N°144
  18 janvier 2010

 



 

Le cercle vertueux du « penser global » pour
« agir local ».

Avec le drame qui frappe Haïti, il est difficile de ne pas commencer ce numéro sans une pensée toute particulière pour la communauté haïtienne ainsi que tous ceux qui se dévouent déjà dans l’effort de reconstruction. Ces événements réveillent en nous ce sens de la solidarité internationale et cette conscience commune d’être tous frères sous le même soleil. Après le drame du tsunami qui avait créé un mouvement de solidarité sans précédent, quelle évolution depuis ? La crise financière est passée par là, le sommet de Copenhague aussi.
J’ai l’impression que les mentalités ont un peu évolué.
Quelle est notre responsabilité en tant que Varois ?
Elle commence par ne pas fermer notre cœur à cet élan de compassion mais aussi, à bien réfléchir à la manière dont nous aiderons ce pays en soutenant des structures « solides » et des projets de reconstruction locaux, qui impliqueront la population sur place. Elle ira jusqu’au bout en n’oubliant pas le SDF et l’étranger à notre porte. Les Amis de Paola et Sichem nous donnent deux beaux exemples de cet agir local, sans oublier de penser global.
Car notre capacité à accueillir l’étranger et celui qui a connu un accident dans sa vie, est un indicateur de la qualité de la société que nous sommes en train de construire.

Ludovic Teillard
Directeur administratif
du centre ressources de l'UDV

 

Les Amis de Paola investissent
la maison de la Lauve

La maison de la Lauve, spacieuse et très bien située, laisse présager un avenir plus stable pour l’accueil d’urgence, dans la communauté d’agglomération de Fréjus-St Raphaël. Depuis qu’il a été mis à disposition de l’association Les amis de Paola pour l’hébergement hivernal, ce nouveau lieu d’accueil suscite de nombreux projets...

Après 5 années passées dans la crypte de l’église de Saint-Raphaël, l’hébergement hivernal avait déjà déménagé provisoirement l’année dernière, dans une ancienne halte garderie mise à disposition par la mairie de St Raphaël (voir Iota n°119). Une fois les quelques incertitudes passées, et de menus travaux réalisés, c’est dans la maison de la Lauve que l’hébergement hivernal a ouvert ses portes cette année.

Mise à disposition par la communauté d’agglomération de Fréjus-St Raphaël pour accueillir une unité d’hébergement d’urgence hivernal de 15 places, la maison a déjà accueilli 34 personnes différentes (dont 2 femmes) depuis son ouverture le 16 novembre dernier. "Sur 52 nuits, on compte un taux d’occupation de 112 %. Le plus marquant, c’est la proportion des personnes de plus de 65 ans (15 %) et des personnes en grande souffrance psychique, voir psychiatrique (plus de la moitié)" nous explique Josiane Ivaldi, coordinatrice de l’association Les Amis de Paola.

Villa individuelle entourée d'un terrain de 1400 m2, ses cinq studios et son F2, permettent d’accueillir les sans abri dans de bonnes conditions tout en limitant la promiscuité et favorisant la sérénité générale. Une grande salle à manger, une cuisine, une très bonne situation géographique proche du centre de Fréjus et d’une zone marchande, autant d’atouts qui poussent les différents acteurs locaux à construire des projets d’avenir pour cette maison.

Quoi qu’il en soit la maison a été acquise par la communauté d’agglomération pour y installer un hébergement pérenne. Les modalités de celui-ci sont en cours de définition car de nombreuses pistes semblent possibles et sont étudiées par l’ensemble des acteurs locaux :
- Une maison relais : pour offrir des places d’hébergement pérennes au public marginalisé, accueilli par les Amis de Paola, hébergé durant l’hiver mais qui retourne à la rue l’été. Ce public revient d’années en années car il n’entre pas dans les critères d’accueil des lieux d’hébergement durables existants dans le Var. 
- Des places d’hébergement d’urgence
- Des appartements de coordination thérapeutique
- Des places de stabilisation

Quel que soit le projet choisi, les acteurs de l’association Les amis de Paola, ainsi les partenaires Solidarité Est Var et Promo-soins qu'ils ont sollicité pour conduire son projet, espèrent y trouver l’opportunité de répondre aux besoins repérés sur le territoire, qui restent à ce jour sans solutions.
Pour l’heure, Les Amis de Paola lancent un appel à des dons de nourriture, de couvertures, duvets, bonnets, écharpes et gants, mais aussi aux personnes qui souhaitent donner de leur temps pour un engagement bénévole. 

Les amis de Paola
04 94 52 24 68
[email protected]

 



Journée mondiale du migrant et du réfugié

Chaque année au mois de janvier, les chrétiens célèbrent la journée mondiale du migrant et du réfugié. L'occasion de manifester la sollicitude que l'Eglise nourrit à l'égard de ceux qui vivent, de différentes façons, l'expérience de l'émigration.

