En cas de problème d'affichage, cliquez ici

N°221 - 13 février 2014


La pierre rejetée des bâtisseurs...

...est devenue pierre angulaire". Revisitons nos pratiques ! Lire la suite

Magdala

Depuis plusieurs mois, sur l’aire toulonnaise, un programme d’action sociale intitulé MAGDALA mobilise beaucoup de monde... Lire la suite

Les oeuvres Hospitalière de Malte à Toulon

L'Ordre de Malte France est une association caritative reconnue d’utilité publique... Lire la suite


Offres d'emploi
Appel à bénévoles
La bricothèque
Eco Hameau St François
Lire la suite

La pierre rejetée des bâtisseurs...


"La pierre rejetée des bâtisseurs est devenue pierre angulaire" Revisitons nos pratiques !
En choisissant cette phrase biblique comme thème de réflexion des trois prochaines années, l'UDV a voulu mettre en évidence l'importance de la place des plus faibles et des plus fragiles dans nos associations, mais, au-delà, dans toute la société.
Dans l'histoire de la lutte contre l'exclusion, la reconnaissance des droits et de la dignité des personnes les plus démunies a constitué une étape essentielle. Grâce notamment à l'abbé Pierre, à Joseph Wresinski, les assistés d'hier sont invités à devenir les principaux acteurs de leur propre restauration mais aussi des acteurs d'une vie sociale fraternelle .
Nous sommes invités, dans nos associations, à revisiter nos pratiques professionnelles et notre vie associative, pour donner leur place aux rejetés et aux exclus, et s'appuyer sur eux pour construire une société nouvelle, respectueuse de la dignité de chacun.

Jean-Michel Permingeat
Président de l'UDV

MAGDALA, une dynamique inter-associative pour répondre aux nouveaux défis de la précarité (1/3)


Depuis plusieurs mois, sur l’aire toulonnaise, un programme d’action sociale intitulé MAGDALA mobilise beaucoup de monde. Il suscite des enjeux (et parfois des inquiétudes), car il est à l’initiative de plusieurs chantiers : la refondation du Samu Social, l’ouverture de la résidence solidaire « Les Favières », le renforcement du travail de rue appelé "Maraude de jour et de nuit", la réflexion sur l’opportunité d’ouvrir une « clinique sociale de rue », l’organisation des astreintes climatiques, etc….
Iota vous propose de partir à la découverte de ce projet au cours de différents numéros successifs.

Constat
historiquedracenie
La crise économique, conjuguée à la réforme des politiques publiques, au chômage de longue durée, au déficit de réponses sanitaires et sociales adaptées aux populations les plus fragiles (vieillards à la rue, sans-abri en grande souffrance psychique, jeunes en errances, travailleurs pauvres sans logement, demandeurs d’asile et sans papiers, familles avec enfants à la rue, femmes ayant subi des violences, etc…), ont conduit les travailleurs sociaux de l’UDV, mais aussi leurs partenaires, à exiger que des solutions innovantes et diversifiées soient recherchées pour un meilleur accompagnement des personnes. Il est apparu « urgent de sortir de l’urgence », et de prendre du temps pour ne pas s’enkyster dans des dispositifs qui, à terme, pourraient aller contre les intérêts des personnes accueillies.
Tout en étant conscient qu’il fallait garder un accueil de nuit à bas seuil pour des situations critiques, il est apparu indispensable de trouver un site qui puisse préserver l’intimité des accueillis, un temps d’accueil suffisamment long pour pouvoir faire des projets, et rebondir sur une trajectoire de réintégration sociale.
C’est ainsi qu’est né le projet de « Résidence solidaire Les Favières » dans l’ancienne clinique de l’Artémise, au nord du Faron, et de « l’accueil St Joseph » à Toulon, pour garder provisoirement un accueil inconditionnel à bas seuil, pour des personnes ne souhaitant pas encore s’inscrire dans un projet de « sortie de rue ».

Conviction

La recherche de solutions adaptées et le renouvellement du partenariat de manière constructive avec les services de l’Etat, l’ARS, le Conseil Général, le Conseil Régional, les communes et communautés de commune est une des conditions essentielles pour inscrire la solidarité et la lutte contre les exclusions dans le développement social local.
Le travail en commun en interne des associations concernées (Amis de Jéricho, Samu Social de l’aire Toulonnaise, Logivar St Louis, Promo Soins, Sichem et l’UDV) mais aussi de nos partenaires (Fondation Abbé Pierre, Croix Rouge Française, Œuvres Hospitalières de Malte, Secours Catholique, Familles et Tendresse, le Chemin, SIAO, Hôpital….) a créé une formidable dynamique de créativité et d’émulation, qui n’est pas sans donner le vertige certains jours. « C’est dans la pauvreté des moyens, qu’est sollicitée l’imagination » nous rassure le proverbe.

