En cas de problème d'affichage, cliquez sur ce lien

N°204 - 19 décembre  2012


Collectif varois des morts de la rue

Comme tous les ans le collectif Varois des morts de la rue vous invite à faire mémoire des personnes décédées dans la rue, dans une grande précarité ou solitude, durant l’année 2012. Lire la suite

L'UDV et l'hébergement d'urgence

arche de méditerranoéSamu Social, Amis de Paola, Amitié Massillon, SEV. Des associations membres de l’Union diaconale du Var se mobilisent pour l'hébergement d'urgence... Lire la suite

La maison Providence : nouveau souffle pour la diaconie

Après 5 ans de préparation du projet et 2 ans de travaux, la résidence Providence a été inaugurée le 5 décembre dernier... Lire la suite


Rapport du gouvernement sur la pauvreté en France
L'OFII publie son rapport au comité consultatif
Un nouveau directeur pour l’ARS PACA
Appels à projet
Newsletter du pôle d'animation spirituelle de l'UDV

Lire les autres brèves

Collectif Varois des morts de la rue

 
Comme tous les ans le collectif Varois des morts de la rue vous invite à faire mémoire des personnes décédées dans la rue, dans une grande précarité ou solitude, durant l’année 2012.
En effet, depuis 1999, une soirée est organisée, débutant par un temps de prière inter religieux pour toutes les personnes se trouvant démunies suite à une catastrophe météorologique, la guerre, les accidents de la vie….

Le collectif Varois des morts de la rue a désiré reprendre cette initiative en ajoutant un temps de cérémonie civil pour faire mémoire des personnes décédées dans l’année.

Pourquoi un Collectif ?
• pour rejoindre d’autres Collectifs nationaux
• pour être une parole auprès des pouvoirs publics et les interpeller. En effet, la crise met de nombreuses personnes fragiles en grande précarité
• pour donner à ces personnes des funérailles dignes, humaines et être en lien, si possible avec les familles

Le collectif Varois des morts de la rue a comme projet de réaliser sur l’île de Lérins, en lien avec les moines, une stèle faisant mémoire de toutes les personnes, anonymes, qui, pour un avenir meilleur partent sur des petits bateaux et périssent en Méditerranée.

Vous pouvez nous soutenir en venant nous rejoindre le 21 décembre à 19h30 devant l’Eglise St Louis pour un temps ensemble ou en faisant un don afin de financer notre projet.

Bonnes et belles fêtes de fin d’année !

Martine Fernet
Présidente du collectif des morts de la rue

L'UDV et l'hébergement d'urgence



arche

Samu Social, Amis de Paola, Amitié Massillon, SEV. Des associations membres de l’Union diaconale du Var se mobilisent, toute l’année pour certaines, plus spécialement pendant la période hivernale pour d’autres, pour accueillir les personnes de la rue et leur proposer un hébergement d’urgence ou un abri pour la nuit dans le département.
En tout, ce sont une centaine de lits qui permettent aux personnes sans abri de se reposer pendant la période hivernale.


Fonctionnement de l’hébergement d’urgence

Chaque structure d’hébergement fonctionne sur le même principe : c’est le 115 qui oriente les personnes vers les UHU (Unités d’Hébergement d’Urgence). Tous les matins, les UHU communiquent au 115 le nombre de places disponibles.Les hébergements d’urgence du Samu Social sont une mise à l’abri immédiate et inconditionnelle. Le SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation) recherche ensuite des solutions d’hébergement plus pérennes.
Toutes les structures ont un règlement et des horaires à respecter. Par exemple, l’alcool y est interdit, les armes également. « Lorsque les personnes arrivent, je leur demande de mettre leurs affaires dans la bagagerie, et de ne prendre que leurs affaires de toilette et une tenue de rechange, pour la sécurité de tous » affirme Erica Roussel, responsable de l’hébergement d’urgence des Amis de Paola.

                         ordi
Accueil autour d’un thé, douche, dîner et temps de convivialité devant les informations ou autour d’un jeu de cartes. Chaque structure, malgré sa singularité, fonctionne à peu près suivant le même rythme. Elles ouvrent vers 18h le soir et ferment le lendemain matin entre 7h30 et 8h.
Les haltes de nuit sont moins rythmées, car il s’agit plus d’un abri pour la nuit qu’un véritable hébergement. On peut y arriver jusqu’à 23h, des repas sont servis jusqu’à minuit. Aux Amis de Paola à Fréjus, 20 tapis de judo sont disposés dans une salle pour accueillir les personnes. A Amitié Massillon à Hyères, ce sont 12 chaises longues avec des couvertures qui sont mises à disposition des sans-abris.

