N°169
1er Février 2011




Les pauvres, experts de la cohésion sociale

Jamais je n'oublierai la confidence d'un ancien sans abri m'affirmant "quand j'étais à la rue, ce qui me faisait le plus grelotter ce n'était pas le froid de la nuit, mais l'indifférence de tous ceux qui faisaient comme si je n'existais pas!" L'initiative d'accueil du foyer Béthanie à Draguignan, et de la halte de nuit aux Amis de Paola à Fréjus sont d'heureuses nouvelles pour tous ceux qui grelottent d'indifférence! Elles illustrent le climat de fraternité solidaire que voudrait stimuler, entre autres, la démarche ecclésiale "Diaconia 2013" en encourageant dans tous les diocèses de France la créativité, le courage et le partenariat avec la société civile pour "servir la fraternité" en considérant les pauvres comme les premiers experts de la cohésion sociale!
Puisse cette expertise de la vie des plus fragiles rester le GPS de tous nos projets!
C'est à ce prix seulement que nous resterons "solidaires au risque de l'évangile!"

Diacre Gilles Rebêche
Délégué diocésain à la solidarité






Hébergement hivernal : l'Est Var en froid avec l'hiver !

Depuis quelques mois, le froid s’est installé sur la France et dans le Var. Pour les personnes vivant dans la rue, les nuits succèdent aux jours et les températures sont de plus en plus difficiles à supporter. Devant l’urgence de la situation et pour pallier le manque de structures ou le nombre trop restreint de lits mis à la disposition des personnes sans abri, des initiatives se créent dans l'Est Var, dans le cadre des dispositifs financés par l’Etat.

Coup de projecteur sur la halte de nuit des Amis de Paola à Fréjus, et le foyer Béthanie à Draguignan, où l’on se mobilise afin d’accueillir les plus démunis la nuit, en période de grand froid.

Une halte de nuit fréjussienne
À Fréjus, dès 22h, alors que la maraude se termine, les locaux de l’association des Amis de Paola frémissent d’une activité nouvelle : une halte de nuit. Chaque soir depuis le 20 décembre, les personnes sans abri qui ne peuvent ou ne désirent pas être accueillies dans le foyer d’hébergement d’urgence de la Lauve peuvent ainsi passer la nuit au chaud à l’accueil de jour de l’association.

À l’origine de cette halte de nuit, un constat simple : de nombreuses demandes d’hébergement ne pouvaient pas être satisfaites sur la commune. Pour l’association, l’hiver s’installant, il fallait d’urgence trouver une solution pour accueillir toutes celles et ceux qui risquaient leur vie en passant leurs nuits dehors.
Dans les premiers temps, il a été question d’étendre l’hébergement d’urgence et d’y ajouter quelques lits. Mais les personnes mobilisées sur ce projet ont finalement réalisé que le public concerné par la création d’une nouvelle structure n’irait pas dans un hébergement d’urgence, et qu’il fallait créer un lieu d’accueil qui lui soit adapté : une halte de nuit.
Ainsi, chaque soir, et ce jusqu’au 28 février, 21 personnes sont accueillies pour la nuit (entre 22h et 8h) dans la pièce principale des locaux des Amis de Paola. Douche, soupe, collation copieuse et boissons chaudes sont proposées ; et des matelas gonflables et des sacs de couchage sont mis à disposition afin que chacun puisse dormir s’il le souhaite.

Pour Josiane Ivaldi, directrice des Amis de Paola, la halte de nuit était une nécessité, et est aujourd’hui une réussite. Le nombre d’accueillis (fixé à 21) a été atteint très rapidement, 10 à 15% d’entre eux reviennent régulièrement ; et c’est, jusqu’ici, plus de 70 personnes qui ont pu, le temps d’une nuit au moins, faire une halte auprès des Amis de Paola.


Béthanie : un accueil au coeur de la ville

À Draguignan, la première difficulté pour mettre en place une unité d’hébergement d’urgence, a été de trouver un lieu. Par solidarité et pour permettre une mise à l’abri rapide des personnes dracénoises sans domicile, c’est la paroisse, en la personne du père Louis-Marie Guitton, qui a finalement trouvé une solution en proposant aux pouvoirs publics les locaux de Béthanie dans lesquels logeaient jusqu’ici des séminaristes. Les locaux trouvés, l’ouverture de l’Unité d’Hébergement d’Urgence Hivernale a pu se faire en deux jours seulement grâce à l’incroyable mobilisation des différents partenaires associatifs et institutionnels (les associations membres de l’UDV : Solidarités Est Var, les Amis de Paola, Sichem et Promo-Soins Draguignan en partenariat avec la Croix Rouge et la paroisse de Draguignan, et avec le soutien de la Préfecture et de la Mairie).