L'accueil de l'étranger, un défi pour l'Eglise et la société
"Je voudrais inviter tous les chrétiens à prendre conscience du défi social et pastoral que représente la condition des mineurs migrants et réfugiés [..]
L'accueil et la solidarité envers l'étranger, est également annonce de l'Evangile de la solidarité. L'Eglise le proclame lorsqu'elle ouvre ses bras et œuvre, afin que soient respectés les droits des migrants et des réfugiés, en encourageant les responsables des nations, des organisations et des institutions internationales, afin qu'ils promeuvent des initiatives en leur faveur
" (Message de Benoît XVI pour la journée mondiale des migrants)

Une journée festive haute en couleurs à Toulon
Le diocèse de Fréjus-Toulon, très impliqué dans l'accueil de l'étranger à travers différentes associations de la diaconie, a organisé une journée festive le 17 janvier dernier, rassemblant plus de 15 nationalités différentes.
Au cours de la messe d'ouverture, Mgr Rey en a appelé à "l’implication des chrétiens et citoyens, afin de dépasser les discours moralistes et agir en faveur d’une équité sociale".
La communauté Musulmane s'est jointe à la fête, pour un repas partagé aux saveurs des nombreux pays représentés.
De même, les Roms, alors qu’ils vivent dans la rue, ont apporté un plat traditionnel à partager avec les autres… Algériens, roumains, marocains, camerounais, roms, chiliens, tunisiens, ougandais, brésiliens, sénégalais, italiens, béninois, espagnoles, éthiopiens… A l’appel de leurs contrées, les mains s’agitent, les chants s’improvisent et les visages s’éclairent.

« A l’heure où le débat sur l’identité nationale fait rage, nous ferions mieux de nous interroger sur notre propre différence ! Etre étranger s’applique-t-il uniquement à la nationalité ? » s’interroge le père Paul Loubaresse, responsable de la pastorale des migrants.

L’après midi, des jeux animés par l'association SICHEM et le CCFD (Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement), ont tenté de faire prendre conscience à chacun, de l’inégalité des chances et du devoir de solidarité envers les plus marginalisés, même si ce devoir de solidarité peut-être répréhensible lorsqu’il s’adresse aux « sans papiers »…
La journée festive, s’est conclue par un défilé de mode africaine, présenté par Fatima Faouzi, animatrice sociale de SICHEM, suivi par la traditionnelle galette des Rois.

      

Plus d'infos
La pastorale des migrants
Père Paul Loubaresse
04 94 93 29 50
 

 
 
                           

Plusieurs associations se mobilisent
Le Secours Catholique mobilise son réseau de délégations afin de sensibiliser l’opinion publique à cette catastrophe et aux besoins d’aide d’urgence. Il s’agit également de soutenir un appel aux dons lancé dès aujourd’hui et qui permettra de financer les premières aides aux sinistrés. 
En savoir plus sur les dons

Message du CCDF Terre solidaire
"Nos pensées et notre aide vont à tous les Haïtiens. Nos chargés de mission sont à pied d’œuvre pour contacter les 7 partenaires locaux avec lesquelles nous travaillons depuis de nombreuses années. D’ores et déjà, vous pouvez manifester votre solidarité en faisant un don. Votre aide leur sera précieuse pour subvenir aux besoins d’urgence et à la reconstruction"
En savoir plus sur les dons


L'association Le Petit Prince
organise, en solidarité avec le peuple Haïtien,  un couscous à partager sur place ou à emporter le vendredi 22 janvier à midi.
Participation : 15 euros reversés au CCFD.
Contact : 04 94 87 30 99 / 06 71 82 10 24
Association Le Petit Prince - Germinal C3 - 3 Bvd Jean Rostand
83500 Seyne sur Mer 

Vers la Lumière
Le bulletin trimestriel de la Communion saint Lazare, accompagnant les familles en deuil, vient de sortir.
Vous pouvez le télécharger ici 

Appels à bénévoles
- L’association Les Amis de Jéricho recherche un coiffeur disponible une matinée par semaine, pour coiffer le public accueilli par l’association.
- La Tente d'Abraham recherche deux bénévoles pour l'épauler dans ses activités - Cliquez ici pour plus d'infos
Si une offre vous intéresse contacter le service bénévolat de l'UDV

Le clos de la charité recherche des parrains
Les moines de Lerins lancent un appel à la générosité, pour parrainer par un don la plantation de nouvelles vignes, baptisées le clos de la charité, dont le fruit du travail, permetttra de financer des associations dans le domaine du logement, de la santé, des enfants etc.
Télécharger le bulletin de souscription

Offre d'emploi
L'association MLH recherche un/une chargé(e) de développement Atousvar afin d'amorcer le lancement d'une agence de tourisme solidaire dans le Var.
Plus d'infos

La fondation de France lance un appel à projets
en soutenant les initiatives solidaires qui favorisent la création d'emplois stables, afin de lutter contre la précarisation des emplois et la fragilisation des conditions de travail.
Date limite de dépot de dossier : 1er février 2010 ou 18 juin 2010.

Cliquez ici pour plus d'infos

Changement à la DDJS du Var qui devient DDCS

Depuis le 1er janvier 2010, la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports du Var a fusionné avec des services relevants de la Préfecture, de la DDASS et de la DDEA, pour constituer une nouvelle direction départementale interministérielle : La Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS)
Plus d'infos
 

 

 

Le nouveau programme de formation du SYFORM pour l'année 2010 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)