Iota, Bulletin d'infos de l'UDV N°14
22 mars 2004

EDITORIAL

Le Bénévolat ! c'est pas triste Le bénévolat est pour le bénévole, un engagement pour soi où il peut se rendre utile dans une activité qui l’intéresse, au rythme de son choix et pour nos associations, l’un des piliers sur lequel elles reposent.

Si l’UDV est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est en partie grâce à tous les bénévoles qui apportent ou qui ont apporté leur temps, leur savoir faire et leur passion pour en défendre les valeurs et les pérenniser. C'est une ressource indispensable qu’il importe de bien gérer car le bénévole est un collaborateur à part entière, de plus sa relation avec l’association résulte d’un engagement mutuel formalisé par une charte.

L’UDV se caractérise, entre autre, par la grande variété de ses activités ce qui induit un domaine de compétences très étendu. Ceci doit permettre à tout bénévole de trouver sa place. Les domaines de compétences couverts sont le médical, l’enseignement, l’accueil, l’écoute, le soutien aux familles, l’hébergement, la cuisine, la culture, les loisirs, l’animation, le management, la communication, la gestion, le secrétariat …

Entretenir et valoriser ce pilier qu’est le bénévolat c’est concilier en permanence les souhaits des bénévoles avec les besoins de nos associations. Ceci est l’affaire de tous et de chacun donc celle du réseau qui démontrera, une fois de plus, sa pertinence.

Alain POGGI
Chargé de mission Bénévolat à L'UDV

ZOOM SUR...
L'accueil des familles de détenus des Amis de l'Horeb

Dans la Bible, l’Horeb est la montagne où Elie rencontre Dieu, qui le réconforte et le renvoie vers ses Frères. Les amis de l’Horeb, c’est une association qui anime un accueil pour les familles de détenus à Toulon

Un temps de convivialité en attendant le parloir... Ils sont une vingtaine de bénévoles à se relayer chaque après midi de la semaine, dans le local de la rue Jean Jaures a quelques pas de la prison Saint Roch. Là ils accueillent les familles autour d’une tasse de café, de biscuits ou de bonbons pour les enfants.

Ces familles, qu’ils accueillent, souffrent de l’absence d’un père, d’un fils, ou d’un époux. Elles ont besoin de se confier, car elles n’ont bien souvent plus personne à qui parler, elles se sentent coupables d’avoir un parent en prison.

Accueillir, à L’Horeb, c’est partager un sourire, donner de la disponibilité, proposer une écoute active, et proposer un lieu de convivialité, pour rendre moins difficile la longue attente entre le moment ou l’on arrive à la prison et l’appel au parloir.

Mais, accueillir, c’est aussi recevoir beaucoup de ceux qu’on accueille, comme le rapelle une lettre reçue il y a peu de la part d'une maman «Aujourd'hui, grâce à vous, j'ai pu de nouveau rêver et espérer revoir mon fils libre. Vous m'avez donné votre présence dans les moments les plus durs...». Ceux qui viennent ici donnent beaucoup, leur confiance, leur générosité, leur témoignage et leur courage.

Avec l’ouverture de la nouvelle Prison, de Toulon la Farlède en juillet prochain, les amis de l’Horeb vont avoir besoin d’étoffer leur équipe de bénévoles. En effet, de 300 personnes actuellement à Saint roch, ce sont plus de 700 personnes qui seront incarcérées à la Farlède. Ce qui pour l’équipe des Amis de L’horeb, représentera près de 100 personnes à recevoir chaque jour. Aussi, si l’expérience d’accueil et de partage de l’Horeb vous intéresse, n’hésitez pas à contacter l’association.

Pour plus d'informations sur les amis de l’Horeb
Les amis de l’Horeb
5, ter rue Jean Jaures - 83000 Toulon
Tel 04 94 92 80 71

Le 6 Avril Une formation pour mieux découvrir le monde Carcéral

une formation sur la prison le 6 avril prochain Le 6 Avril, aura lieu une formation sur le monde Carcéral animée par Les amis de l'Horeb, Monsieur Auzeil, directeur adjoint de la prison de Toulon, et le père Pitometz, responsable de l'aumônerie le la prison. Cette rencontre permettra de mieux comprendre le fonctionnement du milieu carcéral, à quelques jours de l'ouverture de la prison de Toulon la Farlède et de découvrir différents intervenants du travail avec les détenus et leurs familles

Pour plus d'informations et pour vous inscrire à la formation du 6 avril
Contactez le Syform
au 04 94 24 45 90
[email protected]

FENÊTRE SUR...

Le bénévolat en France

La motivation du bénévole :

Bénévole vient du latin «bene» «volo» c'est-à-dire « je veux bien », le bénévole développe la notion de l’acte gratuit et recherche un engagement épanouissant. Il veut se sentir utile, aider les autres, participer à plus de solidarité, lutter contre les inégalités et l’injustice, défendre une cause, rompre son isolement et enrichir son expérience.

Les associations et les bénévoles :

En France on s’associe en premier lieu pour répondre à un besoin de loisirs sportifs ou culturels, pour soi ou ses enfants. Pour les français l’idée d’association est fortement liée à l’idée de bénévolat et de solidarité plus qu’à celles de temps libre ou d’avenir.

Parmi les 880 000 associations dénombrées en France 84 % fonctionnent uniquement avec des bénévoles, 25 % en ont moins de 5 et 10 % plus de 40.
Le nombre de bénévoles est estimé à plus de 10 millions (pour un effectif salarié de 1,2 million de personnes). Si 25 % d’entre eux donnent moins de 5 heures par mois, un peu plus de 4 % oeuvrent au moins à mi-temps.

Les dons diminuent en volume tandis que le nombre de bénévoles augmente ils deviennent ainsi une ressource plus importante pour la bonne marche des associations que les dons.

Le bénévole
qui est-il et dans quel domaine intervient-il ?

Il n’est pas simple de décrire le bénévole moyen, mais d’après les statistiques nous pouvons dire qu’il a entre 35 et 54 ans, une activité professionnelle et des diplômes supérieurs.
Bénévoles et salariés génèrent chacun une activité économique équivalente à un million d’emploi à temps plein qui, pour les bénévoles, se répartie comme suit :
Ventilation des ETP par champ d'activitée.

Et demain pour nos associations :

En complément à l’éditorial il est intéressant de noter cette remarque prélevée sur l’un des sites internet consultés et que je soumets à votre réflexion : « L’impression de crise du bénévolat provient peut être de l’inadaptation du monde associatif ancien qui a du mal à attirer de nouveaux bénévoles qui affluent vers des associations nouvelles ».

Pour plus d'infos
Union diaconale du Var
Centre ressources de Montéty
17, Bd Commandant Nicolas - 83000 Toulon
04 94 24 45 90
[email protected]

Sommaire

Rappels...


Communiquer...


Boite à Outils

logo udv
IOTA est la lettre électronique d'informations de L'Union diaconale du Var http://udv.free.fr
Ecrivez nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources d'ingénierie sociale de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)