N°166
  21 Décembre 2010

 


 

La rencontre de Noël

En cette période de fête et de partage, nous sommes invités à renouveler notre manière d’être. La grande nouvelle de la Nativité doit placer à un autre niveau notre capacité à regarder et à écouter.
A travers les personnes faibles et démunies que nous accueillons dans nos associations, il y a une rencontre à ne pas rater. Chaque approche, nécessairement professionnelle et peut être répétitive, de personne en situation de précarité constitue en fait une occasion nouvelle et unique de se mettre au diapason d’un cœur qui palpite, en quête d’espérance, de reconnaissance et d’un peu d’amour. Ce qui pouvait être une rencontre vite oubliée devient alors riche d’échange, source de plénitude.
Que cette fête soit pour nous tous l’occasion d’un vrai ressourcement à travers nos rencontres.
Joyeux Noël à chacun d'entre vous!
 

Père Michel Denis
Aumônier de l'UDV

Une plate-forme de mobilité en cœur du Var

L’association Solidarité Cœur du Var monte, au début de l’année 2011, une plate-forme de mobilité sur le territoire du Cœur du Var

En territoire rural, les personnes qui n’ont pas de véhicule rencontrent de grandes difficultés pour se déplacer. L’offre de transport public ne leur permet pas toujours d’effectuer toutes les démarches de la vie quotidienne. Elles se retrouvent dès-lors très isolées, et l’insertion professionnelle, l’accès aux démarches médicales et administratives, et à la vie sociale devient compliqué, voire impossible.
Depuis plusieurs années l’association Garrigues gère en Provence Verte une plate-forme de mobilité pour faciliter le quotidien de toutes ces personnes.
Partant du constat qu’une telle antenne serait des plus utiles dans le Cœur du Var, l’association SOLidarité COeur du VAR a décidé de mettre en place, en 2011, un relais de cette plate-forme sur son propre territoire.
Financé par le Conseil Général, le Fonds Social Européen et la Fondation le Chemin, ce relais espère faciliter le quotidien de nombreux habitants de la région, et leur donner accès à un monde plus large.

Créée sur le même schéma que celle de l'association Garrigues, la plate-forme de mobilité de Solcovar se déclinera en quatre services complémentaires :
- le covoiturage solidaire
- le transport à la demande
- la location de deux roues
- l’accompagnement à la mobilité

Covoiturage solidaire 
Ce service, accessible à tous, est basé sur l’entraide et la solidarité, deux valeurs primordiales pour l’association.
Il consistera en une mise en relation de personnes ayant un véhicule et effectuant un trajet précis, avec des personnes non motorisées ayant besoin d’effectuer ce même trajet. Il offrira aux personnes isolées, en plus d’un évident coup de pouce à la mobilité, la possibilité de rencontrer des gens qu’elles n’auraient peut-être jamais connus.
La consultation et le dépôt des propositions et des demandes de covoiturage se fera par l’intermédiaire d’un site internet, http://www.paysprovenceverte.fr/mobilite sur lequel seront également disponibles les offres de transport sur le territoire (horaires, lignes…)

Le transport à la demande 
Dans certains cas, le covoiturage solidaire ou les bus ne sont pas une solution adaptée (urgences ou problèmes d’horaires). La plate-forme de mobilité propose alors le "transport à la demande". Sur orientation d’un prescripteur social, un bénévole accompagne la personne à son rendez-vous, sur un trajet déterminé avec un véhicule de l’association. Ce service est assuré en fonction des disponibilités des bénévoles et des véhicules. Une participation calculée en fonction des revenus de la personne prise en charge est demandée.
       
La location de deux roues
Dans le courant de l’année 2011, lorsque les autres pôles de la plate-forme fonctionneront de manière satisfaisante, l’association désire créer un service de location de deux roues.
Il touchera un public large (en particulier des jeunes et des bénéficiaires du RSA), et sera réservé aux personnes en démarche d'insertion professionnelle. Afin de simplifier ces démarches et de favoriser un retour à l’emploi ou à la formation, des scooters seront mis à disposition des personnes recommandées par un prescripteur social.

L’accompagnement à la mobilité
Pour certains, les difficultés à se déplacer ne sont pas seulement d’ordre matériel. Ils connaissent mal le réseau de transport et appréhendent de sortir de leur village et de prendre les transports en commun. Pour ces personnes, Solcovar a mis en place un accompagnement personnalisé vers l’autonomie à la mobilité, et propose un suivi individuel et des ateliers collectifs. Elles définiront leurs besoins et apprendront à s’approprier les outils et les moyens de locomotion à leur disposition pour s’ouvrir au monde et sortir de l’isolement.

L'aide à la mobilité, un moyen tout simple mais Ô combien utile, pour lutter contre l'exclusion dans le Coeur du Var.
Les chauffeurs n'ont plus qu'à se faire connaître!

Plus d'infos
Solcovar
06 28 49 82 22





 
Hommage aux morts de la rue 

Comme chaque année, le 21 décembre au soir, le Collectif varois pour les morts de la rue invite chacun à être solidaire envers les personnes sans-abri et à se réunir pour rendre hommage à celles et ceux qui sont morts d’avoir vécu à la rue.

La nuit du 21 décembre
Depuis la naissance de la diaconie, le 21 décembre est l’occasion de fêter l’arrivée de l’hiver et de renforcer les liens de solidarité dans cette période difficile de l’année en organisant des événements marquant le soutien porté aux personnes vivant dans la rue.
Entre 1999 et 2006, des hommes et des femmes, vivant à la rue ou non, décidèrent de passer la nuit du 21 décembre ensemble, dehors, afin d’interpeller la société et de montrer leur amitié. Une prière interreligieuse était aussi proposée aux croyants.
Dans la continuité de cette manifestation le Collectif varois pour les morts de la rue organise chaque année deux événements. Une veillée solidaire à Draguignan et une marche aux flambeaux à Toulon, du centre ville jusqu’à la dalle des Droits de l’Homme.

