Iota, Bulletin d'infos de l'UDV
N°77
23 janvier 2007

EDITORIAL

"Il a essayé d'aimer!"

Ces mots que l'abbé Pierre souhaitait pour épitaphe, peuvent devenir aujourd'hui pour chacun de nous un beau programme de vie.

"Essayer d'aimer" c'est croire chaque matin à la force tranquille de la fraternité, c'est persévérer chaque jour face à l'injustice et au malheur pour trouver les voies de la solidarité et de l'espérance en refusant le fatalisme et la compromission avec le mal !
"Essayer d'aimer" c'est entrer avec patience et humilité dans le long combat de réconciliation avec soi même, avec les autres et avec Dieu... pour reconnaitre la dignité de tous, en particulier des plus souffrants.
"Essayer d'aimer" c'est vivre en commençant par le respect de l'autre quel qu'il soit ! C'est d'une certaine manière ce que SICHEM, a voulu vivre samedi dernier avec la "fête d'ici et d'ailleurs"!

Merci à l'abbé Pierre de nous encourager pour continuer dans toutes nos initiatives à "essayer d'aimer".

Gilles Rebêche

Lire le message de Mgr Rey, Evêque du diocèse de Fréjus-Toulon, à l'occasion de la mort de l'abbé Pierre.

ZOOM SUR...

L'album de la fête d'ici et d'ailleurs.

C'est en 2000, pendant l’année du Jubilé des migrants, que l'association Sichem naissait. Sept ans plus tard, ce samedi 20 janvier, Sichem proposait la cinquième édition de La fête d’ici et d’ailleurs en partenariat avec le CAAA, les Amis de Jéricho, Promo-Soins, le SAMU Social, le Secours Catholique, l’Union diaconale du Var, Kaïré, Amitié Moulins, France Terre d’Asile.

Ce fut l'occasion pour chacun de témoigner de ses origines et de partager un temps de fête traditionnellement autour de l’Epiphanie pour se rappeler que, dès le départ, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres, représentés par les bergers, puis à des étrangers, les mages, qui vont reconnaître dans cet enfant couché dans une mangeoire Celui qui devait venir. Une fête avec des participants venus des quatre coins du monde ; Ethiopie, Cameroun, Sénégal, Algérie, Maroc, Tunisie, Egypte, Arménie, Turquie, Azerbaïdjan, Géorgie, Ouzbékistan, Roumanie, Ukraine, Pologne, Danemark, Italie, Allemagne, Norvège, France, Espagne, Portugal, Belgique, et d'ailleurs… Nous vous invitons à feuilleter l’album photo de ce temps festif … au programme : magie, musique, maquillage, décoration, cartes de vœux, fresque, saveurs du monde, exposition de photos (prêtée par France Terre d'Asile), danse, et surtout chaleur humaine et convivialité !


C’est sous un soleil magnifique que s’est déroulée
La fête d’ici et d’ailleurs.

Mejdoub Benzohra, Président de l’association nous a invités à écrire nos vœux pour 2007 sur la fresque multicolore et polyglotte organisée par l’association Femme dans la Cité !
Certains se sont lancés dans la confection de cartes de vœux selon une technique de cire et peinture proposée par l’association Kaïré. Les cartes seront envoyées aux quatre coins du monde !

Les enfants ont décoré des couronnes et ont été maquillés selon l’inspiration des artistes. Que de petits roi et reines !

Et puis le buffet "Thés du monde" s’est ouvert avec le traditionnel thé marocain, à la menthe et un thé éthiopien délicieusement épicé (cannelle, clous de girofle, cardamome dont le secret réside dans les proportions…).
Après son incroyable spectacle de magie, le magicien a fait apparaître dans un feu d’artifice, les rois mages !!! Ce sont eux qui ont distribué les excellentes galettes de la boulangerie « Dessine-moi un pain » de la Seyne.

