N°181 - 8 Août 2011

Jean-Jacques Combier

C'est un parc. Sous l'ombre fraiche d'immenses platanes et dans une lumière incroyablement douce une chapelle séculaire, huit prêtres en arc de cercle... Lire la suite

Le Samu social prend la parole

samuEn ce milieu d’été, les professionnels de l’urgence sociale tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme ....Lire la suite

En France, la solitude ne prend pas de vacances …

Le label de Grande Cause nationale pour 2011 a été attribué au collectif de 25 associations "Pas de solitude dans une France fraternelle".. Lire la suite


Une bien triste nouvelle
Etats généraux de l'ESS
Info spi
Offre d'emploi


Lire les autres brèves

Jean-Jacques Combier


C'est un parc. Sous l'ombre fraîche d'immenses platanes et dans une lumière incroyablement douce, une chapelle séculaire, huit prêtres en arc de cercle, le chant des cigales et le monde hébété et recueilli des amis et de la famille l'accompagnent.
Jean-Jacques Combier, délégué du Secours Catholique du Var de septembre 2002 à février 2010 est décédé le 10 juillet 2011.
Voici le temps terrible de la mémoire. Bamako et ses enfants des rues, la Mauritanie, les Philippines, Paris, la diaconie de Toulon et enfin Marseille avec ses nouveaux défis : toujours le même engagement opiniâtre au service des plus vulnérables, toujours cette foi  étonnamment joyeuse et généreuse, sans cesse éprouvée et renouvelée par l'exercice du terrain. Un homme riche de ses itinéraires et de ses rencontres, portant haut l'indispensable dialogue entre les cultures et les religions, entre les hommes. Un ami.

Patrice Fougerat
  Animateur-coordinateur
du Secours Catholique du Var

Le Samu social prend la parole


Après la démission fracassante de Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social, c’est le personnel des associations qui se met en grève.
En ce milieu d’été, les professionnels de l’urgence sociale tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme pour dénoncer les restrictions budgétaires prévues par l’Etat, et les méthodes du gouvernement pour réformer le secteur.
Etat des lieux de la situation et Zoom sur le Samu social de Toulon.

Explications et réactions
samu_hébergementEn pleine période estivale, Benoist Apparu, Secrétaire d’Etat chargé du Logement, vient d’annoncer la suppression de 4500 places d’hébergement d’urgence d’ici la fin 2011.
"Le gouvernement travaille aujourd'hui pour proposer aux personnes sans abri un logement stable plutôt qu'un hébergement d'urgence" a affirmé Valérie Pécresse porte parole du gouvernement.
Il s’agirait de supprimer les places d'urgence pour les substituer en logements. C'est la stratégie du "Logement d'abord".
Ces décisions ont fortement fait réagir le secteur de l'hébergement Bus_Samud'urgence, jusqu'à faire démissionner Xavier Emmanuelli.

Alain Boisson président de l'antenne Toulonnaise s’oppose également fermement à ce projet.
"Au Samu social, on accueille des personnes très destructurées avec des problèmes d’alcool, des problèmes psychologiques graves... Ces personnes seraient incapables de s’assumer toutes seules, en passant directement dans un logement classique. C'est complètement irréaliste! On ne passe pas comme ça de la rue à un logement indépendant."
Car au-delà de l’hébergement d’urgence, c’est aussi un accompagnement et un suivi psychologique et médical qui est proposé par le Samu social.
Dans un contexte social qui se dégrade fortement, et où les services d'urgence actuels n'arrivent même pas à répondre à toutes les demandes, les professionnels de l'urgence sociale sont inquiets.

Situation à Toulon


Samu_coquetteAvec 2 structures d’hébergement d’urgence, 1 antenne mobile qui distribue 35000 repas par an, une quinzaine de salariés et de nombreux bénévoles, le Samu social de Toulon s’inquiète pour son avenir.
Les finances sont un souci permanent.
"En 2010, on s’en est à peu près sortis. Sur 2011, la situation est plus compliquée. Sur le fond, la situation financière n’est pas trop mauvaise. Même si le budget de cette année est inférieur à 2010, plusieurs financeurs ont répondu à nos demandes. En revanche sur la forme, nous sommes en découvert bancaire, car nous n’avons encore rien touché sur 2011 pour l'instant, ce qui nous met en difficulté pour faire fonctionner la structure" explique Alain Boisson.

