N°88
double juillet 2007

La dynamique de projet au cœur de l'UDV

Etymologiquement, le mot signifie " jeter quelque chose vers l'avant ". Le projet naît de cette dynamique qui consiste à se voir au-delà du jour présent, à imaginer demain. Il naît du rêve et se prolonge dans l'action. Son cœur se situe justement dans ce moment de l'accomplissement, lorsque le rêve prend forme et se réalise concrètement, souvent de manière différente de ce que l'on avait imaginé au départ. A la source du projet, il y a toujours du désir et de l'espoir : vouloir changer les choses et croire que c'est possible.
La notion de projet est au cœur de l'action de l'UDV. Loin de se reposer sur ses acquis, le réseau associatif cultive cette dynamique, source de création et de renouvellement, comme en témoigne la rénovation de l'Arche des Moulins ou l'implication partenariale dans le projet de la maison-relais porté par les petits frères des pauvres. Le pôle d'ingénierie sociale du centre ressources interassociatif de l'UDV est aussi là pour impulser et soutenir cette dynamique de projet. Il a pour mission de donner envie tout autant que de donner les moyens d'agir. Ces temps de vacances et de repos peuvent être particulièrement propice à l'émergence de nouveaux rêves, autant de graines à faire germer dès la rentrée.

Aleth HACHANA, bénévole du centre ressources

Inauguration des travaux d'embellissement de l'Arche des Moulins : plus qu'un événement ponctuel, un nouveau départ. [Logo] Amitié Moulins

L'Arche des Moulins est une maison de quartier pour la cité du Jonquet à Toulon. Gérée par l'association Amitié Moulins, elle a dévoilé son nouveau visage lors de l'inauguration de ses espaces intérieurs et extérieurs, le 5 mai dernier, après plus de 4 mois de travaux "solidaires". Dans l'article de IOTA N°74, du 27 novembre 2006, l'Arche des Moulins fixait un nouveau rendez-vous au printemps pour inaugurer son nouvel espace extérieur où il y ferait bon vivre, où l'on se retrouverait avec plaisir dans la douceur d'un petit mas provençal: pari tenu!


Lieu de proximité pour les habitants du Jonquet qui peuvent y trouver une aide, un soutien dans leur vie familiale et citoyenne à l'aide d'ateliers divers et de rencontres festives, l'Arche des Moulins, mis gracieusement à disposition par le diocèse, est géré par l'association Amitié Moulins depuis plus de 18 ans. Très soignée à l'intérieur pour y réaliser ses activités, la maison commençait à souffrir de son âge à l'extérieur. Malgré l'installation sur le mur de façade d'une mosaïque construite collectivement et reprenant le logo de l'association, les cabanons, le mur et le grillage de clôture, le crépis mais aussi le jardinet nécessitaient une sérieuse réhabilitation.

Membre de l'Union diaconal du Var, l'association a pu être soutenue par le centre ressource interassociatif : remise à plat des besoins et construction d'un véritable projet s'intégrant dans le projet associatif. Aussi ce projet se décline -t-il selon trois caractéristiques majeures :
- l'embellissement extérieur de l'Arche pour qu'il devienne le reflet du travail de revalorisation des habitants et du quartier,
- le développement des activités de l'association tant à l'intérieur qu'à l'extérieur,
- la participation des habitants, caractérisée par la réinsertion professionnelle d'un maçon du quartier qui a réalisé ce chantier comme premier acte dans sa vie d'artisan professionnel et qui, de plus, a embauché comme manœuvre un jeune du Jonquet.

Séduits par le projet, les travaux ont pu être terminés grâce à la mobilisation des financeurs des travaux (Fondation Caisse d'Epargne, Fondation Le Chemin, Association diocésaine Fréjus Toulon), et celle des bénévoles. L'inauguration du 5 mai dernier n'est pas un simple évènement pour Amitié Moulin, c'est une nouvelle ère de rénovation qui souffle sur l'association tant sur le plan matériel que sur la réflexion de son projet associatif. Plus que l'aboutissement du projet, ce rendez-vous est un nouveau départ pour que l'Arche rénové continue sa mission au service d'un quartier plus solidaire et plus fraternel avec le soutien de tous.



Plus d'infos
Amitié Moulin 11, rue Alexis Agarat 83200 TOULON
04.94.93.00.22
[email protected]

Un nouveau défi pour l'association "les petits frères des pauvres": la création d'une maison relais à Bormes-les-Mimosas.