Ainsi, depuis le 8 décembre, chaque soir à partir de 17h, 12 à 13 personnes sont accueillies dans le foyer Béthanie pour passer la nuit au chaud. Elles trouvent en arrivant du café juste fait et une équipe de salariés et de bénévoles souriants qui les guide et les écoute. Dans le foyer, 6 chambres pour 2 personnes et 1 chambre individuelle ont été aménagées confortablement. Elles possèdent pour la plupart une salle de bain, et l’on trouve des sanitaires à chaque étage.


À partir de quelques nuits passées dans le foyer, il est demandé aux personnes accueillies de rencontrer le travailleur social de la structure, pour l’établissement d’un diagnostic social, afin de répondre au mieux à leur demande et de les orienter vers l’ensemble des acteurs locaux de la lutte contre l’exclusion (AVAF, Promo-Soins, CCAS, Croix Rouge, Dracénie Solidarités). Un diner chaud et un petit déjeuner sont servis chaque jour aux résidents dans une ambiance familiale et chaleureuse, et deux fois par semaine, ils participent à la vie de la maison en accomplissant une tâche ménagère.

Bien plus qu’un foyer, Béthanie se veut une maison. Attentions particulières et petites choses qui réjouissent le quotidien sont au cœur de l’action de tous ceux qui œuvrent dans le foyer pour un accueil digne et chaleureux.


Contacts
Les amis de Paola

Foyer Béthanie






En route vers Diaconia 2013 !

Après plusieurs mois de réflexion sur la manière de vivre une charité toujours plus authentique et inventive dans l'Eglise, le conseil national pour la solidarité vient officiellement de lancer Diaconia 2013. A travers cette démarche, il s'agit d'élargir la responsabilité du service des frères à tous les membres de l'Eglise. Un programme pluriannuel pour l'Eglise de France, qui se concrétisera par un grand rassemblement à Lourdes en 2013.

Contexte
Dans son encyclique Deus caritas est, Le Pape Benoît XVI a rappelé que : "La nature profonde de l’Église s’exprime dans une triple tâche : annonce de la Parole de Dieu, célébration des sacrements, service de La charité (diakonia)"
Les Evêques de France, qui ont travaillé sur les nouvelles pauvretés, ont rappelé l'importance de l'articulation de ces trois tâches. Ils ont lancé un appel pour resituer le "service de la charité" au cœur de la vie des communautés :
"Tous, nous sommes appelés à mettre la "diaconie" au cœur de notre action".
Dans cet esprit, le Conseil National pour la Solidarité a demandé l'établissement d'une démarche intitulée "Diaconia 2013 - Servons la Fraternité", afin que le service des frères redevienne l'affaire de tous, et non plus seulement des organismes spécialisés.


Objectifs

- Inviter chacun à se découvrir frère de tous, proches ou lointains, dans une attitude d’ouverture et de dialogue avec la société.
- Entraîner les communautés chrétiennes à vivre la fraternité et l’espérance avec les personnes en situation de précarité ou de souffrance.
- Vivre un grand rassemblement national en 2013 avec les chrétiens souhaitant partager leurs initiatives d’engagement dans la société, de solidarité et de fraternité.
- Vivre et célébrer la fraternité, éclairée par la Parole de Dieu.


Une démarche fédératrice
De nombreux acteurs sont déjà impliqués dans cette démarche : le Secours Catholique, le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), le MCC (Mouvement Chrétien des Cadres), la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération), les mouvements scouts et guides de France, scouts et guides d’Europe, la Communauté de l’Emmanuel (etc.).
La liste n’est pas exhaustive et ne demande qu’à s’agrandir !
Ce projet national est l’occasion pour de nombreux diocèses de créer plus de liens avec les associations et la société civile.
D’ici 2013, les diocèses sont invités à réfléchir sur leur manière de vivre la charité avec les plus pauvres, et à s’enrichir mutuellement de leurs initiatives.


