N°83
16 avril 2007

L'économie solidaire à petite ou grande échelle...

Quand on parle d'économie solidaire, chacun sait plus ou moins qu'il s'agit de l'économie du lien ! Mais ce lien, cette solidarité, il y a bien des manières de les vivre.

En cette période électorale propise à la réflexion, Iota propose d'illustrer ce concept par deux exemples qui, du point de vue de leur échelle géographique, peuvent sembler à première vue bien éloignés l'un de l'autre. Finalement, l'association Garrigues, en cultivant le lien social dans une zone rurale du Var, et le Covaceq, qui se bat pour le commerce équitable entre les pays du Nord et du Sud, justifient leurs actions par les mêmes principes, les mêmes valeurs fondamentales et se retrouvent naturellement côte-côte.
Ce sont ces mêmes valeurs qui se retrouvent dans la charte de l'économie solidaire, issue du Séminaire Régional permanant de l’Economie Sociale et Solidaire et signée par l'UDV.
Pour parvenir à assurer un développement harmonieux de la société, nous ne ferons pas l'économie de la solidarité !

Sara Calamel

Le covoiturage solidaire, un nouveau défit pour l'association Garrigues !

Préoccupation présente au cœur des actions de l'association Garrigues depuis déjà plusieurs années, l'aide à la mobilité des personnes en difficultés prend un nouvel élan avec le projet de création d'un site Internet de covoiturage solidaire.

Le pôle mobilité de l'association Garrigues s'articulait jusqu'à présent autour de plusieurs actions : le transport à la demande, la location de mobylettes et le don de véhicules. Le covoiturage solidaire viendra bientôt compléter cette plateforme de services.
Les habitants de la Provence verte pourront s'intégrer dans un réseau de covoiturage grâce à un site Internet, créé en partenariat avec le Pays de la Provence verte, qui sera opérationnel au début du mois de mai.

Mathieu Galand, coordinateur de l'association, explique en ces termes l'objectif du projet : "Nous espérons optimiser le nombre de trajets possibles grâce à un maillage entre transport à la demande, covoiturage et transport public pour répondre à un maximum de sollicitations. Le covoiturage prend appui sur les personnes qui font déjà des trajets réguliers domicile-travail et accepteraient d'accueillir dans leur véhicule des personnes ayant besoin de se rendre au même endroit mais ne disposant pas de moyen de transport."

Les avantages du covoiturage solidaire sont de plusieurs natures et au-delà de l'avantage écologique assez évident, il permet aussi et surtout de cultiver la solidarité et le lien social, richesses particulièrement précieuses en milieu rural. "Certaines personnes peuvent avoir un problème de santé et ne plus pouvoir conduire, d'autres n’ont pas leur permis... ; il y a aussi des jeunes qui vivent dans des villages, qui ont des compétences pour travailler, mais qui n'ont pas de moyen de locomotion à disposition... " […] "Le covoiturage c’est un acte simple, citoyen qui ne vous prive pas de votre liberté et participe à créer de la solidarité et du lien social."

Alors rendez-vous dans quelques semaines pour mettre ces belles paroles en actes !

Plus d'info :
Association Garrigues
25, avenue Foch - 83470 St Maximin la Ste Baume
04 94 59 96 63

Le mémo...
-Le site de covoiturage de Garrigues sera accessible courant mai à l'adresse www.paysprovenceverte.fr

Le développement durable, une affaire de solidarité !

Du 1er au 8 avril s'est déroulée la semaine du développement durable. Elle a donné lieu à de nombreuses manifestations dans toute la France.
A Toulon, grâce à l'initiative d'un étudiant, l'Université accueillait durant 3 jours une vingtaine d'exposants venus vendre et promouvoir les produits équitables, informer sur les énergies renouvelables, sensibiliser sur le tourisme solidaire…
C'est dans ce contexte que le Président du COVACEQ, Yves de Kermel, animait une conférence sur le thème du commerce équitable.

Contrairement aux idées reçues, le développement durable* ne s'inscrit pas seulement dans une problématique écologique mais bien dans une vision globale qui "repose sur trois piliers, indissociables et vise à les réconcilier : l'économie, l'écologie et l'équité sociale. Si l'on oublie ce dernier pilier, aucun développement ne sera durablement réalisable. La solidarité est en fait la clé de tout. Promouvoir le développement durable, tel qu'il a été défini lors du Sommet de la Terre à Rio, en 1992, c'est organiser à la fois la solidarité verticale, entre les générations, et la solidarité horizontale, entre tous les peuples de notre planète."

Le commerce équitable s'inscrit pleinement dans cette logique et s'il devient une pratique de plus en plus courante chez les particuliers, il "ne prendra une dimension significative, et irréversible, que s'il parvient à investir la sphère publique." Le Covaceq appelle donc les pouvoirs publics à concrétiser les "bénédictions officielles" qui ont fleuri ces dernières années (discours, circulaires, et même Loi), en mettant en place des politiques d'achat pour promouvoir le commerce équitable. Son groupe de travail "Agendas 21" travaille à la rédaction d'une charte qui permettra prochainement aux collectivités territoriales qui le souhaitent de s'engager dans ce sens.

Un prochain rendez-vous est déjà fixé puisque le Covaceq créé l'événement autour du commerce équitable les 24, 25 et 26 mai, sur le port de Toulon : marché équitable en journée, concerts en soirée et le Samedi 26, grande soirée au cinéma le Comédia ou se succèderont témoignages, projection de films, défilés de mode…


* Développement durable : « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Plus d'info :
Covaceq
98, avenue Victorine - 83000 TOULON
04 94 42 24 35

Le mémo...
-Vous pouvez lire l'édito de Yves de Kermel sur le développement durable ou visiter le site Internet du Covaceq
-Vous pouvez télécharger le texte "Et la solidarité" dans son intégralité.


Formations





IOTA est la lettre électronique d'informations de L'Union diaconale du Var http://udv.free.fr
Ecrivez nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)