoyeur.
J’ai également pour mission, la mise en place d’un comité des fêtes au sein de l’UDV.
Ayant une formation théorique commerciale, de management et de ressources humaines, je découvre un nouvel univers très intéressant qui enrichit mon expérience et mes connaissances. L'ambiance de travail est très bonne, avec des personnes venant d’horizons différents, ce qui fleurit mon travail.
« Pour chaque être, il existe une sorte d’activité où il serait utile à la société, en même temps, qu’il y trouverait son bonheur. » Maurice Barrès

En dehors du travail, on peut dire que je suis une bonne vivante, aimant rire, ayant un penchant pour le football ou j’y retrouve un très bel esprit d’équipe.
De même, je pratique le chant choral pour la diversité et l’unification des voix qu’il véhicule.
« Là où tout le monde chante à l'unisson, les paroles n'ont pas d'importance » Jaroslaw waszkiewicz
Si vous souhaitez me rencontrer, mon bureau, c’est celui où vous entendez chanter.
 

Hanina ES-SALKI,
Volontaire civil au service bénévolat de l'UDV
[email protected]

 

Promo-Soins Toulon planche sur la loi de janvier 2002

Le 21 octobre, une soixantaine de personnes s’est regroupée pour la journée de présentation de la loi du 2 janvier 2002. Cette journée est aussi l’occasion de réfléchir au projet associatif, au moment ou l’association se lance dans une nouvelle dynamique avec l’extension et le développement de ses actions.

Promo-Soins Toulon : "l’esprit du soin, physique et moral"
"L’association Promo-Soins Toulon n’est pas un dispensaire pour les pauvres, explique une bénévole. C’est avant tout un organisme qui défend le droit à la santé pour tous, en facilitant l’accès au soin des plus démunis."
Ainsi, l’association Promo-Soins regroupe à la fois :
- l’espace santé Mirabeau : un centre de soins et d’accompagnement social des personnes en grande précarité,
-l’interface psychiatrique Siloë, qui prend en charge les personnes sans domicile fixe souffrant de maladie mentale,
-et enfin, les Lits Halte Soins Santé, un dispositif d’hébergement temporaire de 4 lits pour une période de convalescence, dans un établissement médico-social.


 

Retour sur la journée du 21 octobre
Promo-Soins, qui s’est récemment lancée dans une démarche d’évaluation rendue obligatoire par la Loi du 2 janvier 2002, a rassemblé une soixantaine de salariés, bénévoles et partenaires à La Castille, pour une journée d’information de la loi et de l’évaluation interne.
Au programme : après une présentation de tous les participants à cette journée, ainsi que les activités de l’association, deux thèmes principaux ont animé l’après-midi : les Lits Halte-Soins Santé d’une part et l’évaluation interne d’autre part.
"Cette évaluation, vécue comme un processus collectif, va permettre d’analyser en profondeur, la cohérence des actions de Promo-Soins, mais aussi leur pertinence, leur efficacité, leur impact, et de donner les orientations pour l’avenir" continue la bénévole.
"Il a été aussi l’occasion de présenter les recommandations de ANESM (agence nationale de l’évaluation de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux), des bonnes pratiques professionnelles : la maltraitance, la bientraitance, l’expression et la participation des usagers etc." ajoute José Garcia, directeur de Promo-Soins Toulon.

Des projets pour 2010 
Alarmée par le nombre croissant de personnes privées d’accès aux soins, Promo-Soins réagit. Ainsi, l’association prévoit une extension de l’équipe mobile sur la zone géographique de la Seyne, ainsi que la mise à disposition de Lits Halte-Soins Santé supplémentaires.
L’Interface Psychiatrique Siloë fêtera quant à elle ses 10 années d’existence. A cette occasion, elle organise le jeudi 28 janvier 2010 une journée de formation sur le thème "Entre souffrance psychique et maladie mentale, quelle place pour l’accompagnement ?"
 

Plus d'infos
Promo-Soins Toulon
04 94 91 50 10
Plus d'infos sur la loi du 2 janvier 2002



La diaconie sur les chemins du deuil

En cette période de la Toussaint, beaucoup de familles se réunissent pour faire mémoire des personnes qu’elles ont aimées et qui sont parties.

La mort est une forme de pauvreté extrême, c’est même pour beaucoup la plus grande des précarités, la plus grande des souffrances.
Et en ce sens, le deuil est un enjeu important de la solidarité.
C’est d’ailleurs, à la manière d’enterrer ses morts, en particulier les plus fragiles, que l’on reconnaît le degré de civilisation d’une société.
C’est dans cet élan de compassion et de solidarité, que la diaconie du Var se met au service des personnes marquées par le deuil.
Dans le Var, 2 structures se font particulièrement solidaires des personnes qui traversent un deuil : la communion saint Lazare et le collectif des morts de la rue.

