N°165
  6 Décembre 2010

 

 

Migrants, un avenir à construire ensemble

Ce thème des semaines sociales de France qui se sont déroulées à Paris du 26 au 28 novembre, a suscité beaucoup d’intérêts. Tout en sachant l’épineux sujet à aborder, il s’est dégagé un certain consensus pour reconnaître la place indispensable des migrants en Europe pour son propre développement, et sur les efforts permanents pour se reconnaître, s’écouter, se respecter et s’enrichir de nos différences et de nos cultures. C’est dans un rapport entre les pays accueillants et les pays migrants que doit se définir une politique juste et équilibrée.
Ces semaines sociales qui ont clos la semaine de rencontres islamo- chrétiennes (SERIC), nous aident à nous poser des questions et à nous impliquer pour construire ensemble notre avenir.
Cela me donne l’occasion de tous vous inviter le 16 janvier 2011 à la journée mondiale du migrant et du réfugié qui aura pour thème "Une seule famille humaine".
Etre homme, c’est se faire voyageur, à la rencontre de son voisin, à la rencontre de soi-même, à la rencontre de Dieu.

Père Paul Loubaresse
Délégué diocésain à la pastorale des migrants

Promo-Soins Toulon revisite son projet associatif

Le 21 octobre 2009, Promo- Soins Toulon a entrepris la refonte de son projet associatif qui n’avait jamais été mis à jour depuis sa création en 1992.
Un gros travail coopératif et partagé sur une année, qui a permis à l’association d’évaluer et de faire évoluer ce document de référence, qui verra le jour dans quelques semaines.

Contexte
Dans le rapport d’orientation 2009 avait été plantée, comme objectif pour l’année à venir, une révision du projet associatif.
En parallèle, la loi de rénovation sociale du 2 janvier 2002 et le processus d’évaluation interne dans lequel s’est engagé Promo Soins depuis quelques mois, exigent notamment la remise à plat du projet associatif.
Ces 2 facteurs ont amené une équipe de salariés et de bénévoles de Promo-Soins Toulon à plancher tout au long de l’année sur son projet associatif, document de référence, qui décline les fondements de l’association et lui donne un cadre d’action.

Constat 
Ce gros travail a permis de se rendre compte que les valeurs fondamentales et fondatrices de l’association sont toujours celles qui animent les membres d’aujourd’hui, que l’esprit n’a pas changé, et que les missions sont toujours d’actualité. "Promo-Soins Toulon aujourd’hui se retrouve bien dans ces valeurs de solidarité, de partage et d’accueil inconditionnel, inscrites dans le projet associatif initial. Toutes les missions prévues à l’époque ont été réalisées. C’est dire combien les pères fondateurs étaient des visionnaires. " souligne Raymonde Hugonnier, présidente de l’association.

Missions et actions 
10 missions définissent l’action de Promo-Soins depuis 1992 :
- Un accueil ouvert à tous
- Une prise en charge médicale pour un public en situation de précarité
- Un accompagnement social pour l’accès aux droits
- La prévention et l’éducation à la santé
- Un accompagnement et un soutien des personnes isolées, pendant les périodes d’hospitalisation
- La mise en place des Lits Halte Soins Santé, et d’un réseau extérieur de médecins en ville, pour assurer la continuité des soins
- Un accompagnement psychologique et psychiatrique
- Le développement d’un réseau de partenariat médical et social
- Assurer un rôle d’observatoire de la santé et de la précarité
- Inciter les personnes accueillies à devenir acteur de leur santé pour favoriser leur réinsertion

Si ces missions sont toujours d’actualité, le nouveau projet associatif mentionne de nouvelles actions mises en place pour répondre de manière plus adaptée à une situation sociale qui continue à se dégrader.
- Un partenariat avec le Samu social a permis de renforcer l’action de Promo-Soins dans le domaine médical et des soins à l’UHU La Coquette.
- Des Lits Halte Soins Santé qui sont une vraie réponse pour la continuité de la prise en charge médicale des SDF, grâce au partenariat avec Logivar Saint Louis (2 places supplémentaires verront le jour en 2011).
- Un observatoire social qui permet d’alerter les pouvoirs publics sur les nouvelles problématiques sociales remontées du terrain : prise en charge des étrangers et des migrants, pour assurer la prévention et garantir l’accès aux soins

