En cas de problème d'affichage, vous pouvez lire la newsletter en cliquant sur ce lien

N°189 - 3 janvier 2012


En 2012, partageons la parole

En 2012, continuons de promouvoir une culture de la solidarité en insistant sur un meilleur partage de la parole... Lire la suite

11 bénévoles varois mis à l'honneur !

5 decembreLe 5 décembre, lors de la Journée Mondiale du Bénévolat, Var Bénévolat Solidarité a choisi de mettre à l’honneur 11 bénévoles.
Lire la suite

Conférence Boris Cyrulnik

Université du citoyenFaire connaître les mécanismes qui permettent de se relever d’un traumatisme, tel était l’objectif de la conférence donnée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Lire la suite


Nouveau chemin d'espérance
Fiche pratique associations
Assises nationales du logement
Les prévisions économiques 2011-2012

Lire les autres brèves

En 2012, partageons la parole !

Cette année, nous allons continuer à promouvoir une culture de la solidarité.
Après vous avoir invités, l’an dernier, à oser la rencontre avec celles et ceux qui vivent des situations de pauvreté, de souffrance, ou d’exclusion, nous vous proposons cette année de partager avec eux la parole.
Permettre à l’autre de prendre la parole, c’est lui permettre d’exister, c’est reconnaitre qu’il a, lui aussi quelque chose à dire, qu’il est digne d’être écouté et que son expérience est à prendre en considération.
Ce thème à pour défi de nous stimuler : comment est partagée la parole dans nos associations ? N’est-elle pas monopolisée par quelques uns ? Comment créer les conditions d’une écoute bienveillante et réciproque, aussi bien en ce qui concerne les professionnels de notre équipe, que les bénévoles, sans oublier les personnes accueillies ? Comment faciliter l’expression de la parole sous ses diverses formes ? Comment prendre le temps de l’écoute, et quelquefois du silence ? Comment rendre notre parole audible et compréhensible ? Quelle parole transmettre aux institutions et aux pouvoirs publics ?...

Pour les chrétiens, la Parole prend un sens particulier, surtout en ce temps de Noël, où elle s’est incarnée, manifestée, dans un petit enfant pauvre et sans défense, d’abord salué par d’humbles bergers. Comment la comprenons-nous aujourd’hui ? Réfléchir à ces questions nous amènera à approfondir et améliorer de façon très sensible nos pratiques et nos actions.
Cette année, où nous fêterons les 30 ans de la diaconie du Var, prenons tous le risque du partage de la parole, pour une solidarité encore plus authentique et plus féconde. Bonne année 2012 !

Jean-Michel Permingeat
Président de l'UDV

Clôture de l'Année Européenne du Bénévolat :
  11 bénévoles varois à l'honneur !


logo année europeenne bénévolatL’Année Européenne du Bénévolat et du Volontariat s’achève.
Une année entière qui n’a pas été de trop pour mettre sur le devant de la scène toutes ces mains discrètes qui donnent gratuitement de leur temps au service des autres et notamment des plus faibles.
Le 5 décembre, lors de la journée mondiale du Bénévolat, Var Bénévolat Solidarité a choisi de mettre à l’honneur 11 bénévoles, et à travers eux, de remercier toutes ces
"forces vives" des associations.

2011 : Une année de promotion du bénévolat et du volontariat

Dès le début de l’année 2011, l’année européenne du bénévolat et du volontariat affiche plusieursobjectifs :
- mettre en avant les activités d’engagement bénévole et volontaire, rendre leur accès plus facile, et sensibiliser l’opinion publique à la valeur et à l’importance du bénévolat et du volontariat
- assurer une médiatisation de cet engagement bénévole et volontaire, faciliter leurs mises en réseaux
- favoriser, enfin, la reconnaissance du bénévolat et du volontariat et sensibiliser les citoyens aux enjeux du bénévolat dans l'Union Européenne.
L’année européenne du bénévolat et du volontariat se termine, et en ce début d’année 2012, nous pouvons déjà porter un regard sur les actions menées durant 2011.
Même si ces objectifs ne peuvent être atteints en un an, 2011 aura au moins permis de mettre en avant le bénévolat et le volontariat, de montrer que les états européens reconnaissent leurs richesses, et de sensibiliser les citoyens à cette belle aventure.
Les bases sont jetées, mais beaucoup reste à faire !

