N°161
  11 Octobre 2010

 

 

"Les pauvres ne sont pas des “gens” à problèmes… C'est la misère qui est un scandale !" (Joseph Wresinski).

Dimanche 17 octobre 2010 aura lieu la journée mondiale du refus de la misère.
Créée en 1987, par le père Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, cette journée a été déclarée "Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté" en décembre 1992 par l’Assemblée générale des Nations Unies.
L’occasion de donner la parole aux plus pauvres pour témoigner de leur combat quotidien, et faire valoir leurs droits essentiels : le droit au logement, le droit à l’éducation et à la culture, le droit à la vie en famille, le droit au travail…
Cette journée a pour but de sensibiliser et d'encourager des personnes à s’engager pour un monde plus juste. Elle rappellera aussi aux dirigeants de nos pays leurs engagements et leurs devoirs face aux inégalités.
Cette année encore, rassemblons-nous nombreux à Toulon et unissons nos efforts !

Dans ce numéro de Iota, le Samu Social de l’aire toulonnaise et le Forum Cluny 2010 apportent eux aussi des solutions aux questions du respect de la dignité de l’Homme.

Armelle Chrétien
Présidente du Comité du 17 octobre


La Coquette s'embellit

L'unité d'hébergement d'urgence (U.H.U) pour homme du Samu social, appelé la coquette, rénove et aménage des algecos pour agrandir et embellir son espace, dans le soucis d'accueillir toujours mieux son public 

L'unité d'hébergement d'urgence de la Coquette, ouverte depuis 1999, accueille chaque soir 24 hommes isolés, éventuellement accompagnés d'animaux, pour une durée de 7 jours renouvelables.
Cette unité accueille un public généralement très déstructuré, orienté par le 115, ou amené par le bus de nuit ou encore par le service maraude du dispositif. Il s'agit théoriquement d'un hébergement provisoire, l'objectif étant d'orienter ces personnes vers d'autres structures plus durables, et de les intégrer dans un parcours social adapté à leur situation.

Contexte
Le 25 décembre 2004, un incendie ravage les locaux de la Coquette, heureusement, sans faire de victime. Mais les dégâts sont considérables!
Une grande chaine de solidarité s'est constituée autour du Samu social pour trouver des solutions d'hébergement pour les personnes habituellement accueillies à la Coquette. Dans cet élan, la mairie permet aussi l’obtention d’Algeco. Ceux-ci sont livrés et installés dans le jardin face au bâtiment principal, mais ils arrivent à la fin des travaux de rénovation, le jour de la réouverture de l’U.H.U.

Un lieu de vie plus accueillant

Depuis lors ils sont utilisés comme espace de stockage. Le Samu social souhaite aujourd'hui améliorer les conditions d’accueil des personnes hébergées en ré-aménageant ces algecos. Les travaux de réfection sont en cours de finition.
Ces 87 m2 de plus vont permettre d’installer :
- Un lieu de vie plus spacieux : salle à manger et salle de télé pourront accueillir les personnes de 18h à 22h30, dans un espace agréable.
- Une nouvelle bagagerie toute rénovée, ainsi qu'un espace lingerie, ce qui libérera de la place dans la maison d'en face, pour en faire le lieu de repos du veilleur de nuit et laisser la place à un bureau plus confidentiel pour des entretiens sociaux avec les personnes accueillies.
Par ailleurs, une réflexion approfondie avec Promo-soins Toulon, le partenaire santé du Samu social, est en cours, pour optimiser au maximum le fonctionnement d’un nouvel espace Nursing (terme médical qui signifie le 1er soin le plus important dans le maintien de la santé) qui comprendra :
- une grande salle de douche adaptée, qui permettrait de laver les personnes qui arrivent parfois dans un état limite
- un bureau médical et une salle de consultation
- un vestiaire pour les nécessités du nursing

La Coquette se refait une beauté !




Plus d'infos
Samu Social de l'Aire Toulonnaise
 Pierre Gaillard


 

 
Cluny 2010, l’Europe de l’Homme : "l’ambition d’une société plus juste et
                          plus fraternelle


C’est entre le 1er et le 4 octobre derniers qu’a eu lieu le Forum Cluny 2010, l’Europe de l’Homme, organisé par le Secours Catholique et Caritas Europa. Répondant à leur invitation, 800 personnes de tous horizons se sont rassemblées à l’abbaye de Cluny, en Bourgogne, pour réfléchir aux problèmes de la pauvreté en France et en Europe, et pour tenter de trouver des solutions ensemble.

Les questions du quotidien, de l’aide et de l’accueil des migrants, des Roms et des Gens du voyage, de la prise en charge des personnes en errance ou à la rue, et des victimes de la pauvreté et de l’isolement en milieu rural étaient au cœur de cette rencontre exceptionnelle organisée dans le cadre de l’année européenne de lutte contre l’exclusion.
Pour les organisateurs, Cluny 2010 avait également pour but de provoquer rencontres et découvertes de l’autre par le biais de spectacles, de repas et de temps passé ensemble. Expositions, visites, concerts, danses et déjeuners partagés ont ponctué et animé le forum, et ravi ses participants.

