N°164
  23 Novembre 2010

 

 


La semaine de rencontres islamo-chrétiennes

Cette année, entre le 18 et le 28 novembre, la  semaine  de  rencontres islamo-chrétiennes fête sa 10ème édition. Au programme, plus de 90 rencontres qui se déroulent dans 52 villes de 10 pays européens ! Autant d’occasions de permettre le dialogue et de construire à plusieurs un “vivre ensemble” solidaire et harmonieux.
À Toulon, le père Etienne Renaud viendra jeudi 25 novembre à la Tente d’Abraham pour apporter son témoignage et des éléments théoriques sur le dialogue islamo-chrétien (programme). C’est une vraie chance d’accueillir cet ancien supérieur des Pères Blancs et ancien recteur de l’Institut Pontifical d’Etudes Arabes et d’Islamologie de Rome.
Dans le courant de l’année, le Groupe d’Amitiés Islamo-Chrétiennes de la Tente d’Abraham se réunit une fois tous les deux mois pour vivre le dialogue, apprendre à se connaître et ouvrir un espace de convivialité entre chrétiens et musulmans. Le programme de l’année à venir s’articulera entre des visites de lieux de culte et des échanges, notamment autour du film « Des hommes et des dieux ».
De par son approche globale de l’homme, l’UDV s’implique tout autant à faire vivre la dimension spirituelle de la personne humaine que ses dimensions sociales et économiques, comme en témoignent les 2 articles qui suivent.

Johan Charvet
GAIC
Plus d'infos
SERIC



Création du premier PILES dans le Var !

En ce mois consacré à l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), l’UDV est heureuse d’accueillir le premier Pôle d’Initiatives Locales d’Economie Solidaire (PILES) porté par une de ses antennes territoriales : Dracénie Solidarités sur le territoire dracénois.



Le Concept des PILES

Les PILES ont pour objectif de favoriser l’émergence et le développement d’activités d’économie solidaire inscrites dans une démarche de développement local, et créatrices d’emploi.
En complémentarité et en cohérence avec les acteurs locaux, ils constituent une réelle opportunité pour la dynamisation et la valorisation des potentiels des territoires. Ils offrent de nouvelles réponses à l’envie d’entreprendre en accompagnant la mise en œuvre d’initiatives innovantes tout en permettant à chacun de trouver les moyens d’agir localement dans tous les aspects de la vie courante.
Il existe actuellement 4 PILES en région PACA, essaimés sur les territoires régionaux par l’Agence Provençale pour une Economie Alternative et Solidaire (APEAS).

Cet outil de développement local s’articule autour de 3 grandes missions :

 - information et sensibilisation à l’ESS en mettant à disposition de tout citoyen et de tout acteur de la vie économique et sociale locale, un lieu permettant de découvrir l’ESS (mise à disposition d’une documentation spécifique, organisation de débats, de projections, d’événements, de rencontres entre citoyens et acteurs de l’ESS, etc.) ;
 - accompagnement individuel et/ou collectif des porteurs de projets du stade de l’idée à l’émergence d’initiatives solidaires ;
 - animation des territoires, mise en lien des acteurs favorisant les coopérations et les dynamiques collectives au service du développement local.

Eclosion du PILES dracénois 
Suite à la réalisation d’un diagnostic territorial sur la Dracénie, qui a démontré l’intérêt et le potentiel du développement d’un tel outil, Dracénie solidarités a obtenu un financement de l’Europe en février 2010, pour une période de 6 mois, afin d’amorcer ce projet. Ce financement a permis l’embauche d’Agnès Schilling, animatrice du PILES, qui a pu finaliser cette étude, en vérifier la faisabilité et construire le contenu du projet.

Les premiers rendez vous du PILES dracénois 
En amont de son inauguration officielle, qui aura lieu début 2011, le PILES dracénois rentre d’ores et déjà dans sa mise en œuvre opérationnelle.
Dans un premier temps, jusqu’à la fin de l’année 2010, le PILES tiendra des permanences tous les mercredi de 9h à 12h et de 14h à 17h dans les locaux de l’association Dracénie Solidarités situés au 462 Boulevard Kennedy à Draguignan.

Par ailleurs, deux rencontres d’information et d’échanges sont organisées durant le mois de décembre :
 - la première, qui aura lieu début décembre, est à destination des différents partenaires locaux concernés par ce nouveau dispositif ;
 - La seconde est à destination des porteurs de projets potentiels, et de tout public désireux de mieux faire connaissance avec cette manière particulière de concilier l’économique et le social. Elle aura lieu le lundi 20 décembre 2010 à 18h30 dans les locaux de l’association Dracénie Solidarités. 

Souhaitons longue vie à ce nouveau PILES, au service du développement social local du territoire dracénois !  
 


Plus d'infos
Agnès Schilling
dracen[email protected]

 

 

Regards croisés sur la pauvreté en France
 

En ce début d’hiver, la pauvreté est au cœur des préoccupations et des débats. Le moment est venu de faire des bilans et de tirer des leçons des chiffres de l’année passée. De constats en propositions, et de chiffres en campagnes “coup de poing”, revenons sur quelques éléments qui nous éclairent sur les conditions de vie des personnes en situation de précarité en France.

               
L’INSEE mesure le bien-être des Français
Dans son “portrait social de la France” présenté le 16 novembre dernier, l’INSEE dévoile “la pauvreté en conditions de vie”, un nouvel outil statistique destiné à cerner la qualité de vie des français, créé à partir de neuf indicateurs de bien-être. En se basant sur ces nouveaux critères, l’INSEE estime que “22% des Français de plus de 16 ans ont connu entre 2004 et 2007 au moins une année de pauvreté”. Dès lors que, comme le souligne Jean-Philippe Cortis directeur général de l’INSEE, “la pauvreté ne se réduit pas aux seuls revenus”, la prise en compte des contraintes non monétaires telles que les privations alimentaires, les retards de paiement ou les difficultés de logement était devenue nécessaire, et même primordiale.

