N°173 - 29 mars 2011

Les associations, entre pessimisme et confiance

2011 s’annonce comme une année pleine de défis. Face à eux, l’UDV a choisi d’adopter une position réaliste : « le verre est à moitié rempli », doublée d’une note d’optimisme : "il peut l’être davantage".. Lire la suite

Non renouvellement des contrats aidés 

Une décision lourde de conséquences pour le secteur associatif !  Lire la suite

Etats généraux : quand l'économie sociale et solidaire lance un mESSage fort !

Le 12 mai 2010, à l’initiative de Claude Alphandéry, figure incontournable de l’économie sociale et solidaire, et du labo de l’ESS ... Lire la suite



L'expulsion n'est pas une solution
Appel à projets  pour l'enfance défavorisée
Défenseur des droits : projet de loi adopté
Lecture de la bible en continu



Les associations, entre pessimisme et confiance


2011 s’annonce comme une année pleine de défis.
Face à eux, l’UDV a choisi d’adopter une position réaliste : « le verre est à moitié rempli », doublée d’une note d’optimisme : « il peut l’être davantage ».
La sanction-couperet de la politique des contrats aidés s’annonce comme une sombre perspective pour les associations de solidarité et de lien social déjà malmenées par les restrictions budgétaires de tout bord faites malgré une demande croissante et des besoins plus grands du public accueilli.
La dynamique impulsée par les États généraux de l’Économie Sociale et Solidaire tombe à pic et vient redonner l’espoir que « quelque chose est encore possible ». Nous nous attelons donc à rédiger des cahiers de l’espérance, et non de doléances, en étant au plus près des préoccupations de terrain.
Fidèles à l’adage « la pauvreté des moyens crée l’imagination », nous resterons force de proposition pour remplir le verre, mais aussi de mobilisation pour que son niveau ne diminue pas plus.
Le secteur associatif ne peut continuer son action que s’il est soutenu par les partenaires institutionnels de manière claire et durable.

Ludovic Teillard
Directeur du Centre ressources

Non renouvellement des contrats aidés : le secteur associatif a peur pour l'avenir 


Dans le cadre de la diminution des déficits publics, le gouvernement a décidé de réduire de 50% les contrats aidés.
Cette réduction atteint le milieu associatif de plein fouet : hormis dans le cadre des chantiers d’insertion, aucun contrat aidé ne sera renouvelé dans les associations.
Une décision lourde de conséquences pour ce secteur!

Coup de massue pour les associations

L’immédiateté de cette application met à mal le milieu associatif, et l’impacte à 2 niveaux :
- sur le plan humain d’abord, puisque de nombreuses personnes se retrouvent brutalement au chômage, sans que la structure qui les embauche n’ait le temps de se retourner et de leur proposer de solutions adaptées ;
- sur le plan fonctionnel ensuite, puisqu’au-delà des pertes d’emploi, c’est souvent l’activité même de l’association qui est mise en danger

Arrêtons le "Stop and Go"!

Les circulaires d’application concernant les contrats aidés n’ont cessé de changer ces derniers mois.
En novembre : 1er gel des contrats aidés. Aucun renouvellement de contrat n’est prévu.
En janvier : une reprise est finalement annoncée.
Elle sera de courte durée, puisque le 15 février, l’arrêt est à nouveau annoncé (en dehors des secteurs de l’éducation nationale et de la gendarmerie au niveau du Var).
Avec tous ces remaniements, les associations ont le tournis !
Elles se demandent comment elles vont pouvoir pérenniser leurs actions dans ce climat d’instabilité. Elles doivent sans cesse s’adapter aux nouvelles contraintes législatives et chercher des solutions de survie, ce qui les empêche d’avoir une vision à long terme de leurs projets.
Les changements incessants de mesures donnent à penser que ces contrats ne sont, aux yeux des décideurs, qu’une variable d’ajustement économique que l’on bouge au gré du taux de chômage.
La perte d’un salarié peut suffire à compromettre la survie d’une association, l’empêchant de mener à bien des actions déjà engagées faute de moyens.