Après plus de trente ans au service des personnes âgées et des personnes de plus cinquante ans, l'association " les petits frères des pauvres" se lance dans un nouveau projet: la création de maisons relais, passerelles entre structures d'accueil d'urgence et structures d'hébergement collectif du type "maison de retraite" pour les populations marginales vieillissantes.

L'association " les petits frères des pauvres " est créée en 1946 par Armand MARQUISET pour se mettre au service des plus pauvres et est reconnue d'Utilité Publique en 1981.
Au cours de ces trente dernières années, l'association " les petits frères des pauvres " a créé des unités d'accueil temporaire ou prolongé, des unités de logements groupés et des maisons de vacances tant pour des personnes âgées que des personnes en précarité de plus de 50 ans.

Une interpellation des "petits frères" par le secteur associatif local et leur " positionnement militant et politique " sont à l'origine de ce projet.
En 2004, "les petits frères des pauvres" participent au réseau RAPHAEL (Relais d'Accueil en Pays Hyérois pour Agir contre l'Exclusion du Logement), animé par l'union diaconale du Var. Ils prennent conscience de l'absence de structures relais entre l'accueil d'urgence et les structures d'hébergement collectif type " maison de retraite " sur le territoire varois pour les populations marginales vieillissantes. En parallèle l'association se dote d'un nouveau projet associatif intitulé " ensemble vers le plus pauvres."

Ainsi émerge le projet d'une maison relais dont voici les lignes directrices:

Le bâti:
Construite en 1915, la villa Malbuisson située à Bormes-les-Mimosas, a fait l'objet d'un don aux "petits frères des pauvres" en 1966. La villa est dotée d'une composante thérapeutique. Utilisée en tant que maison relais, Malbuisson contribuera à une certaine qualité de vie car, grâce à sa vue imprenable sur la vallée et la mer, elle est vecteur de calme et de sérénité.
Objet de la maison relais
Le projet vise la création d'un de lieu de vie , adapté à un public vieillissant , qui soit le plus possible comme " chez soi ", tout en évitant l'isolement grâce à un accompagnement social permanent.( présence d' un bénévole et un salarié a temps plein.) Les objectifs poursuivis sont la resocialisation et la stabilisation du résident, le recouvrement de son autonomie et de sa citoyenneté, l'accès aux soins et aux dispositifs locaux de droit commun.
L'accueil d'un public vieillissant en grande précarité
La maison relais est destinée à l'accueil des personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d'isolement ou d'exclusion lourde, et dont la situation sociale et psychologique, voire psychiatrique, rend impossible, à échéance prévisible, leur accès à un logement autonome et durable. La maison relais s'avère être un outil indispensable pour "la création de lien social de proximité, pour l'accompagnement individuel et l'organisation d'un suivi medio- social."
La forte dimension partenariale, une plus-value pour le projet
Dès le montage du projet, l'association a souhaité donner une forte dimension partenariale au projet, facteur de plus-values en termes de pertinence des réponses aux besoins locaux, de mise en œuvre de la relation triangulaire et de possibilité de sortie des résidents.
La pertinence des réponses aux besoins locaux
L'étude de pertinence et de faisabilité a donné lieu à un diagnostic territorial construit au tour d'un large panel d'acteurs publics et associatifs. Aussi la concertation de l'ensemble des acteurs a-t-elle permis: la création de relations de confiance entre les parties prenantes, la co-définition des objectifs et des différents niveaux de complémentarité, la constitution d'un réseau, facteur d'intégration et de durabilité du projet.
Le financement du projet
Le projet est financé par des aides de l'Etat, des subventions attribuées par la DDASS, le Conseil Général 83, la Mairie de Hyères, et des fonds propres de l'association.

A partir du mois d'octobre 2007, la villa Malbuisson est un rêve qui devient réalité, un instrument pour le bien et le service de tous, car, elle tiendra sa première commission d'admission pour 16 candidats potentiels. Souhaitons- lui bonne continuation!

Plus d'infos
Petits Frères des pauvres- Association de Gestion des Etablissements
4, rue Léchevin 75011 Paris
01.48.07.53.63
Antenne à Marseille: 04.91.18.55.55



Formations







IOTA est la lettre électronique d'informations de l'union diaconale du Var http://udv.free.fr
Ecrivez nous à l'adresse
[email protected]
ou par courrier
Centre ressources interassociatif de l'UDV
17, bd Cdt Nicolas
83000 Toulon
(France)