N°156
 6 juillet 2010

 



Le Théâtre de la Gargouille fête ses 20 ans !

20 ans d’enthousiasme, 20 ans de créativité, 20 ans de convivialité, mais aussi, 20 ans de ténacité de la part, comme le dit si bien Paule Boillée, "des as de la débrouille, des fortiches de la farfouille, habiles, malins et tout et touille".
C’est l’art du théâtre, et son mystère, que de conforter le moi en se glissant dans la peau d’un autre virtuel et de renforcer le lien social et la solidarité par le jeu d’une fiction partagée.
C’est cette démarche que Kaïré veut promouvoir au nom d’une culture solidaire et citoyenne qui, loin des "stars mania" égocentriques, fait de la pratique de l’art, un art de vivre et d’agir ensemble.
Après les 20 ans de sa troupe de théâtre, l’association Kaïré fête en 2010 les 10 ans de sa création, et ses 10 ans de mobilisation pour mettre la culture au centre de la lutte contre l’exclusion.
Rendez-vous en décembre 2010 pour partager un temps de réflexion, d’animation et de rencontres festives !
 

A cette occasion, le 4 juillet dernier, une grande fête a eu lieu à la Chapelle de la Pauline... Vous pouvez revivre ce moment en images sur le site Internet de Kaïré ! Une tribune d'expression libre a été ouverte sur cette même page. Si vous souhaitez vous exprimer sur le théâtre de la Gargouille, vous pouvez envoyer votre témoignage à [email protected]  pour qu'il soit mis en ligne.   

Micheline Romagnan
Présidente de l'association Kaïré

Le Centre d’animation de l’Escaillon devient Familles Amitié Cité : un changement de nom synonyme de nouveaux projets

Le 30 juin 2010, un air de fête règne dans la cité de Pontcarral. Aux pieds des tours, dans les locaux de l’espace Escaillon, l’association Familles Amitié Cité (anciennement CAE) célèbre en même temps que la fin de l’année scolaire, une nouvelle ère pour l’association : réintégration de locaux touts neufs, changement de nom, nouveaux statuts, nouveau projet associatif et extension géographique des activités 

Une année scolaire mouvementée
L’année scolaire 2009-2010 n’a pas été de tout repos pour le CAE.
En décembre 2009, l’association est obligée de quitter les locaux de l’Espace Escaillon et de délocaliser ses activités pour faire place aux travaux de rénovation et de remise aux normes. Si l’association a mis un point d’honneur à maintenir ses activités tout au long de l’année, l’organisation n’a pas été facile pour les familles qui ont du jongler entre les différentes structures d’accueil temporaire. Au cours des vacances d’avril, l’association réintègre des locaux flambants neufs, qu’elle partage désormais avec l’association IDEAL et un gestionnaire de la mairie pour une meilleure mutualisation des compétences. Deux bureaux ont été créés ainsi qu’une salle informatique accueillant dix postes d’accès à internet.

De nouvelles orientations
Suite à l’assemblée générale extraordinaire de l’association, qui s’est déroulée le 26 juin, le CAE a officiellement changé de nom pour s’appeler désormais Familles Amitié Cité (FAC). Ce changement de nom n’est pas anodin. Il permet d’une part aux interlocuteurs de l’association de différencier la structure associative du local où elle est hébergée. D’autre part, l’association qui bénéficie d’un diagnostic dans le cadre du Dispositif Régional d’Accompagnement (DRA), a été amenée à réfléchir au cours de l’année sur son projet associatif.
Alors que jusqu’à présent, l’association mettait les jeunes au centre de son action, les restrictions budgétaires municipales sur les activités loisirs des enfants, ainsi que les premières conclusions du DRA, l’ont incitée à se recentrer sur l’entraide familiale, étant donné le caractère essentiel de l’environnement familial pour aider l’enfant dans son épanouissement personnel.
"Nous voulons vraiment recentrer notre projet sur la famille à part entière, explique Jeanine Achouri, directrice de l’association, pour que nos actions envers les jeunes soient soutenues par les familles. Cette volonté de travailler avec les jeunes au travers de la cellule familiale se fait en lien avec les institutions, notamment au travers de divers programmes tels que le CLASS, le Programme réussite éducatif ou l’action santé."
Ainsi, FAC compte privilégier dès la rentrée 2010, les activités pour toute la famille ainsi que les "parcours découvertes" où les familles accueillies partent ensemble à la découverte de nouveaux sites.
Enfin, pour l’association Familles Amitié Cité, la rentrée scolaire sera propice à l’élargissement géographique de son périmètre d’action pour proposer des activités sur la zone de Toulon Ouest. L’une des illustrations de cette nouvelle orientation se met en place pour l’été : les jeunes du quartier sont invités à participer à un camp d’été inter-cités, organisé en partenariat avec l’association Vigies, située à la Beaucaire et Amitiés Moulins, association du quartier du Jonquet.