CAAA, exemple d’une structure au cœur de la tourmente

L’association CAAA, qui accompagne depuis 1972 des adultes et des enfants en proposant alphabétisation et accompagnement scolaire, est directement touchée par ces mesures.
"Nous n’avons qu’une seule salariée dans l’association, et elle est en contrat aidé. Les conséquences de la fin des contrats aidés sont colossales pour le CAAA. Si les critères d’éligibilité aux contrats aidés ne sont pas revus, nous ne pourrons prolonger le contrat de notre salariée, ce qui entrainerait la fermeture de l’association. Compte tenu de notre budget, le contrat aidé est la seule solution pour payer à la fois un salarié et un loyer élevé. Avec son non renouvellement, l’association sera contrainte de mettre la clé sous la porte, et de laisser derrière elle 30 ans d’accompagnement scolaire et d’alphabétisation", se désole Dominique Le Pennec, présidente de l’association.
Le CAAA n’est malheureusement pas un cas isolé.

Une mobilisation générale

Devant l’urgence de la situation, les associations de solidarité varoises commencent à se mobiliser en interpelant vivement les pouvoirs publics sur les conséquences directes et indirectes que peut avoir la fin des contrats aidés.
Alors que le pôle emploi a annoncé mi-février l’arrêt des contrats aidés, le conseil des ministres du 9 février annonce la remobilisation des contrats aidés, uniquement pour les chômeurs de longue durée.
Quels en seront les futurs critères d’éligibilité ?
Nous appelons les élus et leurs représentants à ré-ouvrir les contrats aidés au secteur associatif, afin de ne pas mettre à mal tout un secteur dont l’utilité sociale n’est plus à prouver.


Plus d’infos

Circulaire DGEFP n°2010-25 du 20 décembre 2010
Instruction DGEFP du 28 février 2011 relative à la mobilisation d'une enveloppe supplémentaire pour les contrats aidés
Instruction DGEFP du 3 mars 2011

États généraux : quand l'économie sociale et solidaire lance un mESSage fort ! 


Le 12 mai 2010, à l’initiative de Claude Alphandéry, figure incontournable de l’économie sociale et solidaire, et du labo de l’ESS, douze responsables de l’économie sociale et solidaire en France ont signé un appel à mobilisation à destination des acteurs de l’ESS, mais aussi de tous les citoyens : « Vers des états généraux de l’ESS, pour une autre économie ! »


Vers un changement nécESSaire

L’objectif d’une telle manifestation est d’inciter ceux qui font l’ESS à entrer en mouvement, et de lancer un plaidoyer massif en faveur d’une économie respectueuse de l’humain et de l’environnement. Le pari pour l’économie sociale et solidaire est historique. Elle espère ainsi élargir progressivement le cercle de ses acteurs, et convaincre les citoyens de son utilité et de sa crédibilité tout en influençant les décideurs grâce à l’apport de nouveaux termes dans les débats qui l’animent.

L’ESSentiel de ces états généraux

À un an des élections présidentielles, les états généraux de l'économie sociale et solidaire ont pour objectif d’associer les acteurs sociaux, économiques et publics qui coopèrent sur les territoires à la construction de solutions concrètes et argumentées pour la mise en place d’une autre économie : une économie qui prenne en compte les enjeux de la société d'aujourd'hui.