Fragilité du public
 

La Coquette, St Joseph et Clémenceau. A Toulon, trois UHU - dont deux sont ouvertes toute l’année (La Coquette et St Joseph) - ont une capacité d’accueil de 53 personnes. « Nos locaux sont vieillissants, nos baux précaires. Nous recherchons des solutions plus pérennes, plus dignes, et plus adaptées à l’accueil des personnes » s’inquiètent les équipes du Samu Social. Ce qui les alarme, c’est que la précarité est en augmentation sur le territoire, et que, paradoxalement, les structures d’hébergement n’affichent pas complet depuis le début de la période hivernale. « La promiscuité génère beaucoup de tensions », insiste Erica Roussel. A la Lauve, où se trouve l’UHU des Amis de Paola, les studios sont prévus pour 2 à 3 personnes. « Une personne s’installe du côté de la cuisine, et les deux autres à l’autre bout, dans la partie salon, ce qui permet d’éviter des tensions », ajoute Erica. Cette structure affiche un taux d’occupation de 98%.

A Lorgues, l’association Solidarités Est Var (SEV) a ouvert un nouvel UHU cette année, qui peut accueillir 12 personnes. Chaque personne a sa propre chambre, avec un « espace toilette ». L’ambiance y est encore plus conviviale, même familiale. « Un jour, un homme arrive à la maison très agité et énervé. Lorsque je lui ai montré sa chambre, son visage a changé. Il m’a dit que c’était la première fois de sa vie qu’il avait une chambre individuelle ! », raconte Philippe Loiseau, responsable de la maison des Oblates, UHU de Lorgues. Le manque d’intimité est ce dont souffrent le plus les personnes de la rue, comme en témoignait Arnaud, SDF depuis plusieurs mois, dans un article de Var Matin en novembre dernier.

Tremplin vers un avenir meilleur

Dans l’ensemble, tous les coordinateurs des associations constatent une dégradation du public qu’ils rencontrent. Personnes extrêmement fragiles, déstructurées, avec d’importantes addictions, à l’alcool notamment. « L’hébergement hivernal permet de réapprendre les gestes du quotidien, de se familiariser avec le temps. » explique Madame Roussel. De plus en plus de travailleurs pauvres rejoignent les personnes de la rue. « Lors des tournées rue, il arrive même que des personnes ayant un toit viennent chercher un sandwich », affirme un bénévole du Samu Social. La majorité des personnes rencontrées ont entre 26 et 40 ans, 15% ont moins de 25 ans et 15% plus de 65 ans. L’objectif de ces hébergements d’urgence est d’orienter les personnes vers des dispositifs plus pérennes. Les associations travaillent avec des travailleurs sociaux qui accompagnent les personnes dans leurs démarches de réinsertion. Ainsi, Erica Roussel explique toujours aux personnes accueillies que « l’hébergement d’urgence est un tremplin vers un avenir meilleur ».

Contact SEV : Philippe Loiseau

Contact Amis de Paola : Erica Roussel

Contact Amitié Massillon : Mme Gray

Contact Samu Social : Pierre Gaillard

La maison Providence, un nouveau souffle pour la diaconie


Après 5 ans de préparation du projet et 2 ans de travaux, la résidence Providence a été inaugurée le 5 décembre dernier en présence de nombreux officiels. Un projet innovant, témoin de la solidarité entre la diaconie diocésaine, la société civile et les collectivités locales.

Visite des lieux 

La Maison Providence abrite :
 
- le siège de l’Union Diaconale du Var et son centre départemental,
- l’association Les amis de Jéricho, accueil de jour pour personnes en situation d’exclusion
- la Fraternité Saint Laurent qui regroupe les laïcs, et les religieux qui souhaitent prendre une part active dans l’enracinement spirituel du projet de la diaconie
- des prêtres et une communauté des sœurs du Bon pasteur, locataires de la résidence. Au-delà de leur mission pastorale, leur présence contribue au lien social dans le quartier.