A Toulon comme ailleurs, le secteur de l'Urgence sociale est en difficulté, face à des besoins qui ne cessent d'augmenter.

Benoist Apparu vient d'annoncer la mise en place d'assises interrégionales entre septembre et décembre, afin de faire réfléchir ensemble les associations d'hébergement et d'accès au logement, les services de l'État, les bailleurs sociaux et les collectivités locales.
Espérons que le meilleur équilibre saura être trouvé!

Contact Samu social de l'aire Toulonnaise


En France, la solitude ne prend pas de vacances


Le label de Grande Cause nationale pour 2011 a été attribué au collectif de 25 associations "Pas de solitude dans une France fraternelle".
L’association des petits frères des Pauvres, membre du collectif, a choisi de s’investir plus particulièrement auprès des personnes âgées isolées, notamment durant les vacances scolaires.
Plein feux sur leurs activités estivales!


La solitude, un combat toujours plus actuel

Mercredi 22 décembre 2010, François Fillon a officiellement consacré la lutte contre la solitude comme Grande Cause nationale pour 2011.
Quelques six mois plus tard, la Fondation de France publie son rapport sur la solitude.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en France, 4 millions de personnes sont objectivement isolées et 2 millions en souffrent de manière aigüe. Quant aux réseaux de socialisation (famille, amis, collègues, voisins), ils ne semblent plus suffisants pour parvenir à entretenir des liens solides et durables.
La solitude ne semble pas toucher équitablement toutes les couches sociales de la société : les plus fragiles économiquement étant en effet les plus touchés.
En cette période de vacances scolaires, des associations décident de réagir, à l’image des petits frères des Pauvres qui organisent des vacances et des journées de détente pour les personnes isolées de plus de 50 ans.
La rédaction de Iota est partie à la rencontre de l’équipe toulonnaise des petits frères des Pauvres.
Entretien avec Marie-Béatrice Dijoux, bénévole au sein de l’association et référente du comité Loisirs.

Iota : Quelle est la mission des petits frères des Pauvres ?

M.B Dijoux : L’association a pour vocation de rompre la solitude des personnes âgées en situation de précarité.
 Actuellement, nous apportons notre aide à deux types de public : des personnes de plus de 50 ans en rupture de liens sociaux ainsi que des personnes âgées domiciliées chez elles ou en institution.
Notre mission est d’accompagner ces personnes au quotidien en les écoutant, en leur rendant visite ou  leur rendant service, et en leur proposant des activités.  Nous mettons un point d’honneur à ce que les personnes accueillies, lorsqu’elles le peuvent, deviennent actrices des activités proposées et participent à leur organisation. Cet investissement est important pour les aider à se sentir utile et reprendre confiance en elles. 

Iota : Quelles sont les opérations menées par l’association durant les vacances ?

M.B.D : Nous pensons que les personnes isolées ont, au même titre que le reste de la population, le droit de vivre pleinement les événements qui jalonnent l’année (fêtes et vacances…)
Durant les vacances d’été, nous proposons ainsi aux personnes âgées plusieurs types de séjours :
- des séjours organisés d’une quinzaine de jours à la mer, à la campagne ou à la montagne
- des séjours plus courts pour des personnes handicapées ou malades.
- Pour les personnes qui ne pourraient pas partir, nous proposons durant l’été, trois grandes journées de détente (virées à la plage, promenades…) mais également des sorties nocturnes, (dégustation d’une glace sur le port, promenades dans les marchés, thé dansant, feu d’artifice). Autant d’activités oubliées pour ces personnes isolées !
Toutes ces sorties sont organisées par des bénévoles avec l’aide des personnes âgées qui participent à leur manière : confection de gâteaux, décoration des tables, préparation de l’animation. Avec le temps, les personnes s’aident entre elles et créent même des liens d’amitié !

Iota : Combien de personnes travaillent au sein de votre association ?

M.B.D : La délégation compte deux salariés, deux volontaires civiques et 70 bénévoles, ponctuels ou réguliers. Actuellement, nous accompagnons 90 personnes. Nous manquons donc de bénévoles puisque l’idéal serait qu’une personne puisse être accompagnée par deux bénévoles. Avis aux amateurs !


Iota : Comment expliquer qu’il y ait de plus en plus de personnes âgées isolées ?