Avenir
Le projet associatif doit aussi envisager l’avenir et s’interroge sur les orientations futures de l’association.
- Promo Soins doit-il devenir un établissement social et médico-social pour garantir son financement, comme le favoriserait la nouvelle loi de rénovation sociale ? Mais cela ne l’enfermerait-il pas dans un cadre qui limiterait ses capacités d’initiative ?
- Quel développement pour les Lits Halte Soins Santé : accueil des femmes, accueil illimité (Lits d’Accueil Médicalisé) ?
- Quelle sera la place de Promo Soins et ses relations avec les nouvelles instances (Agence Régionale de la Santé et dans le cadre de la loi Hôpital-Patients-Santé-Territoires), notamment pour le développement de nouvelles actions (procédure d’appel à projet) ou dans le cadre de leur pérennisation ?



Toutes ces questions ont fait débat lors de la présentation des orientations du futur projet associatif le 3 décembre dernier. Ce qui est sûr, c’est que la présence des 70 bénévoles et salariés de Promo-Soins Toulon, témoigne de l’implication de ses membres, et de la volonté de construire ensemble un projet cohérent, croyant aux potentialités de la personne et en ses capacités à devenir acteur de sa propre vie.

"Ne faisons pas mine de croire que ceux qui souffrent ne cherchent que la santé et que la question de leur vérité ne se pose plus pour eux". (Denis VASSE – "Le poids du Réel").

Plus d'infos
Promo-soins Toulon
 

 
Quand les Journées Nationales Prison délient la langue de la "grande muette"
 



C’est entre le 22 et le 28 novembre derniers, qu’ont eu lieu, en France, les Journées Nationales Prison. Pour la 17ème année consécutive, pendant quelques jours, la prison, les détenus et les conditions de vie en détention ont été au cœur des débats.

               

Les acteurs des Journées Nationales Prisons
Cette année encore, les JNP (Journées Nationales Prison) ont été organisées par le GNCP (le groupe national de concertation prison), collectif regroupant de nombreuses associations nationales (l’ANVP, la Croix Rouge Française, la FARAPEJ, la FNARS, le GENEPI, la Cimade, le Secours Catholique et UFRAMA), et les aumôneries de prison catholiques, protestantes et musulmanes.
Parlementaires, familles de détenus, acteurs du milieu associatif et artistes se sont retrouvés pendant cette semaine un peu partout en France pour débattre et réfléchir autour du thème 2010 "Prison : la dernière grande muette ?"
Pour le GNCP, l’objectif était à la fois de sensibiliser l'opinion publique sur les conditions de vie en milieu carcéral en France aujourd’hui, de donner à voir la prison à nos concitoyens et de nourrir le débat public.
 

Prendre la parole pour mieux la donner
Pour cela, des manifestations, des tables rondes, des conférences, des expositions et des spectacles ont été organisés dans de nombreuses villes de France et ont été l’occasion d’approfondir la question de l'expression individuelle et collective des personnes détenues.
"Si la peine de prison emporte privation de la liberté d’aller et de venir, elle n’affecte pas, en principe, la liberté d’expression. Pourtant, même si l’interdiction de parler n’y est plus en vigueur, la prison réduit encore au silence celles et ceux qu’elle enferme. La liberté d’expression, droit fondamental reconnu comme tel par la Constitution française et la Cour européenne des droits de l’Homme, fait parfois pâle figure derrière les murs des établissements pénitentiaires" peut-on lire dans le dossier de presse des JNP.
Pour les organisateurs et les associations qui œuvrent en milieu carcéral, il s’agit de rappeler que la liberté d’expression est un droit élémentaire, et qu’un travail colossal est à faire dans les prisons françaises pour que ce droit soit respecté et trouve une place légitime. Ces journées ont été aussi pour tous, l’occasion de découvrir les avancées notables faites par certains de nos voisins européens dans ce domaine et de relancer le débat sur l’immobilité actuelle de nos institutions.
Il faut agir, et agir vite.