Un projet social et pastoral participatif et ouvert


Il puise ses fondements dans les valeurs et principes de la charte dont se sont dotées les associations membres de l’UDV : la solidarité, le partage, la fraternité. L’enjeu et l’originalité du projet est de créer des liens, d’impulser une dynamique afin que chacun, salariés, béné¬voles, personnes accueillis et locataires (selon leur volonté), se sentent concernés pour faire vivre cette maison de façon conviviale et ouverte sur le quartier en mettant l’Homme au cœur du projet. Un conseil de maison se réunit régulièrement pour coordonner les initiatives. Garant de l’état d’esprit, il sera force de propositions et procédera à une évaluation régulière des actions entreprises. L’action des associations de la Maison Diocésaine de la solidarité s’inscrit dans le cadre de la diaconie.
Le premier devoir des associations de la diaconie est d’apporter une aide concrète, matérielle et morale aux personnes accueillies. Les associations de la maison Providence prennent aussi en compte les besoins spirituels des personnes accueillies et des membres des associations qui le souhaitent dans le respect de la liberté de religion et de conscience de chaque personne .
Ainsi les associations de la maison s’efforcent, selon des moyens appropriés et avec l’aide de personnes identifiées dans chaque association et dans la Fraternité St Laurent, de relever l’ensemble des défis de la diaconie.

Inauguration

 Le 5 décembre dernier, environ 250 personnes se sont rassemblées pour l’inauguration de la nouvelle résidence providence. De nombreux officiels civils et religieux étaient présents notamment M. Cayrel, préfet du Var, M. Falco, sénateur-maire de Toulon, M. Voglimacci, PDG de la SA HLM Erilia, Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, et Gilles Rebêche, diacre délégué diocésain à la solidarité.
La cérémonie a débuté sur les airs rythmés de la chorale Chœur Espérance, suivi du traditionnel coupé du ruban, de la visite d’un appartement, puis des locaux de l’association Les amis de Jéricho. Vint ensuite un temps de prière et la bénédiction des bâtiments par Monseigneur Rey.
Une inauguration originale pour un projet original !
A l’heure où on interroge l’Eglise sur l’utilisation de ses biens immobiliers pour des projets de solidarité, la maison Providence est le signe concret d’une coopération intelligente entre la société civile, la diaconie diocésaine et les collectivités locales, Après 30 ans d’existence, la diaconie avait besoin d’un nouveau souffle. Cette nouvelle maison Providence en est le signe et lui impulse une nouvelle dynamique. Elle est à la fois un lieu d’accueil pour les plus fragiles, et un lieu de prière pour soutenir spirituellement tous ces projets, avec la présence de la Fraternité saint Laurent.

Un élan vers Diaconia
« A l’approche du grand rassemblement Diaconia en mai 2013 à Lourdes, l’inauguration de cette maison a une résonnance un peu particulière. C’est un beau lieu d’accueil pour les diocèses qui viennent voir le visage de la diaconie du Var. C’est aussi une manière de montrer comment l’Eglise, experte en humanité, s’intègre dans un programme urbain, mobilise des bénévoles et des religieux, mais aussi se professionnalise ». déclare Gilles Rebêche.

Télécharger la plaquette de la maison

Adresse : 327-363 Av Colonel Picot 83100 Toulon


Rapport du gouvernement sur la pauvreté en France

En 2010, le nombre des situations de pauvreté a augmenté et s’est diversifié. La pauvreté a changé de visage. Ce rapport du ministère des affaires sociales et de la santé, et du ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, présente plusieurs indicateurs de pauvreté et de précarité qui convergent et soulignent trois défis que le gouvernement entend relever.
Plus d'infos

L’Office Français de l’Immigration et de l’intégration publie son rapport au comité consultatif

L’OFII remet son rapport concernant le dispositif d’aide au retour volontaire des étrangers dans leur pays d’origine pour 2013.
Plus d'infos

Un nouveau directeur pour l’ARS PACA

Paul Caste, actuellement à l’inspection générale des affaires sociales, a été nommé directeur général de l'ARS (agence régionale de santé) Paca le 12 décembre dernier en conseil des ministres.