Afin de travailler collectivement au projet national, dont l’aboutissement se fera les 17-18 et 19 juin prochains au Palais Brongniart à Paris, le programme d'action régional, élaboré à plusieurs mains par des responsables de l'ESS en Région PACA, vise la construction collective de Cahiers d'Espérance autour de 6 thématiques (chacune associée à un département) d’une part :

   - "économie & emploi" pour les Alpes de Haute Provence,
   - "santé & prévoyance" pour le Var,
   - "logement" pour les Alpes Maritimes,
   - "consommation & alimentation" pour le Vaucluse,
   - "culture, sport, loisirs & vacances" pour les Bouches-du-Rhône,
   - "mobilité & aménagement du territoire" pour les Hautes Alpes ;

et l’organisation de trois temps forts d’autre part :
   - des "tables rondes citoyennes", véritables espaces de débats de proximité, du 15 février au 05 avril,
 - 6 "forums thématiques participatifs" (un par département) qui permettront de prendre connaissance des propositions concrètes issues des tables rondes citoyennes et de contribuer ainsi à la production d’une synthèse régionale (du 05 avril au 30 mai),
   - une synthèse régionale le 19 mai, et un rendez-vous national les 17, 18 et 19 juin.

L’implication du Var et de l’UDV ne cESSe de grandir

Sur le plan local comme national, la mobilisation de chacun est primordiale pour se diriger vers une économie différente. L’UDV, qui entre parfaitement dans le cadre de l’ESS de par son fonctionnement et son action, prend activement part à ces états généraux, et sera présente, grâce à la participation de ses associations, aux nombreux rendez-vous à ne pas manquer dans le département.

Quelques dates à retenir absolument :
   - Le 29 mars, en amont de l’AG de l’UDV, se tiendra un temps d’échanges et de débats qui devrait permettre aux acteurs et partenaires de l’UDV d’élaborer collectivement des propositions fortes en ESS autour de sujets de fond tels que le logement, la pérennité des emplois associatifs, l’insertion par l’activité…
   - Le 29 mars toujours, une table citoyenne sur le thème « construisons ensemble d'autres manières de parler d'économie solidaire » sera animée au siège de Dracénie Solidarités à Draguignan par le réseau des PILES en PACA, Pôles d'Initiatives Locales d'Economie Solidaire.
    - Le 5 avril, l’association Promo Soins Toulon participera à une table ronde citoyenne organisée par la mutualité française sur le thème « L'accès aux soins des publics précaires et le renoncement aux soins ».
    - Le 21 avril aura lieu le forum régional sur la thématique "Santé et prévoyance" à Toulon de 17h à 20h à la mutualité française PACA - délégation départementale du Var.

À nous tous à présent, acteurs associatifs de l’ESS ou simples citoyens, de répondre massivement à l’appel de ces états généraux afin de mettre en place, dans notre société, une économie plus humaine.

La mESSe est dite ! 

Plus d’infos
Site national des états généraux de l'ESS
Site régional des états généraux de l'ESS

L’expulsion n’est pas une solution : le collectif des associations unies propose d'autres alternatives

La trêve hivernale prend fin le 15 mars 2011, et avec elle, le « sursis » accordé aux ménages
fragilisés dans leur logement et passibles d’expulsion. Face à cette menace, et devant
l’explosion du nombre de ménages en difficulté, le Collectif des associations unies dénonce
les carences des pouvoirs publics et propose d’autres solutions. Lire la suite

La Fondation d’entreprise Solucom lance un appel à projets en faveur de l'enfance défavorisée

La Fondation d'entreprises Solucom lance une campagne d'appel à projets pour 2011, en faveur de l’enfance défavorisée (développement d'actions en matière de prévention, dans les domaines de la santé, de la violence faite aux enfants...).
Elle choisira de financer des projets particulièrement pérennes et permettant l’autonomie à moyen ou long terme des bénéficiaires. S’inscrivant dans une logique de cofinancement, elle veillera à ne pas subventionner plus de 50% du coût total d’un projet.
Pour plus d'informations

Défenseur des droits : projet de loi adopté

Le 15 mars 2011, le Parlement a définitivement adopté le projet de loi relatif au Défenseur des droits. Nommé pour 6 ans, sur proposition du président de la République, le Défenseur des droits devra assurer les missions jusqu'alors dévolues au Médiateur de la République, au Défenseur des enfants, à la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) et à la Halde (haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité). L'Unicef France et la Cnape (convention nationale des associations de protection de l'enfant) déplorent cette reforme  craignant un frein à la promotion des droits de l'enfant.
En savoir plus sur cette réforme