Ce nouveau regard porté sur la précarité permet d’avoir une vision plus juste de la situation des Français et fait écho aux différents rapports publiés par des associations nationales engagées dans la lutte contre la pauvreté.

Le Secours Catholique tire la sonnette d’alarme
Le 9 novembre, le Secours Catholique publiait son rapport annuel sur l’évolution de la pauvreté en France. L’occasion de faire un état des lieux et une analyse des situations de pauvreté rencontrées par l’association en 2009. Les chiffres sont parlants : près d’1,5 million de personnes ont eu recours à l’aide du Secours Catholique pour l’année 2009, soit 80 000 de plus qu’en 2008. Sont concernés : des chômeurs, des familles, des personnes en situation irrégulière, mais aussi des actifs et des jeunes qui ne parviennent pas à “boucler leurs fins de mois”.
On touche là un phénomène nouveau constaté par de nombreuses structures de lutte contre l’exclusion : le nombre de jeunes et de jeunes actifs en difficulté ne cesse d’augmenter, et représente “l’essentiel de la hausse des chiffres” pour 2009. Désormais, 11% des personnes accueillies par le Secours Catholique ont moins de 25 ans.
Pour Didier Piard, directeur de l’action sociale à la Croix-Rouge, “les jeunes se retrouvent très tôt en situation de détresse. Plus diplômés et plus qualifiés que les générations précédentes, […] ils sont aussi plus précaires. 1/5 vit en dessous du seuil de pauvreté. […] C’est la classe d’âge la plus touchée par la pauvreté mais aussi par le chômage.”

La Fondation Abbé Pierre distribue des “cartons rouges”
Avec l’arrivée du froid et devant la recrudescence de personnes sans abris ou mal logées, la Fondation Abbé Pierre a décidé de frapper un grand coup, et a lancé mardi 16 novembre la campagne “carton rouge au mal logement”. Pour Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, cette campagne est le reflet d’une “colère froide”.
Dans son rapport “mal-logement 2010”, la Fondation compte 3,5 millions de personnes très mal logées, 6,6 millions de personnes en situation de fragilité, 500 000 ménages ayant des impayés de loyer et 3,4 millions de foyers touchés par la précarité énergétique. “Le carton rouge, ça veut dire qu'à un moment donné, quand l'intolérable est atteint, il faut sortir des armes plus importantes que celle de la discussion.”
Clips tournés avec des personnalités, site internet, affiches et pétition en ligne, pour cette campagne, la Fondation Abbé Pierre espère donner le coup de sifflet final d’une situation plus que préoccupante.

Malgré la clôture de l’année européenne de lutte contre l’exclusion sociale à Paris le 30 novembre prochain, il est essentiel que les associations continuent leur travail de prévention, d’information et d’action sur le plan national, mais aussi sur le plan local. A noter cette semaine la conférence qu'organise “Solidarités Nouvelles face au Chômage” à Toulon autour du livre la paupérisation des français de Denis Clerc.

Chacun d'entre nous, qu'il soit citoyen, acteur politique, institutionnel ou associatif, est invité à rester mobilisé car “la misère recule là où les hommes s’unissent pour la détruire.” (Joseph Wresinski)


 

 

 

 

 



Errata
-L'adresse internet de la section varoise de l'ANAS (zoom du Iota n°163) est la suivante : [email protected]  
-L'adresse internet de l'association Familles Amitié Cité est la suivante : [email protected]


Semaine pour l'emploi des personnes handicapées




Bien campé dans le calendrier social, c'est un rendez-vous incontournable à la fois pour les entreprises qui veulent engager ou développer leur politique de recrutement de personnes handicapées, et pour les candidats handicapés qui souhaitent se faire connaître des recruteurs et (re)trouver un emploi. 
Cette semaine, entre le 15 et le 21 novembre, a également eu pour objectif de faire changer le regard porté par tous nos concitoyens sur le handicap.
Plus d'infos


Urgence Bénévolat
-Pendant la période hivernale, l'Ordre de Malte accompagne le Samu Social dans ses maraudes, à la recherche des personnes à la rue.
L'association recherche activement des bénévoles de 18h à 22h30 environ, pour accompagner un salarié du Samu Social.
Merci de contacter le service bénévolat
-La Délégation du Var de l'Association des Paralysés de France cherche un bénévole pour accompagner un voyage en Alsace du 11 au 18 décembre 2010 (aide aux repas, aide pour aller aux toilettes, accompagnement lors des balades (propulsion du fauteuil), conduite du minibus, habillage et déshabillage).
Merci de contacter Typhaine Nicolas au 04.98.01.30.50 ou par mail


Semailles 83 recrute
L'association Semailles 83 basée à Fréjus recrute un animateur/trice ou un éducateur/trice technique pour un CDD puis un CDI à temps plein à partir du 03 janvier 2011.
Détails des offres d'emploi sur le portail de l'UDV


Une troupe de clowns a vu le jour au sein de la Fraternité Saint Laurent
Son nom est "Nez'vangile", et elle se propose d'intervenir dans l'animation spirituelle de la diaconie. Ceux qui désirent la rejoindre sont les bienvenus aux répétitions qui se passent un mercredi sur deux de 17h30 à 20h30 dans les locaux de l'association Kaïré au théâtre du Jardin du Roy, impasse Mirabeau à Toulon. 
Prochaines répétitions: mercredi 1er décembre et mercredi 15 décembre.
Contact: Martine DETE (Fraternité St Laurent) par mail



 

Le programme de formation du SYFORM pour l'année 2010 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)