Focus sur la résidence solidaire les Favières

Début mars, la résidence solidaire des Favières pourra accueillir de manière durable 38 personnes, 24h sur 24, 365 jours par an sans être menacées chaque matin d’être remises à la rue et condamnées à une existence de survie.
Un lieu où elles pourront se poser et se sentir chez elles, le temps de trouver une orientation qui corresponde à leur projet de vie. L’inauguration officielle par le Préfet, les élus et le diocèse aura lieu début avril.
Une équipe salariée de 13 personnes (veilleurs de nuit, travailleurs sociaux, animateur, secrétaire …) se constitue ainsi qu’une équipe de bénévole toujours disponible pour accueillir de nouveaux venus. Un couple de gardiens des lieux bénévoles, nommé par la Fraternité St Laurent, aura en charge la convivialité et l’animation spirituelle.


Mais avant son ouverture, Les Favières ont besoin d’un petit coup de neuf. Sous la houlette d’André Gillet (administrateur et bénévole de l’UDV, chargé des affaires immobilières) plusieurs corps de métier se sont mis à l’ouvrage (plombiers, électriciens, chauffagistes …..).
Une bricol’party organisée par le service bénévolat de l’UDV a mobilisé plus de 70 personnes en décembre, en réunissant futurs résidents et bénévoles d’associations.
D’autres éditions sont prévues.
Amis Bricoleurs n’hésitez pas à prendre votre bleu de travail et à rejoindre l’équipe pour une nouvelle journée de bricolage dans la bonne humeur du et la joie du service !

Plus d'infos
Gilles Rebêche

Ordre de Malte : une force au service des plus faibles


L'Ordre de Malte France est une association caritative reconnue d’utilité publique dont les actions couvrent les multiples aspects de la fragilité humaine : sociale, physique et psychologique.
Depuis plusieurs années sur le département, une centaine de bénévoles se relaie pour apporter une aide concrète aux plus nécessiteux.


Mission de l'association
Portée par les valeurs chrétiennes, sa vocation est d'accueillir et de secourir les plus faibles, sans distinction d'origine ou de religion.
L'Ordre de Malte France mobilise ses ressources et ses compétences dans :
La Solidarité
L'association est résolument engagée dans l'accueil et l'accompagnement des personnes en situation de précarité (sans-abri ou en réinsertion) et des personnes déboutées de leur demande de droit d'asile et dans l'assistance juridique des personnes retenues dans des Centres de Rétention Administrative.
Les Secours
L'Ordre de Malte France inscrit son action dans l'ensemble de la chaîne des secours, depuis la formation des professionnels et des bénévoles jusqu'aux interventions sur le terrain. A l'international, il intervient dans des missions d'urgence liées aux grandes catastrophes naturelles ou humanitaires.
La Santé
L'Ordre de Malte France crée et gère des établissements médico-sociaux et hospitaliers qui font référence en France comme dans les régions les plus pauvres du monde, notamment dans les domaines :
• du handicap,
• de l'autisme,
• de l'âge et de la dépendance (notamment Alzheimer),
• de la mère et de l'enfant (Maternités),
• de la lutte contre les grandes endémies.


Les formations
Prolongement naturel de sa vocation, l'association développe, en France et à l'international, des programme de formations d'ambulanciers, au secourisme et à la prévention des risques et des formations medico-sociales.
L'Ordre de Malte France mobilise la compétence et le savoir-faire de ses équipes dans les domaines suivants :
• Lutte contre la précarité par l'accueil, l'hébergement, le soin et la réinsertion des personnes sans domicile fixe. Aide aux migrants par l'accompagnement social, juridique ou le soutien des projets de réinsertion au pays.
• Accompagnement tutélaire (ANAT) des personnes qui lui sont confiées par une décision judiciaire.

