Iota, Bulletin d'infos de l'UDV
N°74
27 novembre 2006

EDITORIAL

La cohésion sociale et l’engagement citoyen

Avez-vous entendu parler des CUCS* ? et de l’ACSE** ? Ce sont deux outils créés par l’Etat pour accompagner la cohésion sociale, une cohésion sociale qui souffre… Mais pour qu'elle se mette en marche, il est nécessaire de faire appel à l’engagement citoyen, que ce soit à travers le bénévolat associatif ou le volontariat.
Ensuite il reste encore à mettre en lien les citoyens et les dispositifs de l’Etat, pour que les projets avancent. Il faut même parfois "traduire", ou "faire pour" les associations quand s’installe une logique d’appels d’offre, avec des dossiers complexes à remplir dans les temps… Le centre ressources de l’UDV s’y atèle, notamment en accompagnant des associations comme Amitié Moulins au Jonquet.

Quand l’engagement citoyen et les institutions républicaines sont en phase, on peut s’attendre à ce que la cohésion sociale avance. Mais lorsque les deux ne se retrouvent pas, c’est plus difficile ! Nous en profitons pour souligner la mobilisation des bénévoles de l’association Accueil Bartimée Logivar. Sortit malgré eux du dispositif de la Veille Sociale alors qu'ils y sont étroitement impliqués depuis de nombreuses années, ils ont le courage de poursuivre un hébergement militant sur Le Lavandou. Appuyés par le centre ressources, ils n’en restent pas moins professionnels dans leur approche et souhaiteraient prolonger d’un mois leur période d’ouverture, restreinte cet hiver, faute de moyens… A bon entendeur, salut !

Gonzague de Fombelle
Chef de Projets

*Contrat Urbain de Cohésion Social, remplaçant les Contrats de Ville
**Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances


ZOOM SUR...

Amitié moulin dévoilera bientôt son nouveau visage … un mas provençal au cœur du quartier du Jonquet

En octobre 2005, Iota vous annonçait le projet de réhabilitation de l'Arche des moulins. Un peu plus d'une année s'est écoulée et le projet se concrétise enfin. Les travaux qui devraient durer quelques mois commenceront en janvier 2007… retour sur un projet de longue halène !

Tout commence par une idée toute simple : pour embellir les abords de l'association, pourquoi ne pas créer tous ensemble une mosaïque pour représenter l'arche des moulins ? Et voilà, le projet est lancé, en 2003 l'association fait appel aux savoirs faires de Kaïré et mobilise ses adhérents (les habitants du quartier) et le résultat ne tarde pas : une belle mosaïque orne désormais l'entrée d'Amitié Moulin.
C'est alors qu'un nouveau projet voit logiquement le jour, avec une si belle enseigne, les alentours extérieurs de l'association plutôt délabrés font grise mine… c'est le moment idéal pour imaginer quelques travaux de réhabilitation du jardin. Cet espace, aujourd'hui peu utilisé, mérite de retrouver une véritable place dans le projet associatif.

Il aura tout de même fallu une année pour le mettre en musique mais ce temps de réflexion aura permis d'intégrer le chantier dans la nouvelle dynamique du service Relief qui, coordonné par le centre ressource de l'UDV, s'attèle à développer les initiatives liées à l'emploi et à la formation en direction des personnes accueillies dans ses associations.
"Relief poursuit un double objectif" explique Gonzague de Fombelle, "aider les associations dans leurs travaux de réhabilitation, en cohérence avec leur projet associatif, et donner envie, mettre en route les habitants des quartiers ou personnes accueillies dans ces associations en les associant aux travaux". Quelques habitants vont donc participer aux travaux et seront dédommagés, par exemple, par des chèques emploi associatifs. A la fin du chantier, ils seront accompagnés par une évaluation de leur travail et éventuellement orientés vers des formations qualifiantes proposées par les partenaires de l'insertion professionnelle.

Un nouveau rendez-vous est donc fixé dans le quartier du Jonquet qui voit décidément fleurir de nombreuses initiatives associatives, auxquelles s’associe volontiers Amitié Moulins, par exemple  : la création d’un nouveau centre social pour l'ouest toulonnais dont la principale mission est de coordonner les associations et activités qui existent déjà dans le quartier, la "Fête de toutes les couleurs" qui a permis aux habitants de s’approprier le centre social….
L'Arche des Moulins, l'une des plus anciennes associations du quartier fixe un nouveau rendez-vous au printemps pour inaugurer son nouvel espace extérieur où il fera bon vivre, où l'on se retrouvera avec plaisir dans la douceur d'un petit mas provençal.

Plus d’infos :
Amitié Moulins

11, rue Alexis Agarat - 83200 Toulon
04 94 93 00 22

FENÊTRE SUR...