Appel à projet relatif à la création de 1000 places en CADA pour 2013

Le ministre de l'intérieur a décidé de créer 1 000 places supplémentaires en centres d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA) au niveau national dès le 1er juillet 2013. Dans ce cadre, le Préfet des Bouches-du-Rhône ouvre un avis d'appel à projets pour l'ouverture de places de CADA dans le département.
Plus d'infos

La nouvelle newsletter de l'association Sichem vient de sortir

Sichem publie son nouveau numéro de la Lettre d’Ici et d’Ailleurs.
Cliquez ici pour la télécharger

Actualité Logement 83

Les partenaires du Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées (PDALPD) publient leur nouvelle lettre électronique : le logement accessible pour Tous.
Consulter la newsletter

La région se mobilise pour le logement des jeunes – Appel à Projets

La région Paca lance un fonds régional de soutien au logement des jeunes. Dans ce cadre, elle accompagne les projets qui favorisent l'accès au logement des 16-25 ans, qu'ils soient en apprentissage, en formation, jeunes actifs, travailleurs saisonniers, ou en difficulté d'insertion. Date de limite des dépôts : 15 février 2013
Télécharger l'appel à projet

Retour sur la Journée Mondiale du Bénévolat 2012

Jeudi 6 décembre, près de 140 personnes étaient présentes dans les locaux de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) de Toulon afin de mettre à l’honneur l’engagement des bénévoles dans les associations de solidarité.
Lire le compte rendu

Les personnes âgées aussi souffrent de la crise

L’AGE Platform Europe (réseau européen qui regroupe près de 167 organisations de personnes âgées de 50 ans) publie un rapport sur la pauvreté des personnes âgées en particulier des personnes les plus vulnérables. .
Consulter le rapport

Newsletter du pôle d'animation spirituelle de l'UDV

Le dernier numéro d'Infospi vient de sortir .
Lire le numéro de décembre

Le CAAA récompensé par la fondation Orange

Le CAAA a reçu un chèque de 4000€ de la fondation Orange qui permettra de renforcer les actions d’insertion linguistique et d’accompagnement à la scolarité .
Lire l'article de Var Matin

17 décembre
Repas de Noël de l’association Maisons Bethléem
à 12h dans les locaux de l’association à Toulon.

18 décembre

Vernissage peinture
à 18h aux Apprentis d’Auteuil à Toulon.

19 décembre

Repas de Noël de l’association les Amis de Paola
à 12h dans les locaux de l’association à Fréjus.
Plus d'infos

20 décembre

Formation à l’éducation des enfants
de 20h30 à 22h au Pôle Jeunesse de Saint Jean du Var à Toulon.
Plus d'infos

21 décembre

Hommage aux morts de la rue et aux sans-abris
à partir de 19h30 devant l’église St Louis à Toulon.
Plus d'infos

22 décembre

Sortie au cirque Amar avec l’association CAA-cœur de ville
à partir de 14h au Mourillon à Toulon.
Plus d'infos

24 décembre

Repas de Noël de l’association les Amis de Jéricho
à 12h dans les locaux de l’association à Toulon.
Inscription nécessaire
Plus d'infos

24 décembre

Repas de Noël de l’association Amitié Massillon
à 12h à l’accueil de jour de l’association à Hyères.
Plus d'infos

24 décembre

Repas de Noël de l’association Logivar St Louis
à 12h dans les locaux de l’association à Toulon.

10 janvier 2013

Conférence
sur le thème " quand la personne handicapée nous parle de nos émotions "
animée par Jean Vanier à 20h au centre universitaire méditerranéen de Nice.

18 janvier 2013

Soirée thématique

sur le thème " l'art est-il beau ? ", animée par Pierre Durande, philosophe.
A 20h30 à l’église Sainte Jeanne d’Arc à Toulon.

24 janvier 2013

Conférence
sur le thème " Servir la Fraternité, un défi pour l’Eglise et la société "
A 19h30 au Clou à Draguignan.

25 janvier 2013

Colloque
sur le thème " l'enfant qui n'apprend pas "
De 9h à 17h au Centre Hospitalier Valvert à Marseille.

29 janvier

Formation
sur le thème " Enfance : prévenir et protéger "
A partir de 9h dans les locaux de l'UDV à Toulon.
Formation gratuite

15 mars 2013

Colloque

sur le thème " Suicide : question de vie ou de mort ? "
A partir de 9h à l’hôpital Ste Anne à Toulon.


blog culture solidarité


IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var http://www.udv-asso.fr

Ecrivez-nous à l'adresse
Communication Iota
ou par courrier :

Centre départemental de l'UDV
363, av. colonel Picot
83100 Toulon
(France)