Le 5 décembre dans le Var, 11 bénévoles mis à l’honneur

année europénne bénévolatLe 5 décembre 2011, le Conseil Général du Var et le collectif Var Bénévolat Solidarité ont invité tous ceux qui le souhaitaient à un rassemblement festif qui célébrait à la fois la 10ème journée mondiale du bénévolat et la clôture de l’année européenne du bénévolat et du volontariat.
250 personnes ont répondu présent à cette invitation.
Pour cette 10ème année, Var Bénévolat Solidarité a souhaité remercier bénévoles et volontaires de façon un peu particulière.
Ainsi, le collectif avait au préalable interpellé une centaine d’associations, les invitant à valoriser l’action d’un ou plusieurs bénévoles de leur équipe par un qualificatif : "bénévole sourire, grand cœur, passionné, créatif, jeune pousse, bienveillant..." et d’autres encore.
Une quarantaine de profils ont ainsi été proposés, accompagnés d’un petit témoignage et de photos de ces bénévoles en action.
Le jury en a retenu 11.
Le 5 décembre, les 11 sélectionnés ont été remerciés de leur investissement par Mme Depallens, conseillère générale et présidente de la commission des solidarités, le Docteur Sans, adjoint à la Mairie de Toulon ainsi que Jean- Michel Permingeat, président de l’Union Diaconale du Var. Chacun a reçu un diplôme et un album photos reprenant l’ensemble des candidatures proposées.

Bénévoles, des profils variés !

Jeunes ou moins jeunes, hommes ou femmes, aux caractères et aux engagements bien différents ...
Autant de personnes qui, par leurs actions gratuites et efficaces, font la richesse de toutes ces associations…
En voici quelques exemples, bien sûr, non exhaustifs !

Sébastien,
élu "bénévole compagnon", bénévole chez Famille Amitié Cité à Toulon
« Le cœur sur la main, attentif à chacun, petits et grands, il sait se faire proche. »

Danielle de Promo-soins Fréjus, élue "bénévole fidèle", « qui soigne depuis plus de dix ans, les dents des personnes en précarité » et Guilaine, de Promo-soins Toulon, élue "bénévole passionnée", « Toujours accueillante, elle met à profit ses compétences d'infirmière auprès des équipes médicales et des accueillis de l'UHU La Coquette et de la maison St Louis ».

Eric,
du Mouvement du Nid, élu "bénévole créatif" « Grâce à sa créativité et à son savoir-faire, il réalise de merveilleux outils de prévention auprès des jeunes. »

benevolesvarois

ET… pourquoi pas Vous ?

 
Plus d'infos
Service Bénévolat de l'UDV
04 94 24 89 19

Comment renaître de sa souffrance?


cyrulnikFaire connaître les mécanismes qui permettent de se relever d’un traumatisme, tel était l’objectif de la conférence donnée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, mardi 20 décembre, à Toulon, dans le cadre des rencontres de l’Institut de Recherche et d’Ingénierie Sociale (IRIS), portées par le Centre ressources de l’Union Diaconale du Var (UDV).




6 ème rencontres de l'IRIS
tournesol

Cette 6ème rencontre de l’IRIS -qui a remporté un franc succès, la salle Mozart de Toulon était pleine à craquer !- s’inscrit dans un cycle d’événements organisés depuis 2009, qui visent à nourrir la réflexion et ressourcer la pratique des acteurs sociaux varois. Ce thème : "Comment renaître de sa souffrance ?" a particulièrement intéressé les 250 travailleurs sociaux, bénévoles impliqués responsables, décideurs, présents à la conférence, et venus chercher un éclairage pour leurs actions auprès de publics fragilisés.

Les clés de la résiliencedéfinition résilience

A travers un exposé sur le thème "Comment renaître de sa souffrance ?" suivi de questions/réponses avec les participants, Boris Cyrulnik a livré pendant plus de 2h30 les résultats de ses recherches. Il a affirmé que la résilience n’est pas un catalogue de qualités ou le propre des surhommes mais plutôt un processus qui dure toute la vie et dépend de trois clefs de résilience : l’action, l’affection et la mentalisation.
Ainsi, il n’y a pas de personnalité résiliente mais un processus de résilience. "Le fait de savoir que la résilience existe est aussi un facteur de résilience" a-t-il expliqué, précisant que les facteurs de résilience doivent être évalués en trois étapes : avant, pendant et après.
Cette évaluation permet de "mettre en place des solutions politiques comme le font les pays d’Europe du Nord ou le Canada" a martelé le chercheur, incitant les participants à  écrire des lettres anonymes au Palais de l’Elysée pour influencer les décisions politiques !