"JEUNES, CITOYENS ET… VOLONTAIRES"

C’est ce slogan qui a fait la promotion de la journée nationale d'information sur le Service Civil Volontaire (SCV) qui a eu lieu le 15 novembre 2006. A Toulon, la rencontre d'information organisée à cette occasion à la préfecture à rassemblé les intervenants du secteur : Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, préfecture, associations...

"Parallèlement au bénévolat et à l'emploi associatif salarié, le volontariat a pour vocation de devenir le troisième pilier des ressources humaines des associations". "Il représente une étape importante dans la reconnaissance et l'engagement des jeunes dans la société, un investissement significatif de la collectivité en direction de la jeunesse et une chance pour les jeunes de donner un sens à leur engagement et partager de nouvelles expériences" peut-on lire sur le site Internet du ministère de la jeunesse et des sports.

L’UDV, présente à cette rencontre, a rappelé son long passé avec le volontariat. Elle a ainsi accueilli les "volontaires Ville", Laurent Bohu, l’ancien chargé de com’ était issu de leurs rangs, et les objecteurs de conscience, certains d’entre eux travaillent désormais à Archaos et à RCF. Elle a aidé l’association Unis-cités durant ces 3 dernières années afin de faciliter son implantation dans le Var.
Elle travaille avec ICE-RF (Initiative Chrétienne pour l’Europe – Réseau francophone) et accueille dans ce cadre 4 volontaires allemands par an depuis 15 ans. Cette année deux volontaires travaillent sur l’aire toulonnaise aux amis de Jéricho et à Logivar Saint Louis et deux autres à Fréjus aux amis de Paola et à Semailles 83. L’objectif de cet échange est de construire des ponts entre les nationalités. Fabian et Cristoph, âgés de 20 ans,  présents à la rencontre témoignaient: "Tout est enrichissant dans cette expérience, y compris la découverte des mentalités différentes et la connaissance de la langue."

Le service civil volontaire a pour ambition de coordonner les nombreuses formes de volontariat déjà existantes et de promouvoir de nouvelles missions d’intérêt général.
Le jeune volontaire, âgé de 16 à 25 ans, effectue une mission de 6 à 12 mois avec un temps de travail d'au moins 26 heures hebdomadaires au sein d’un organisme agréé (associations, collectivités territoriales ou établissements publics ayant une mission d'intérêt général).
Il effectue une mission d'intérêt général qui peut être par exemple :
l’aide et l’accompagnement de personnes rencontrant des difficultés en raison de leur âge, de leur handicap ou de leur état de santé ;
la protection et la mise en valeur de l’environnement ;
des actions de médiation et conciliation ;
la prévention et la lutte contre les exclusions ;
des actions dans les domaines de l'éducation et du soutien scolaire ;
la prévention, l’éducation, l’information en matière de santé publique…

Mais le SCV doit aussi être l’occasion de développer la formation citoyenne des jeunes et de favoriser leur insertion sociale et professionnelle. L'organisme d'accueil est donc soumis à des obligations comme : mettre en place un tutorat individualisé, dispenser un programme de formation notamment aux valeurs civiques et offrir un accompagnement à l’insertion professionnelle.

Enfin, le service civil volontaire prévoit une rétribution qui est versée dans le cadre du contrat signé avec la structure d’accueil :
Contrat d’accompagnement vers l’emploi (en lien avec l’ANPE),
Contrat de volontariat associatif (en lien avec la DDJS),
Contrat de volontariat civil de cohésion sociale et de solidarité ou contrat de volontariat civil à l’aide technique (en lien avec l’ACSE),
L’indemnité mensuelle pouvant aller jusqu’à 627 € dans le cadre d’un volontariat associatif. En contrepartie, la structure d'accueil pourra percevoir un financement de l'ACSE pour la rétribution du jeune et sa formation (900 € environ par jeune accueilli et par mois).

ACSE Paca (Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des chances)
17, rue Pierre Dupré
3417 Marseille cedex 08
04 91 53 80 00

Plus d'info :
Direction départementale
de la jeunesse et des sports

94, Boulevard Desaix
83000 TOULON
04 94 16 90 90

Télécharger le dépliant "CSV : mode d'emploi pour les structures".

Le mémo...
- Pour une information précise sur les différents  types de volontariat, merci de consulter le site Internet www.servicecivilvolontaire.fr - onglet : les volontariats.
- En ce qui concerne le service volontaire universel vous pouvez consulter le site Internet www.servicevolontaire.com

Sommaire

Formations

Rappels...

Communiquer...

Boite à Outils

logo udv
IOTA est la lettre électronique d'informations de L'Union diaconale du Var http://udv.free.fr
Ecrivez nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)