Des initiatives locales
À Toulon jeudi 2 décembre, le GRIP (Groupe de Réflexion des Intervenants en Prison) a organisé, dans le cadre des JNP, une conférence-débat animée par Robert Bret, président de la FRAMAFAD (Fédération Régionale des Associations de Maisons d’Accueil des Familles et Amis de Détenus). Entre 50 et 70 personnes (bénévoles des associations Auxilia et des Amis de l’Horeb, Visiteurs de prison, familles de détenus, journalistes et simples citoyens…) se sont retrouvées à La Castille pour discuter du droit des détenus à s’exprimer librement. En plus de M. Bret, sont intervenus au cours de cette soirée, M. Philippe Vitel, député du Var, et M. Guillaume Goujot, directeur du Centre Pénitentiaire de la Farlède. Chacun a pu prendre la parole et débattre. De nombreuses questions ont été soulevées : quel lien entre l’impossibilité de communiquer et la violence en prison ? Quel avenir pour tous ces hommes et ces femmes réduits au silence ? Quelle place pour eux dans notre société pendant leur détention et à leur sortie ? Quelles chances ont-ils de ne pas récidiver si personne ne les écoute ? Si personne ne les entend ?

Une soirée riche en dialogue, en prise de conscience, qui n’aura pas permis de répondre à toutes les questions, mais qui aura eu l’incroyable effet de lancer un débat jusqu’ici presque éteint, et de le faire connaitre au monde.

Plus d'infos
Les Amis de l'Horeb
 


La 1ère pierre de la maison Providence a été posée
Lundi 3 décembre a eu officiellement lieu la pose de la première pierre de la maison Providence, en présence de M. Hubert Falco, Sénateur Maire de Toulon, M. Paul Mourier, Préfet du Var, M. Jean Guy Di Giorgio, Conseiller Général du Var représentant M. Horace Lafranchi, Hubert Voglimacci, PDG de la société Erilia, Monseigneur Dominique Rey, Evêque de Fréjus-Toulon, M. Gilles Rebêche, Délégué épiscopal à la solidarité. Un rassemblement inédit d'acteurs au service du logement et de la solidarité. 
Voir les photos  


7ème concours lycéen Européen
Pax Cristi organise un concours auprès des Lycéens. En équipe de 4 (au lycée, aumônerie, avec une association, un quartier), créer un mini film vidéo de sensibilisation sur l'élimination de l'extrême pauvreté et de la faim.
Inscription avant le 15 janvier
Plus d'infos

Lutte contre les violences faites aux femmes
En France, tous les 2 jours et demi, une femme meurt sous les coups et blessures de son conjoint. Face à cette situation inacceptable, François Fillon a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes la "Grande cause nationale" pour 2010. Un plan de lutte a été mis en place, avec 12 objectifs pour combattre ces violences
Plus d'infos

Retour sur les IVèmes rencontre Varoises de l'ESS
Une centaine de participants ont participé à la rencontre du 16 novembre dernier à La Seyne. Tout au long de la journée des débats, conférences et ateliers étaient proposés autour du thème : "Partageons une économie plus humaine", afin d’apporter un éclairage concret sur une alternative économique. Plus d'infos et photos 

Fonctionnement du dispositif hivernal du Samu social de l'aire Toulonnaise 
Le dispositif hivernal est enfin fixé. Du 1er décembre au 31 mars 2011, un hébergement complémentaire de 16 lits a été mis en place à  l'hôpital Georges Clemenceau à La Garde, de 18h à 8h le lendemain matin.
Plus d'infos sur le dispositif hivernal

Bénévolat
- Le nouveau livret (1er semestre 2011) de formation bénévoles de l'UDV est arrivé. Cliquez ici
- Comme chaque année le comité de pilotage varois des Rencontres du Bénévolat a tenu à célébrer les bénévoles lors de la Journée Mondiale du Bénévolat qui s’est tenue le vendredi 3 décembre 2010 dans les locaux de l’Association des Tunisiens de France (ATF). Lire la suite
- L'association Familles Amitié Cités (FAC) recherche des bénévoles pour effectuer de l’accompagnement scolaire en soirée les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Contactez le service bénévolat de l'UDV.
- Le secours Catholique recherche des bénévoles pour l'accompagnement des familles Roms sur Toulon. Plus d'infos
- La Commission européenne donne le coup d'envoi de l'Année européenne du volontariat 2011, avec pour thème : "Changez les choses : devenez bénévole!" - Plus d'infos






 

Le programme de formation du SYFORM pour l'année 2010 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)