Après avoir affirmé à de nombreuses reprises que la distinction de l’inné et de l’acquis n’a aucun sens, M. Cyrulnik a mis en garde sur les trois facteurs qui empêchent la résilience : l’isolement sensoriel, le non-sens et la honte.
Une personne touchée peut se remettre d’un traumatisme, si elle est accompagnée, d’où la nécessité de s’occuper de ceux qui ont connu un traumatisme. "Attention, a précisé le scientifique, la résilience ne veut pas dire qu’on oublie le traumatisme, celui-ci s’observe à travers un syndrome de troubles psycho-somatiques."
Ce traumatisme est inscrit à vie en nous, la bagarre est constante. "La résilience, ce n’est pas revenir à l’état initial d’avant le traumatisme, c’est surmonter et revivre après un trauma qui reste indélébile", a-t-il poursuivi, en dénonçant la "culture du sprint" qui selon lui caractérise nos sociétés occidentales et touche particulièrement les jeunes

bannière photo conférence cyrulnik

Ainsi, prenant appui sur des évaluations cliniques et des mesures scientifiques, Boris Cyrulnik a démontré que toute personne ayant vécu un traumatisme peut reprendre un développement normal, si tenté qu’il y ait une prise de conscience collective qui soit suivie de mesures de soutien et de solidarité.

Pour aller plus loin
- Bibliographie de Boris CYRULNIK
1er congrès mondial sur la résilience à Paris du 7 au 10 juin 2012

Plus d'infos sur l'IRIS
- Prochain rendez-vous des Rencontres de l’IRIS :
"La recherche comme outil de transformation sociale", 2ème édition



Chemin d'Esperance vient de paraître

Le bulletin d'information de la Fraternité Saint-Laurent vient de paraître. Consultez le PDF

Fiche pratique de la place des associations dans l’ensemble du secteur privé sanitaire et social

L'Uniopss publie une fiche pratique sur  la place  des associations  dans l'ensemble du secteur privé sanitaire et social
Consulter la fiche pratique

Compte-rendu du 9 décembre sur les assises nationales du logement

Le Collectif des associations unies pour une nouvelle politique du logement des personnes sans abri et mal logées a participé aux assises nationales du logement le 9 décembre dont l’objectif était de faire un premier bilan du chantier national prioritaire 2008-2012 pour les personnes sans-abri et mal. Lire le communiqué de presse

Les prévisions économiques 2011-2012 en ligne

A l’occasion de la publication du Document de rentrée sociale des associations sanitaires sociales et médico-sociales, le réseau Uniopss-Uriopss propose une analyse des prévisions économiques pour 2011-2012
 Consultez les prévisions

Le nouveau Infospi vient de paraitre

La lettre contenant les propositions du pole d'animation spirituelle vient de paraitre.
Cliquez sur ce lien pour lire la newsletter.





8 janvier

Dimanche Fraternel
à la Maison des Frères du Beausset
RDV à 12h00 pour partager le repas sorti du sac, puis pour une après midi détente. Messe à 17h30.
Plus d'infos et covoiturage
Lydie au 04 94 89 09 47


13 janvier

Galette des rois
organisée par l'association AVISO
RDV à 18h, 16 rue Danton à Toulon.
RSVP avant le 10 janvier


15 janvier

Fête d’ici et d’ailleurs
avec la Pastorale des Migrants.
RDV à 10h15, place de la République à Hyères
A 16h00, galette des rois.

21 janvier

Voeux de l'Evêque
suivi de la galette diocésaine au Domaine de La Castille, à la Crau
De 12h30 à 15h

Formations du SYFORM

21 janvier

Faire des CA et des AG des lieux d'échanges

Plus d'infos


2 février

Comprendre le comportement dépressif

Plus d'infos


2-3 février

Le manager et la conduite de changement 

Plus d'infos


7 février

Mobiliser et fidéliser les bénévoles

Plus d'infos


Contacter le Syform au 04 94 24 90 01





IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr

Ecrivez-nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)