La Communion Saint-Lazare 
Elle a été créé en 1998, et regroupe des bénévoles qui acceptent de prendre part à la sollicitude de l’Église envers les personnes marquées par l’épreuve de la mort.
L’objectif est de faire en sorte qu’à chaque décès, la famille du défunt puisse être reçue personnellement ou rencontrée pour l’aider à vivre cette épreuve et préparer avec elle les obsèques
Le nom "Communion Saint-Lazare" vient de la double figure de Lazare dans l’évangile.
- Lazare l’ami de Jésus, dont la mort le fait pleurer et qui est rappelé à la vie.
- Lazare, le pauvre, laissé de côté à la table du riche

Ces deux attitudes nous poussent à la communion et la solidarité.
Etre en communion avec les personnes en deuil, et solidaire avec celui qui se retrouve pauvre et vulnérable face à la mort, telle est la vocation de la Communion Saint-Lazare

Le collectif des morts de la rue
Il s’agit d’un mouvement national dont une antenne Varoise a été montée il y a 2 ans.
C’est un lieu où l’on respecte la dignité de la personne jusqu’à l’extrême, jusque dans sa mort.
Le Collectif Les Morts de la Rue, interpelle sur la mort prématurée de ceux qui vivent à la rue, et offre des funérailles dignes de la personne humaine. Il se charge également de l’accompagnement des personnes en deuil, sans distinction sociale, raciale, politique ni religieuse.
Il a aussi suscité des initiatives dans plusieurs villes, dont certaines ont repris les actions : faire-part collectif, hommage public aux Morts de la rue, accompagnement des morts isolés, etc.
Chaque 21 décembre, le collectif Varois, organise un hommage aux morts de la rue, pour manifester sa solidarité aux oubliés du monde, avec une marche sur le parvis des droits de l’Homme.


"Quelqu’un meurt,
c’est comme des pas qui s’arrêtent..
Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage
Quelqu’un meurt,
et c’est comme un arbre qui tombe...
Mais si c’était une graine
germant dans une terre nouvelle ?
Quelqu’un meurt,
et c’est comme un silence qui hurle..
Mais s’il nous aidait à entendre
la fragile musique de la vie ?"

 Benoit Marchon


Plus d'infos
Communion Saint-Lazare
04 94 89 48 18
Collectif des morts de la rue
  06 25 59 77 38

 

Sortie du film "d'une seule voix"de Xavier de Lauzanne
Ce documentaire filme la grande aventure d'une tournée musicale réunissant des musiciens venus d'Israël, de Cisjordanie et de Gaza. Une reflexion en musique sur l'idée du "vivre ensemble" et du "dépassement des antagonismes". Sortie dans certaines salles le 11 novembre.
Voir un extrait

Nouvelle VersionArts films présente son reportage sur la deuxième journée solidaire des quartiers, Toulon 2009
Visionner le film

Pour les personnes confrontées à un deuil, un nouveau site internet vient de voir le jour, pour vous accompagner dans vos démarches, et vous aider à vivre votre deuil.
Visiter le site

Mal logement des jeunes : la Fondation de France présente des solutions innovantes et adaptées
A l'occasion de la journée mondiale de l'Habitat, la Fondation de France propose des rémèdes pour lutter contre le mal logement des jeunes.
Télécharger le communiqué de presse

Le résultat du sondage effectué par BVA pour le CCFD et La Croix sur la faim dans le monde vient d'être publié.
Télécharger le sondage.

Réorganisation territoriale de l'Etat
La réorganisation territoriale de l'Etat est prévue pour janvier 2010. Pour les responsables d'association, elle implique parfois un changement d'interlocuteur au niveau de l'administration. Pour vous familiariser à cette nouvelle organisation,  Téléchargez le document de présentation.

Les activités de la Fraternité saint-Laurent reprennent!
- Pour les chanteurs, la chorale "choeur espérance" se réunit le mercredi tous les 15 jours. Avis aux amateurs!
Plus d'infos
Un temps de prière suivi d'un repas partagé, a lieu le lundi à 12h30 à l'église saint Louis. Vous êtes les bienvenus!
Plus d'infos

Découvrez le clip du mois de l'économie sociale et solidaire

 

 

Le nouveau programme de formation du SYFORM pour l'année 2009 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
io[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)