Du 13 au 19 mai : lecture de la Bible en continu à l'église saint-Louis

Du 13 au 19 mai prochains, aura lieu une lecture continue de la Bible (de la Génèse à l'Apocalypse) en  l'Eglise saint-Louis, à Toulon. Ce projet fou se déroulera jour et nuit, en continu, et mobilisera 1200 lecteurs. Cet événement rassemble d'ores et déjà la paroisse orthodoxe roumaine, l'Eglise catholique, l'Eglise réformée de France, l'Eglise adventiste, l'Eglise évangélique des assemblées de Dieu et l'amitié Judéo-Chétienne.
Dans le cadre de ce projet, on recherche de nombreux lecteurs volontaires pour prendre en charge un temps de lecture de 3 à 5 minutes, suivant le texte de la Bible choisi ou attribué.
Permanence téléphonique : - le matin 04 94 24 38 76 - l'après-midi 04 94 07 71 70
Inscriptions et renseignements

Succès pour le lancement du Parvis des Gentils : nouvelle structure de dialogue entre croyants et non croyants

Lancé par le Conseil pontifical de la culture en partenariat avec l’Institut catholique de Paris suite aux suggestions du pape Benoit XVI, le Parvis des Gentils est destiné à construire un espace de dialogue "avec ceux pour qui la religion est une chose étrangère, pour qui Dieu est inconnu, et qui, cependant, ne voudraient pas rester simplement sans Dieu, mais l’approcher au moins comme Inconnu".
Les 24 et 25 mars, croyants et non-croyants se sont réunis sur le parvis de Notre Dame de Paris pour des conférences, des concerts et un spectaculaire son et lumière qui a illuminé la façade de la Cathédrale.
Filmé depuis son bureau au Vatican, Benoît XVI a appelé les croyants et les non-croyants réunis sur ce "parvis des gentils" à "retrouver le chemin du dialogue » et ensemble, « à faire tomber les barrières de la peur de l’autre, de l’étra Filmé depuis son bureau au Vatican, Benoît XVI a appelé les croyants et les non-croyants réunis sur ce "parvis des gentils" à "retrouver le chemin du dialogue » et ensemble, « à faire tomber les barrières de la peur de l’autre, de l’étranger".
Plus d'infos

Habitat & Humanisme : nouvelles coordonnées

L'association Habitat et Humanisme Var a déménagé. Merci de noter leurs nouvelles coordonnées :
Espace Habitat et Humanisme
6 rue Notre Dame , 83000 Toulon
Adresse e-mail : [email protected]   
Tel : 04 94 46 56 99


Communiqué au sujet de "l’évolution historique qui touche les pays arabes et spécialement le Maghreb"
Les  Evêques d’ Afrique du Nord  (Maroc , Algérie , Tunisie , Libye), tous confrontés à des évolutions historiques, qui touchent les pays arabes et spécialement le Maghreb, tiennent à répercuter leur  pressant appel en vue de trouver  à ce douloureux conflit ,une solution  juste et digne pour tous . Ils s’unissent en cela à l’appel pressant lancé par Benoît XVI en ce dimanche 27 Mars... Lire la suite

 Appel à Bénévoles
L’association Aviso recherche des bénévoles pour aider à la mise en oeuvre du projet "centre d’affaires solidaire". Profil : gestionnaire de projets. Lire la suite.