Les objectifs du Collectif
Le collectif varois pour les morts de la rue rassemble des individus et des associations et a pour objectifs :
- D’honorer la mémoire de ceux qui sont morts dans la rue, dans l’indigence ou la solitude.
- De célébrer leurs funérailles dans la dignité
- D’accompagner leurs proches durant le deuil
- D’interpeller la société civile face à ces situations

"Lors d’un décès nous veillons à prévenir les amis, les connaissances et le réseau large des personnes qui ont connu le défunt, afin de ne pas célébrer les funérailles dans la solitude et l’anonymat. Par la suite nous souhaitons entretenir les tombes" explique Martine Fernet, présidente du Collectif varois pour les morts de la rue. "Le soir du 21 décembre nous rendons hommage aux personnes décédées durant l’année. Il est également important d’accompagner les personnes concernées par le deuil d’une manière individuelle ou collective, notamment en proposant des groupes de parole comme le fait la Communion St Lazare".

Une dimension nationale et politique
Sur le plan national, il existe huit autres collectifs qui se retrouvent chaque année pour réfléchir ensemble aux actions à mener et aux informations à communiquer afin de donner une dimension politique à ces problématiques.
Le Collectif pour les morts de la rue de Paris pointe notamment l’espérance de vie très faible des personnes vivant à la rue (47,6 ans contre 81,5 ans au niveau national) ainsi que les causes souvent violentes de leur décès.
L’enjeu est aussi de briser des stéréotypes : l’arrivée du froid est chaque année l’occasion d’être interpellé par la situation des personnes vivant à la rue, mais les collectifs rappellent que les décès dans la rue ont lieu quelle que soit la saison. Ici, dans le Var, le soleil d’été est tout aussi dangereux que le gel.

"En accompagnant les morts, nous agissons aussi pour les vivants



Rendez-vous
pour un hommage aux sans-abri et aux morts de la rue mardi 21 décembre :
- à Toulon à 19h30 devant l'église Saint-Louis à Toulon - En savoir plus
- à Draguignan à 20h30 place des Comtes de Provence
 

Plus d'infos
Collectif Varois pour les morts de la rue
04 94 89 09 47
 


Pétition du Secours Catholique pour un hébergement digne et pérenne
Déçus par les propositions gouvernementales, le Secours Catholique et ses délégations se sont mobilisés le samedi 18 décembre 2010, en faveur d’un hébergement digne et pérenne pour tous, et pour le respect de l’inconditionnalité de l’accueil. Des "crèches d’aujourd’hui" grandeur nature, construites avec des matériaux utilisés habituellement par les personnes à la rue (cartons, bâches, duvets, couvertures, palettes, Caddie…) ont été reconstituées devant l'église Saint-Paul à Paris.
Plus d'infos - Signer la pétition

Le PILES de Dracénie primé par Var Terre d'innovation
Pour sa troisième édition, le prix de l’innovation du conseil général a distingué huit lauréats, un pour chacun des "territoires" qui composent le département.
L'association Dracénie Solidarité est donc lauréat pour son Pôle d'Initiatives Locales d'Economie Solidaire (PILES)
Plus d'infos


Appel à projet : "Pour une dynamique culturelle dans les quartiers"
Dans le cadre du plan "Dynamique Espoir Banlieues", le ministère de la Culture et de la Communication s’est engagé sur un plan triennal (2009-2011) en faveur des quartiers prioritaires en lançant un appel à projets national.
Cet appel à projets s’adresse en priorité aux associations de proximité présentes dans les quartiers urbains du plan "Dynamique Espoir Banlieues". Les projets retenus devront concerner au moins un des 215 quartiers.
Plus d'infos

La loi de réforme des collectivités territoriales est promulguée
La loi n°2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales crée le conseiller territorial, nouvelle catégorie d'élu siégeant à la fois au conseil général et au conseil régional. Les conseillers territoriaux remplaceront les 4.037 conseillers généraux et 1.880 conseillers régionaux actuels à l'issue des élections du printemps 2014.
Plus d'infos


7ème concours lycéen Européen
Pax Cristi organise un concours auprès des Lycéens. En équipe de 4 (au lycée, aumônerie, avec une association, un quartier), créer un mini film vidéo de sensibilisation sur l'élimination de l'extrême pauvreté et de la faim.
Inscription avant le 15 janvier
Plus d'infos

Parution d'un répertoire régional sur la santé des jeunes 
Un répertoire régional sur la santé des jeunes vient de paraître, édité par le CRES PACA à la demande du Conseil régional et de l'Association régionale des Missions locales. Conçu pour améliorer l'accès aux soins des 16/25 ans et permettre d'identifier facilement les structures de premiers recours, ce répertoire s'adresse aux professionnels des missions locales, mais également à tous les acteurs de la santé des jeunes.
Consulter le répertoire

Urgences bénévolat
- L'association Familles Amitié Cités (FAC) recherche des bénévoles pour effectuer de l’accompagnement scolaire en soirée les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Contactez le service bénévolat de l'UDV.
- Le Secours Catholique recherche des bénévoles pour l'accompagnement des familles Roms sur Toulon. Plus d'infos
- Le foyer d'hébergement d'urgence Béthanie de Draguignan cherche des bénévoles pour assurer l'accueil des sans-abri plusieurs soirs de la semaine de 17h à 20h. Plus d'infos

- Le nouveau livret (1er semestre 2011) de formation bénévoles de l'UDV est arrivé. Cliquez ici







 

Le programme de formation du SYFORM pour l'année 2010 est téléchargeable ici ! 


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)