Célébrer le renouveau de l’association
Pour FAC, cette journée du 30 juin est à marquer au fer rouge. Sous des airs de kermesse, l’association a célébré avec la centaine de personnes présentes, la fin de l’année scolaire et le lancement de nouveaux projets dès la rentrée. Château gonflable, stands de maquillage, danses, musique et spectacles … Autant d’activités qui ont rythmé la journée tandis que le repas aux saveurs orientales, confectionné par les mamans, a régalé petits et grands…

Plus d'infos
Familles Amitié Cité
06.18.66.13.81


 

 

Engagez-vous !
Le service civique comme nouvelle forme d’expérience de citoyenneté et de solidarité
 

Le service civil volontaire avait été mis en place après l’abandon du service militaire. Depuis mars 2010, il est remplacé par le service civique. Peu de changement mais une véritable volonté de développement pour ce statut qui devrait être proposé à 10 000 jeunes de 16 à 25 ans en 2010 pour atteindre 75 000 jeunes en 2014.

Le service civique : un véritable atout pour les structures associatives
Le dispositif du service civique est géré par l’Agence du service civique, présidée par M. Martin Hirsch.
Le statut de volontaire qu’il instaure, à mi-chemin entre celui de bénévole et de salarié, est très important pour la vie associative. Il vient enrichir la variété des personnes engagées et renforcer leur complémentarité dans le travail. Reservé aux jeunes entre 16 et 25 ans, le volontariat civique intervient à un moment particulier et propice à l'engagement personnel, entre la fin des études et le début de la vie professionnelle. Dans le cadre de leur mission, les volontaires civiques donnent de leur temps aux autres, agissent pour le bien commun, vivent une expérience nouvelle... ce "temps là" est une chance à saisir.

Etre volontaire civique à l'UDV
L’Union diaconale du Var, en tant qu’Union de 28 associations de solidarité et de lien social, est engagée depuis 15 ans dans l’accueil de volontaires européens et plus spécialement depuis 3 ans, dans l’accueil de volontaires varois.
Au sein de l'Union, les volontaires civiques sont invités à participer au développement de valeurs telles que l’accueil inconditionnel, le respect de la dignité de chaque personne, le partage, la fraternité et la convivialité.

Les jeunes rêvent souvent de pouvoir changer le monde. Le service civique, en plus d'apporter un tremplin pour l'insertion professionelle,  leur offre l’occasion de se confronter à la réalité, d'agir concrètement en mettant leur énergie au service du changement de la société. La volonté politique de proposer largement cette expérience aux jeunes va dans ce sens. A l'UDV, nous nous investissons pleinement dans ce nouveau défi, en espérant que celui-ci sera accueilli avec enthousiasme, tant par les jeunes que par les acteurs de terrain!

Infos pratiques :
Le volontariat civique, c'est :
- Un statut proposé aux jeunes entre 16 à 25 ans. 
- Une mission de 6 à 12 mois qui s'effectue auprès d’associations, fondations, ONG, ou organismes publics agréés par l’agence.
- La mission est en principe à temps plein mais doit être au minimum de 24h/semaine pour pouvoir se cumuler avec un emploi, des études.
- Une aide comprise entre 440 € et 540 €/mois selon les situations.
- Une prise en charge par l’Etat de la couverture maladie, maternité et des cotisations retraites.
- Un accompagnement par le biais du tutorat et d’un programme de formation.