       
                                                Crédit : Xavier Schwebel / Secours Catholique

Une démarche participative
Pour le Secours Catholique et les acteurs du forum, Cluny 2010 a commencé il y a plusieurs mois, quand des groupes de travail et de réflexion se sont formés afin de préparer tables rondes et interventions. Migrants, Roms, Gens du Voyages, hommes et femmes de la rue et personnes vivant l’isolement et la pauvreté en milieu rural ont ainsi participé de l’intérieur à l’organisation et à la réalisation de ces journées de l’Europe de l’Homme. Bien plus que spectateur, chacun d’entre eux est devenu acteur. Un moyen pour le Secours Catholique de centrer le Forum sur les enjeux réels d’une telle manifestation.

Durant 3 jours, la parole a été donnée aux institutions, aux associations, et surtout à ceux qui souffrent de la précarité au quotidien. Témoignages, conférences, tables rondes et ateliers ont été l’occasion d’aborder de manière particulière et approfondie chaque thème, de mettre en commun les expériences, et de faire ressortir des débats des propositions concrètes et des recommandations destinées au Conseil de l’Europe.

Des Roms de Toulon présents à Cluny 2010 
Pour Eva et les membres de sa famille qui habitent à la paroisse Montety au cœur de Toulon, ces journées ont été une expérience riche et particulière. Ils ont intégré au mois de mai dernier, avec 5 autres familles Roms et des représentants locaux du Secours Catholique, un groupe de travail sur la question de la citoyenneté et des droits des Roms en France (voir la vidéo). Ce travail a amené Eva, Atila, Kalo et Ghiocez, qui étaient présents au Forum, à animer une table ronde sur le sujet et à témoigner des difficultés de la vie des Roms en Roumanie et en France. Les propositions  issues de cet atelier, Eva les a elle-même présentées au Conseil de l’Europe le 4 octobre à Strasbourg. Une expérience dont elle parle avec émotion et fierté : "Je parlais avec tous ces gens du Forum et des institutions européennes. Je leur racontais ce que j’ai vécu en Roumanie et ce que je vis en France, et ils m’écoutaient. Et maintenant, ici à Toulon, il y a des gens qui me parlent, qui me disent “bravo !“ “tu sais je t’ai reconnue tout de suite à la télévision“, et cela me fait plaisir."
Pour cette famille comme pour beaucoup, le Forum Cluny 2010 a aussi été l’occasion de faire des rencontres, de faire découvrir leur culture et leur vie, et de voir le regard des autres s’adoucir sur leur passage.

De Cluny à Strasbourg, en route vers une Europe centrée sur l'Homme!

Plus d'infos
Secours Catholique- Délégation du Var
04 94 89 72 00

 

Appel
L'association Sichem recherche caravanes, mobil-home ou terrain pour héberger des demandeurs d'asile.
Contacter
Emmanuel Grossetête

La Fraternité Saint-Laurent vous invite
-  le lundi à 12h30 pour un temps de prière avec les plus pauvres, suivi d'un repas partagé
-  le 2ème mardi de chaque mois, à 19h30 pour un repas partagé, suivi d'un groupe de partage

A l'église Saint-Louis, à proximité de la place d'armes à Toulon
Plus d'infos : 04 94 89 09 47

Offres d'emploi
- Les associations membres de l'UDV proposent plusieurs missions de volontariat civique entre 9 et 12 mois.
Voir les offres en ligne
- L'association Vigies recrute un travailleur social à mi-temps pour le suivi d'une épicerie solidaire
Consulter les offres
- Le Pôle d'Initiatives Locales d'Economie Solidaire (PILES) recrute 2 animateurs sur Nice et sur Digne

Appels à Bénévoles : des hommes de coeur et des hommes de lettres, à la fiesta des Suds à Marseille
Suite au succès des actions de sensibilisation menées depuis trois ans par la Fondation Abbé Pierre auprès des publics de grands festivals, une nouvelle opération solidaire inaugurée à la Fiesta des Suds à Marseille du 15 au 23 octobre 2010 fait le pari d’aller plus loin que la simple sensibilisation du public : vers la rencontre individuelle des personnes à la rue et des festivaliers.
Mobilisez-vous!
Plus d'infos

Séisme Haïti : le Secours Catholique-Caritas France renforce son engagement sur le terrain
Le Secours catholique ouvre actuellement un bureau à Port au Prince pour soutenir les partenaires locaux et assurer le suivi des programmes dans le cadre de la reconstruction du pays...
Lire le communiqué de presse

 

Le programme de formation du SYFORM pour l'année 2010 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)