Iota, Bulletin d'infos de l'UDV N°20
14 juin 2004

EDITORIAL

Vous trouverez ou retrouverez dans ce numéro de IOTA le détail de l'Assemblée Générale que l'UDV a tenue vendredi dernier.

Vous découvrirez la composition du nouveau bureau de l'UDV. Cette année un important passage de témoin se produit. Les mandats de Roger Diez, Président, de Jean-Yves Règne, Vice Président, et Georges Aïello, trésorier, se sont achevés vendredi soir. Ils ont participé activement à l'édification et à la consolidation de l'UDV. Leur présence a été marquée par une constance dans le soutien (et il y a eu bien des tempêtes) et la fidélité aux valeurs fondatrices. Ils nous ont toujours rappelé de porter notre regard sur l'essentiel de la mission : l'accueil et la participation de tous - qu'ils soient remerciés pour leurs conseils.

En quelques années, le visage de l'UDV a changé, mais ce qui importe c'est de garder et transmettre le feu sacré. Ce feu sacré, je l'ai trouvé vendredi chez un administrateur. A chaque fois que l'adhésion d'une nouvelle association était votée, il lançait enthousiaste, une salve d'applaudissements qui se propageait. Il m'a ensuite confié ses mots : " L'UDV c'est d'abord un geste d'accueil, si on n'accueille pas les nouveaux membres à quoi ça rime ? ". Je ne peux que souhaiter que nous ayons tous à cœur cet esprit d'amitié.

Emmanuel Durand
Directeur Administratif

Nouveau bureau : Jean-Michel Permingeat, Président ; Alain Poggi, Vice-Président ; Geneviève Gaston-Carrère, Vice-Présidente ; Georges Aïello, Trésorier ; Alexandre Castell, Trésorier Adjoint ; Françoise Bourguignon, Secrétaire ; Gilles Rebêche, Secrétaire Adjoint.

ZOOM SUR...
Les grandes lignes du rapport d'orientation

Le rapport d'orientation présenté à l'Assemblée Générale de l'UDV s'inscrit dans la continuité des mutations opérées au cours de l'année 2003 tant au niveau organisationnel que dans le développement de projets.

Echange d'impressions Ce rapport marque la volonté de poursuivre ensemble la construction d'une dynamique de réseau. Cet effort passera par la consolidation des trois centres ressources. Dans cette optique, le Centre ressource d'Ingénierie sociale s'attachera à apporter son aide aux associations pour l'élaboration de leurs propres projets associatifs, il portera la communication et l'animation du réseau en s'appuyant sur des temps de fêtes et d'événements communs. Le Centre d'Animation spirituel, pour sa part, espère toucher un plus grand nombre de bénévoles et de permanents.

Un temps de convivialité après le travailAutre point d'importance présenté dans ce rapport, le programme de rénovation immobilière de la Maison Providence, lieu symbolique des actions de l'UDV, qui présage de nombreux défis qu'il faudra relever (Cf IOTA n°18). L'UDV se fixe également comme objectif de poursuivre un nouveau chantier institutionnel déjà amorcé, le programme Rivages Solidaires. L'UDV a entrepris depuis quelques mois d'être reconnue par les services de l'Etat à travers l'agrément d'un réseau médico-social. Il s'appuie sur le concept de santé, tel qu'il est défini par l'OMS : "La santé est un état de complet bien être physique , mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité".

Monseigneur Rey, présent à l'Assemblée GénéralePoursuivre ensemble la construction d'un dynamique de réseau, consolider les centres ressources, conduire le programme immobilier de la Maison Providence et finaliser le programme Rivages Solidaire, agrément "réseau médico social", tels seront donc les quatre grandes orientations de l'UDV pour l'année à venir. Au delà de ses objectifs, l'Union diaconale continue de réfléchir à son devenir d'ici 5 à 10 ans afin de mener au mieux son action contre l'exclusion sociale.


FENÊTRE SUR...

Affiche du salon

Premier Salon international des Initiatives de Paix






Les 4-5-6 juin 2004, le 1er salon international des initiatives de paix s'est tenu à Paris. Des approches diverses, didactiques, ludiques, visuelles ou autres ont été proposées au public afin de favoriser les échanges d'expériences, l'information, les prises de consciences et pourquoi pas l'engagement. Plus d'une centaine d'organisations dont le Secours Catholique, coorganisateur du salon, étaient présentes.
La représentation de choeur de ville à ParisL'UDV contribue à son échelle à des initiatives de paix. L'une de ses associations, Kaïre a apporté sa participation au salon en présentant sa création collective, chœur de ville (Cf IOTA n°3).
Un débat "la violence dans la ville, comment vivre ensemble" a précédé la représentation.* Il a parfaitement introduit le sujet de la pièce. A l'issue du spectacle, les spectateurs et les acteurs ont pris un temps d'échange très enrichissant.

Nous partageons avec vous deux des nombreuses initiatives présentées pendant le salon. Sur place, la troupe du Théâtre de l'Opprimé a présenté le concept de théâtre forum. Les spectateurs qui assistent à la représentation sont invités à entrer dans la scène pour la faire évoluer positivement. Cette méthode a été créée et développée par Augusto Boal à travers sa pratique du théâtre populaire au Brésil puis au cours de son exil en Europe. Elle se fonde sur deux convictions :
Débat à l'issue de la représentation "la conviction que le théâtre peut et doit être un outil pour changer le monde. Parce qu'il met en scène des situations qui sont le plus souvent intériorisées et vécues comme bloquées, le théâtre peut les rendre intelligibles et restituer aux histoires individuelles leur dimension collective. La conviction que le langage théâtral est naturel à l'être humain, que chacun peut se le réapproprier, que le spectateur devient acteur sur la scène pour devenir le protagoniste de sa propre vie ". C'est avec cet outil que le théâtre de la Gargouille a animé la journée mondiale du refus de la misère sur Toulon, la semaine du commerce équitable….

De nombreux témoins internationaux de la paix étaient présents. Natassa Elezovic et Arif Kandriu, tous deux partenaires du secours catholique - Caritas France au Kossovo, favorisent les rapprochements entre Serbes et Albanais. Elle est Serbe, lui Albanais et ils montent ensemble des camps de jeunes pour qu'au-delà des horreurs vécues pendant la guerre, ils se retrouvent comme amis. Ils ont expliqué leur utilisation de jeux coopératifs dans leurs actions de terrain. Ils utilisent par exemple une version améliorée du jeu de la chaise musicale. A chaque tour, seule une chaise est retirée du jeu. Les perdants ne sont pas éliminés, il reste pour les manches suivantes si bien qu'à la fin du jeu il ne reste plus que deux chaises pour l'ensemble des participants.

Voilà deux initiatives qui rapprochent et qui nous invitent à repenser nos actions : comment favoriser au mieux la paix à travers nos actes.

Marie-Alix Pannetier
Service de Communication

* dont l'intervention très pertinente de Fadéla Amara, présidente du collectif "Ni putes ni soumises". N'hésitez pas à venir nombreux lors de son passage à Toulon (cf. rubrique Rappel)

Sommaire

Rappels...

Communiquer...


Boite à Outils

logo udv
IOTA est la lettre électronique d'informations de L'Union diaconale du Var http://udv.free.fr
Ecrivez nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources d'ingénierie sociale de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)