  Le mémo
Pour plus d’informations : http://www.service-civique.gouv.fr 
 

 

Besoins en bénévolat : urgence inondations
Les nouveaux besoins en bénévolat pour faire face aux conséquences des inondations viennent d'être recensés et mis en ligne sur la page "spéciale inondation" du site Internet du centre ressources de l'UDV.

Les autres offres de bénévolat à pourvoir en juillet
Vous souhaitez vous engager bénévolement dans une association ou vous êtes en contact avec des personnes qui cherchent un engagement bénévole, consultez les offres de bénévolat du mois de juillet, à pourvoir dans les associations du réseau.

Bénévoles en un clin d'vie !
Le 22 juin, en présence de Madame Glück, adjointe au maire de Toulon, l'Espace Kairé ouvrait ses portes au bénévolat et accueillait l'exposition "bénévoles en un clin d'vie". Expo qui reflète l'engagement bénévole dans le réseau associatif de solidarité varoise, agrémentée d'expressions des gens de l'association Kaïré. 
Au lendemain de la fête de la musique, c'est en chantant que Kairé et le Service Bénévolat invitaient chacun à découvrir cette exposition ! Un air de musique, de rire et de joie qui va si bien à ce lieu, à cette association !
Un bon moment autour du bénévolat, dans la gratuité, mais aussi dans la gratitude envers toutes ces personnes qui donnent de leur temps et de leur personne. Don de soi gratuit mais ô combien richesse inestimable et nécessaire pour les associations !
Une expo qui se prolonge jusqu'au 9 juillet.

Quelques images du vernissage...

Citoyenneté : de l’accès à l’exercice des droits
Dans le cadre de l'année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale l'un des objectifs est d’informer les citoyens sur les moyens mis en place pour mener cette lutte dans trois domaines d'action : la gouvernance territoriale, les parcours d’insertion et la citoyenneté. Ces thématiques ont donné lieu à trois séminaires, le 20 mai à Rennes, le 11 juin à Marseille et le dernier aura lieu à Lille dans la seconde quinzaine de septembre.
Lors du colloque "Citoyenneté : de l’accès à l’exercice des droits", qui s'est tenu dernièrement à Marseille, Sichem et l’UDV ont pu tenir un stand et Promo soins Toulon a pu participer à une table ronde sur la santé.
Les actes du colloque seront prochainement consultables sur le site dédié à cette année européenne.


Offre d'emploi
L'association Sichem, Service d’Initiatives, de Coopération humanitaire avec les Etrangers et les Migrants, recrute un/une animateur social sur Fréjus en CUI 26 heures, pour 6 mois.
Plus d'infos 

Hebergement, logement : la mobilisation continue !
L’Union Diaconale du Var soutient les actions du collectif ALERTE PACA concernant la baisse ou la suppression des financements des mesures dans et vers le logement et d'hébergement.
Elle adhère à l'appel à mobilisation lancé pour une réunion publique d’information le 9 juillet 2010, à 10h30 devant la Préfecture de Région, place Félix Baret à Marseille. La mobilisation continue autour de ces préoccupations, évoquées dans le Iota n°155 du 21 juin, telles que l’accès au logement pour tous et la lutte contre les exclusions.
Une prochaine action est déjà programmée dans le courant du mois de septembre.
 

RCF passe en programmation d'été 
Avec les beaux jours, RCF lance sa programmation d'été...
Télécharger la grille des programmes.

Vers des états généraux de l’ESS
Le "Labo de l’ESS" est une démarche participative qui vise à mobiliser les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire autour d’une plateforme partagée de messages clés et de propositions fortes en faveur de l’ESS, à installer dans le débat public.
Aujourd’hui, le labo de l’ESS propose de réfléchir collectivement à l’organisation d’Etats Généraux, qui débuteraient à l’automne 2010 et se termineraient à l’été 2011, à moins d’un an des élections présidentielles. Une rencontre sur les Etats généraux sera organisée en septembre 2010 afin de débattre de la pertinence du projet, et s’il est retenu, déterminer collectivement les objectifs précis, les modalités de mise en œuvre, la gouvernance.
Téléchargez la proposition Vers des Etats Généraux de l’ESS
 


 

Le programme de formation du SYFORM pour l'année 2010 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)