M.B.D : La précarité et donc l’isolement arrivent plus vite qu’on ne le pense. Certaines personnes se retrouvent au chômage après 50ans et tombent rapidement dans la détresse financière. Elles se coupent parfois d’elles-mêmes de leur réseau social par honte de leur situation. Ainsi, un accueilli nous disait récemment  qu’il ne voyait plus ses petits enfants car il n’avait plus les moyens de les gâter.
Nous réfléchissons, en lien avec le C.R.E.R.A (Comité de Réflexion Ethique et de Reconnaissance des Ainés), aux façons de remédier à la précarité chez les personnes âgées, et à leur place dans la société. Nombreuses sont celles qui se sentent exclues de notre société. Il faut davantage leur redonner la parole et les faire s’exprimer sur la façon dont elles souhaitent vivre leur vieillesse. Une chose est certaine : les personnes âgées auraient des choses à nous transmettre si nous prenions seulement le temps de les écouter.

Comme dit le proverbe :
"Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait…"

En savoir plus
http://www.petitsfreres.asso.fr
Contact antenne toulonnaise

Une bien triste nouvelle

M. Livio Avena âgé de 53 ans, ouvrier sur le chantier de la maison Providence, est décédé accidentellement le lundi 1er août.
Originaire de la région Hyéroise, il était marié et père d’un enfant.
Une bénédiction a eu lieu le 5 août à l’église Saint-Louis, suivie d’une inhumation  au cimetière d’Hyères.
Toute l’équipe de l’UDV, des Amis de Jéricho et de l'évêché de Fréjus-Toulon s’associe vivement à la peine de sa famille et de ses amis.
Lire le communiqué du père Michel Denis, aumonier de l'UDV

Etats généraux de l'ESS : Le bilan

La première édition des Etats généraux de l’ESS a été un véritable succès : plus de 5.000 personnes ont investi l’ancienne Bourse de Paris du 17 au 19 juin 2011 pour célébrer une autre économie au cours d’un événement festif et citoyen !
Quelques chiffres
- 4648 inscrits aux conférences
- 70 intervenants
- 400 Cahiers d’espérances
- 44 initiatives présentées dans le village de l’innovation sociale
Les Etats généraux de l’ESS ne s’arrêtent pas là : une grande partie des acteurs ayant porté cette première édition souhaite prolonger et élargir la dynamique.
Si ces pistes ont fait l’objet d’un large consensus, un débat aura lieu dès la rentrée pour les préciser, envisager leur finalité et les moyens de mise en œuvre. Le site www.pouruneautreeconomie.fr fera état de ce débat en septembre et octobre prochains. L’aventure continue !
Télécharger la synthèse des cahiers d'espérances

INFOSPI

Vous y retrouverez tous les rendez-vous proposés par le pôle d'animation spirituelle de l'UDV pour l'été 2011, ainsi que les rendez-vous réguliers sur le Var.

Offre d'emploi

L'Institut de Recherche en Ingenierie Sociale (IRIS) de l'UDV recherche un(e) assistant(e)
Accompagnement de projet d'association, assistance administrative, veille sociale ...
CDD de 6 mois à  Toulon.
En savoir plus

9 Août

Fête de la  Saint Laurent
Messe et repas partagé avec les jeunes de la Fraternité Jeunes Espérance
A 18h à la Maison des Frères du  Beausset

15 septembre

Formation
proposée par la Société Française de l'Evaluation à
Déméler la complexité des politiques publiques

de 9h à 16h30 à Avignon


15-16 septembre

Formation SYFORM 

Comment préparer efficacement ses dossiers de subvention?

de 9h à 17h 


15 septembre

Journée régionale de rentrée sociale 

organisée par l'URIOPSS
"
Grave menace sur le secteur de la solidarité : les associations entrent en campagne"
Au Centre de Congrès Agora d'Aubagne

19 septembre

Formation SYFORM 

Bureautique : Word, Excel, Power Point, gestion du courrier électronique etc.. de 9h à 17h

25 septembre
Pélerinage Marial du partage et lancement régional de Diaconia 2013 organisé par la diaconie du Var. 

au sanctuaire Notre-Dame de Grâce à Cotignac


29 septembre

Formation SYFORM 

Photoshop - découverte
de 9h à 17h


rcf
à l'écoute de RCF Méditerranée et sur le Web
Du 8 au 14 Août
Contre courant 

"Pour inventer une société basée sur la non-violence"
mardi, mercredi et jeudi à 10h 

Repères

"Comment  vaincre la dépendance  affective?"
mardi  à 10h et 22h 
samedi à 17h




IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr

Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)