Diaconia 2013 dans le Var
Dans le Var, Diaconia va se vivre dans l’élan des 2 années de la diaconie qui ont eu lieu entre 2008 et 2010.
Des temps forts sont prévus localement. En effet, la diaconie du Var fêtera ses 30 ans l’année prochaine. Ce sera l’occasion de célébrer comme il se doit tout ce qui la construit, et d’en partager les richesses. Fin 2012, l’inauguration de la maison Providence jalonnera également les festivités de Diaconia dans le diocèse.

Mgr Housset"Le partage fraternel avec les plus fragiles et l’engagement social des chrétiens, animés par la charité, sont vitaux pour le développement de tous les humains – proches et lointains. C’est tout l’enjeu de Diaconia 2013 !"
Mgr Housset Président du conseil national pour la solidarité

Plus d'infos
www.diaconia2013.fr




Visite de la fondation Abbé Pierre à Toulon
Jeudi 27 janvier 2011, une rencontre a eu lieu entre la Fondation Abbé Pierre, (représentée par M. Fathi Bouaroua directeur regional, ainsi que par la responsable France des boutiques solidarités, Mme Frédérique Mozer), l'association des Amis de Jéricho et l'Union diaconale du Var sur le chantier de la maison Providence... La fondation Abbé Pierre a redit l'intérêt qu'elle portait à ce projet et a réaffirmé son soutien tant financier que concret dans l'aide à la sensibilisation des partenaires institutionnels et privés quant à la réalisation de ce projet.
En savoir plus sur le projet Providence.

16ème rapport sur l’état du mal logement
La Fondation Abbé Pierre a rendu aujourd'hui son rapport annuel sur la situation du mal logement en France.
Environ 3,6 millions de personnes non ou très mal logées, 5 millions en situation d’extrême fragilité et 900 000 habitations manquantes dans un pays où le droit au logement est inscrit dans la loi.
Télécharger le rapport.

Bilan mitigé de l'insertion des bénéficiaires du RSA
L'Assemblée des départements de France (ADF) a organisé le 25 janvier 2011, en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la cohésion sociale, une journée d'échanges sur l'insertion des bénéficiaires du RSA. Cette manifestation, qui a réuni plus de 500 personnes (conseils généraux, services de l'Etat, associations, bénéficiaires), à Paris, a permis de dégager quelques enseignements, 18 mois après l'entrée en vigueur du dispositif.

Appel à projets : Initiatives solidaires, territoires et emploi
La Fondation de France lance un appel à projet. Il vise à soutenir des initiatives collectives qui contribuent à diminuer les inégalités sociales et territoriales en inventant de nouvelles réponses associant social, économique et création d’emplois. Date limite des dépots : 25 mars 2011.
Plus d'infos

Recherche de bénévoles
La Fraternité Jeune Espérance recherche des bénévoles pour soutenir ses jeunes dans la récolte de fonds pour les JMJ.

Le 12 février :
- recherche de bénévoles dans l'après-midi pour la vente de bougies ainsi que de bonbons, recherche de bénévoles pour emballer les plantes au Carrefour d'Ollioules mais aussi au magasin Botanic à La Seyne.

Le 13 février :
- Mêmes besoins pour toute la journée.
Pour plus de renseignements, contacter Jennifer, Animatrice de Quartier du Secours Catholique au 06.37.18.46.25


Besoin d'un traducteur hongrois
L'association Logivar St Louis recherche quelqu'un parlant le hongrois pour pouvoir aider une personne qui est accueillie sur la structure Lits Halte Soins Santé et qui ne parle pas du tout le français.
Merci de contacter Tim Rawls au 04 94 91 34 25.


Deuxième édition du Clos de la Charité
Le Clos de la Charité, lancé par les moines de l'abbaye de Lérins , a été inauguré le 30 janvier 2010, avec la plantation de pieds de vigne en présence des nombreux parrains, ainsi que de la presse. La production de 500 bouteilles de Mourvèdre, issue de ces pieds de vigne, sera vendue chaque année aux enchères. La recette sera donnée à des œuvres dans les domaines tels que le logement, la santé, les enfants, la nourriture, l'habillement, l'éducation...
La seconde édition du Clos de la Charité a eu lieu le samedi 29 janvier 2011.
Une nouvelle fois, l'Union diaconale du Var, le Collectif Varois pour les Morts de la Rue et Sichem ont eu la chance d'être comptés parmi les associations soutenues. En savoir plus sur ce projet.


logo UDV
IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr
Ecrivez-nous à l'adresse
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)