Enfin, dans nos claquements de mains rythmés, Souad a exécuté une danse orientale. Beaucoup ont rejoint la danseuse sur sa piste !!

Avant de se quitter, les participants de cette journée de voyage à travers les couleurs, les odeurs et les rythmes s’échangeaient des recettes, se montraient leur pays sur la carte, essayaient deviner quel est le drapeau de chaque pays ou encore de prononcer un dernier mot en roumain.

Plus d'info :
Sichem
04 94 24 89 19

FENÊTRE SUR...

Dans le Var, l'action de l'abbé Pierre a porté de nombreux fruits...

C'est à peu près à l'époque du "lancement" de la diaconie, il ya 25 ans, que la première communauté Emmaüs est venue s'implanter dans le Var, alors que naissait, au même moment et en partenariat, l'association Les amis de Jéricho.
Depuis, un petit bout de chemin a été parcouru : Emmaüs Var compte trois lieux de vie et de travail alors que Les amis de Jéricho sont devenu l'une des deux boutiques solidarité de la Fondation Abbé Pierre implantées dans le Var.

L'esprit d'Emmaüs Var :
"Notre but est d'agir pour que chaque homme, chaque société, chaque nation, puisse vivre, s'affirmer et s'accomplir dans l'échange, le partage, et une égale dignité".
Dans le respect de leur dignité, la communauté accueille les personnes en difficultés, sans distinction d'origine, de race ou d'opinion. Elle se fixe pour but l'épanouissement de chacun par la confiance, le respect mutuel, le sentiment d'appartenance, l'expression de sa propre personnalité, le sens du service d'autrui.

Tout compagnon est appelé à travailler selon ses capacités et ses moyens. Le travail de récupération, revalorisation des objets et leur vente permet aux compagnons de s'intégrer rapidement à la vie communautaire et de faire oeuvre utile tout en évitant de devenir des personnes assistées.

Le produit de la vente permet d'offrir à la quarantaine de compagnons du Var, les meilleures conditions de vie possibles : hébergement, couverture sociale, loisirs...
Solidarité et partage s'étendent au-delà de la communauté qui, grâce à la fidélité de sa clientèle, est à même d'aider les familles en difficultés et de participer à des actions humanitaires à l'étranger.

Deux boutiques solidarité

C'est en Provence qu'à été créée la Fondation Abbé Pierre dans les années 80, à l'initiative d'André Chaudière qui habitait le Var. C'est peut être pour cette raison que le département compte aujourd'hui 2 des 26 Boutiques solidarité de France, Les amis de Jéricho à Toulon et Les amis de Paola à Fréjus. Ce sont des accueils de jour qui proposent un ensemble de services et d'animations à des personnes en grande difficulté : domiciliation postale, bagagerie, petit déjeuner, accompagnement social, point hygiène/douche, ateliers créatifs et sportifs...

Dans l'objectif d'établir un partenariat plus transversal, sur les thèmes de l'insertion et du logement, l'Union diaconale du Var et la Fondation Abbé Pierre préparent actuellement une convention d'objectifs qui devrait notamment porter sur le mal logement. Iota vous informera prochainement plus en détails sur le contenu de cette convention qui permettra, chacun l'espère, de mieux repérer les situations de mal logement dans le var en s'appuyant sur un système de type "SOS taudis".

Plus d'info :
Emmaüs La Seyne sur Mer
275, av Robert Brun
83500 La Seyne sur Mer
04 94 10 29 40

Emmaüs Le Muy
301, route d'Aix RN7
04 94 45 08 87
Les amis de Jéricho
365 avenue Colonel Picot
83100 Toulon
04.94.23.99.03

Les amis de Paola
15, rue Maurin des Maures
83600 Fréjus
04 94 52 24 68

Sommaire

Formations

Rappels...

Communiquer...

Boite à Outils

logo udv
IOTA est la lettre électronique d'informations de L'Union diaconale du Var http://udv.free.fr
Ecrivez nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)