L'ordre de Malte dans le Var

Dans le Var, les projets au service des plus faibles ne manquent pas !
Institut de Formation d'Ambulanciers
L’Institut de Formation d’Ambulanciers situé à Toulon Ouest, propose un cursus de formation allant de la préparation au concours d’entrée à la formation au Diplôme d’Etat, jusqu’aux modules de formation continue pour les ambulanciers en poste. Une journée porte ouverte à lieu le 10 mars 2014 avec des informations sur le métier d'ambulancier, sur la formation du Diplome d'Etat d'Ambulancier et sur la préparation au concours.
Les quêtes
Des quêtes sont organisées annuellement par une équipe de bénévoles au sein des paroisses du Var, pour la participation à la Journée Mondiale des Lépreux (janvier) ainsi qu'à la semaine nationale des personnes handicapées physiques (mars).
Bus de nuit avec le Samu social
Depuis 9 ans sur Toulon, 1 à 2 bénévoles de l'association tournent 6 jours sur 7 avec le bus de nuit du Samu social de l'aire Toulonnaise, afin d'apporter de quoi manger, et un peu de réconfort aux personnes de la rue.
Sur Fréjus, la délégation met également à disposition des Amis de Paola, qui gère le Samu social de Fréjus, des bénévoles pour les maraudes, 2 soirs par semaine d'octobre à Avril.
Collecte de lunettes et de radiographies argentiques
La collecte de lunettes se fait depuis 2007. En 2012, 10 000 paires de lunettes ont été expédiées au centre d'optique d'Eaubonne, grâce à une belle dynamique de groupe.
Par ailelurs, les fonds récoltés par les radiographies collectées, ont financé une ambulance pour un pays en voie de développement.
De petits gestes qui permettent de financer des grands projets!
La variété des projets proposées rassemble une diversité de bénévoles "Notre association rassemble des bénévoles de tous horizons : aussi bien des jeunes, des personnes très diplomées, des retraités, des personnes sans emploi... Ma mission consiste à animer et coordonner ces différents projets." explique Serge Robert, délégué départemental Varois de l'ordre de Malte, depuis avril 2013.

Prochainement, une activité de secourisme va être lancée, pour pouvoir intervenir lors de grands rassemblements.

Plus d'infos :
Serge Robert
Délégué départemental de l'Ordre de Malte

Offres d'emploi

- Le service communication de l'UDV recherche un(e) Chargé(e) de communication en CDI
Consulter l'offre

Appels à bénévoles

Sichem recherche en Urgence des bénévoles pour son action SOQUERES, auprès des familles roms.
Plus d'infos

Bricothèque : les outils de la solidarité

La bricothèque a ouvert ses portes en septembre 2013 à Marseille. Un lieu solidaire où l’on vient emprunter du matériel de bricolage et apprendre quelques notions de base pour retrouver l’envie de s’approprier son logement.
Un lieu d'insertion professionnelle et de rencontres culturelles !
Plus d'infos 

Nouvelles de l'Eco Hameau St François à Draguignan

Suite à l’appel à candidature pour maitrise d’œuvre, 5 cabinets d’architecte ont été retenus par le jury de la Foncière Habitat & Humanisme. Ces derniers ont été invités à se rendre sur le site afin de remettre à la fin du mois de janvier une proposition de prestations et une note d’intention. La Foncière Habitat & Humanisme réunira le jury final le 20 février à Lyon.
Lire la suite


15 février

Théâtre : "Le magasin des suicides"
Pièce de Jean Teulé, jouée par la troupe du théâtre de la Gargouille, à 20h30 au Foyer de l’amitié à La Valette-du-Var
Tarif : 7€ -
Tarif solidarité : 3€

15 février

Cycle de Formation : initiation à la doctrine sociale de l'Eglise
de Février à Mai, organisé par l'IDFP en lien avec l'OSP et la diaconie du Var
Prochain thème : "Fractures sociales, peut-on les soigner?"
par Gilles Rebêche
de 14h à 17h, au domaine de la Castille à La Crau

15 février

Bricol'party saison II
Journée de bricolage, nettoyage, peinture, petites réparations, au centre d'hébergement St Joseph, rue Commandant Jean Lhoste à Toulon, de 8h30 à 17h.
Une dynamique collective de recherche du beau, d'entretien et valorisation/respect des personnes accueillies.

17 février

Réunion d'information collective
sur les cycles d'ateliers collectifs du Piles, qui accompagnent le développement de projets d'économie solidaire.
de 10h à 12h au Piles, 55 avenue du 4 septembre à Draguignan

19 février

Réunion d'information
sur l'entreprise d'insertion Envie Var et ses activités
à 10h, salle 2 du Conseil Général du Var, 1 Boulevard Foch à Draguignan

19 février

Présentation du rapport du mal logement de la fondation Abbé Pierre
de 9h à 17 au Théâtre Appolinaire à La Seyne sur mer

21 février

Concert romantique au profit des Amis de Paola
Par l'orchestre Ad Libitum
à 20h30, église du Sacré Coeur à Fréjus
Participation libre

4 mars
Permanence du Piles à Aups
à la maison départementale du Haut Var Verdon

10 mars
Assemblée Générale de Var équitable
à 17h30 dans les locaux de la mutualité française.
13 mars
Assemblée générale de l'association Sichem
à 14h au 39 rue Gimelli à Toulon

IOTA est la lettre électronique d'informations de l'Union diaconale du Var
http://www.udv-asso.fr

Pour nous écrire
Par courriel
Par courrier
Centre départemental de l'UDV
363 Av Colonel Picot
83100 Toulon
(France)