29 Mars

Assemblée générale de l'UDV de 15h30 à 19h00
Salle Ste Marie-Madeleine au domaine de La Castille à la Crau

Programme

30 Mars

Assemblée générale de Dracénie Solidarités

Plus d'infos au
04 94 85 43 55

30 Mars

La ligue de l'Enseignement- Fol du Var, membre du Dispositif Régional d'Accompagnement, organise un temps de réunion collective afin de présenter la mesure 4.2.3 "Financement de Micro-Projet"
De 14h30 à 16h30 dans les locaux de la Ligue de l'Enseignement Fol du Var

Plus d'infos
Quentin Frossard
04 94 24 89 20

31 Mars

Forum-rencontre autour de la culture des roms de Roumanie de 18h à 20h30 à la Maison des Frères du Beausset
Organisé par le Secours Catholique.

Plus d'infos

31 Mars

Les jeudis de l'éthique proposent une rencontre sur le thème : éthique et nanotechnologie.
Intervention de Marc Bescond, chargé de recherche CNRS
A 18h30 - Amphitéâtre de l'ISEN, Toulon.

Plus d'infos

31 Mars
9ème édition du salon de l'entreprise Var'up, destiné à aider, conseiller et orienter les entrepreneurs, créateurs et repreneurs d'entreprises.
Nombreux stands, interventions, conférences et remises de prix.
RDV dès 8h30, Palais Neptune, Toulon
                         Plus d'infos
31 Mars
Conférence/débat : "Quel dialogue interreligieux aujourd'hui en France?" avec un représentant des Eglise Catholique, Juive et Musulmane.
à 19h à l'Auberge Provençale à La Garde
2 Avril

Inauguration de la plateforme de mobilité de l'association Solcovar.
Théâtre interactif "Bouger en Coeur du Var".
A 20h30 - salle du vieux moulin à Pignans.

Programme

5 Avril

Assemblée générale des Maisons de Béthléem, à 10h dans les locaux de l'association.

Plus d'infos au
04 94 24 97 10

5 Avril

Formation Syform
"Les religions ont-elles quelque-chose à dire à la société"
avec le père Jean-Marc Aveline, directeur de l’Institut Catholique pour la Méditerranée.

Plus d'infos

7 Avril

L'association Approches Cultures et Territoires organise une conférence sur le thème "Inégalités et discriminations à l’école : entre question sociale et question ethnique" avec le sociologue Choukri Ben Ayed
Salle Phocéa de la Cité des Associations
De 18h30 à 21h

Plus d'infos

8 Avril

Formation Syform
Transmettre des valeurs par le management
avec le Père Nicolas Buttet, juriste et ancien trader de 9h à 17h

Plus d'infos

10 Avril

Assemblée générale de l'association Familles Rurales Garéoult suivi du loto de l'association.
Rdv à la maison de Garéoult à 13h45

12 Avril

Assemblée générale de CAAA, à 17h dans les locaux de l'association

Plus d'infos au
04 94 62 07 67

14 Avril

Conférence-Débat  sur le thème :

"Discrimination et état de santé dans l'emploi, Quelle réalité pour les personnes séropositives ?"
Hôpital sainte-Marguerite
Salle Antonin ARTAUD 145, Boulevard Baille- 13005 MARSEILLE
Renseignements :
04 91 74  56 95
Inscription gratuite mais obligatoire

14-17 Avril
Session ressourcement et formation : "Acteurs sociaux, un temps pour retrouver des repères éthiques et spirituels"
organisé par Fondacio, à l'Abbaye de Lerins

Plus d'infos 


15 Avril

Assemblée générale de Vigies dans les locaux de l'association

Plus d'infos au
09 71 52 98 78

Du 16 au 17 Avril

6ème édition de Soléu : Foire artisanale, biologique, équitable et solidaire annuelle.
130 exposants attendus
De 9h à 19h

Plus d'infos


A l'écoute de RCF Méditerranée
et sur le Web
Halte Spirituelle :
"La richesse est-elle un obstacle à la vie spirituelle ?"
Tous les jours à 14h30 et 20h45

C'est de l'Info :
"Impact du non renouvellement des contrats aidés sur le secteur associatif" avec des membres de l'UDV
Lundi 4 avril à 18h15

IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr

Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier

Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)